le 02/03/2018 à 17h28

Bordeaux : Carrasso, Costil en a souffert

Très décevant en première partie de saison au point de goûter au banc à trois reprises fin 2017, le gardien de Bordeaux, Benoît Costil (30 ans, 25 matchs en L1 cette saison), vit un début d’année nettement plus serein. Pour justifier ses débuts compliqués, le portier recruté l’été dernier a mis en avant le climat pesant à son arrivée au sein du club aquitain avec des supporters qui avaient eu du mal à digérer le départ de son prédécesseur, Cédric Carrasso.

"Je suis arrivé dans un contexte qui n'était pas très positif, avec beaucoup d'interrogations, a souligné l’ancien Rennais ce vendredi dans les colonnes de L’Equipe. J'ai toujours respecté mes prédécesseurs. Il y a des gens qui méritent d'être respectés et je trouve ça bien que le club leur soit reconnaissant. Mais dans mon cas, je n'ai pas eu le sentiment que c'était sain. Quand j'arrive, dans le regard des gens, au stade, c'est bizarre. Je sens que ce n'est pas clair, qu'il y a un hic. Je pense que tout le monde n'était pas très content que Benoît Costil ou un autre soit le gardien de Bordeaux."

Depuis, la situation s'est bien arrangée pour le natif de Caen, désormais capitaine des Girondins.
(Par Romain Lantheaume)