le 08/01/2018 à 23h19

Bayern : Sagnol et l'étrange compo à Paris

Lourdement battu par le Paris Saint-Germain (3-0) en septembre dernier en Ligue des Champions, le Bayern Munich s’était présenté avec un onze inattendu. En effet, Carlo Ancelotti s’était notamment privé de Jérôme Boateng, Mats Hummels et Arjen Robben au coup d'envoi. De quoi se demander si l’Italien ne cherchait pas à se faire virer… Interrogé par SFR Sport, son ancien adjoint Willy Sagnol a démenti cette version.

"J'y ai pensé aussi, a avoué le Français. Il m'en avait parlé quelques jours avant le match. J'avais essayé de l'alerter en lui disant qu'on ne pouvait pas toucher à certains joueurs allemands. Si tu y touches et que tu ne gagnes pas, tu seras en difficulté. Mais il l'a fait en son âme et conscience parce qu'il pensait que c'était la meilleure équipe à ce moment-là."

"Quand tu perds 3-0, c'est sûr que tu fermes ta gueule. Mais quand tu revois plusieurs fois le match... Tu peux gagner 6-4, a lâché le technicien. Certains joueurs avaient été mis sur le banc ou en tribunes. Donc oui, je pense que certains joueurs ont demandé le départ de Carlo." Ancelotti avait été licencié dès le lendemain de cette défaite au Parc des Princes.
(Par Eric Bethsy)

Ça a fait le BUZZ depuis 2 jours