le 02/12/2013 à 22h55

Baromètre : James Rodriguez prend les rênes, les Canaris enchaînés...

James Rodriguez monte sérieusement en puissance avec Monaco.
Au sommaire du baromètre Maxifoot de la semaine, James Rodriguez prend les rênes, le Thauvin show et la Sainté va mieux, merci sont les valeurs en hausse. Pour les valeurs en baisse, les Canaris enchaînés, Renard pris au piège et le lapin de Jeannot. Découvrez les faits marquants de l'actualité.

Les valeurs en hausse

James Rodriguez prend les rênes

Joao Moutinho positionné un cran plus bas, c'est désormais James Rodriguez qui est chargé d'organiser le jeu de l'AS Monaco. Et face à Rennes ce week-end, le Colombien a rayonné. Outre son but sur coup franc, l'ancien joueur du FC Porto a affiché une impressionnante maîtrise technique au milieu de terrain. Avec des dribbles inspirés et des passes bien senties, James Rodriguez a crevé l'écran à Louis II. S'il jugeait encore son début de saison assez décevant avant cette démonstration, Claudio Ranieri pourrait bientôt vanter fréquemment les mérites de sa pépite offensive.

Le Thauvin show

S'il a aligné une cinquième défaite en autant de rencontres en Ligue des Champions, en milieu de semaine sur le terrain d'Arsenal (0-2), l'Olympique de Marseille a en revanche poursuivi sa route en championnat en dominant Montpellier 2-0 ce week-end. Grâce notamment à son homme en forme, encore buteur : Florian Thauvin. L'ancien Bastiais, devenu indispensable sur le côté droit de l'attaque olympienne, est impliqué dans huit réalisations sur les sept dernières rencontres de son équipe, avec cinq buts et trois passes décisives. Et si c'était lui qui mettait fin à l'incroyable invincibilité de Vincent Enyeama ce mardi ?

La Sainté va mieux, merci

Après deux derniers mois compliqués (un seul succès en huit matchs), l'AS Saint-Etienne a confirmé son net regain de forme avec une deuxième victoire consécutive ce week-end. Après s'être imposés 1-0 à Nice, les Verts ont enchaîné avec un large succès aux dépens de Reims. Sur leur pelouse de Geoffroy-Guichard, les hommes de Christophe Galtier ont dynamité leurs hôtes, dépassés sur coups de pied arrêtés (4-0). Les prochains adversaires du club du Forez, Rennes, Evian et Montpellier, pas au mieux en ce moment, peuvent craindre des Stéphanois à la santé retrouvée.

A part ça ? Vainqueur 2-1 de l'Olympiakos en milieu de semaine dernière, le Paris Saint-Germain s'est qualifié pour les huitièmes de finale de la Ligue des Champions en plus de s'assurer la première place de son groupe. Le club de la capitale a terminé sa semaine en beauté en étrillant Lyon 4-0 en championnat. Mais le PSG n'est pas vraiment une valeur en hausse. Non, il ne fait que confirmer semaine après semaine...

Les valeurs en baisse

Les Canaris enchaînés

4e à trois points du podium au soir de la 13e journée après son large succès à Bordeaux (3-0), le FC Nantes est aujourd'hui tombé à la 6e place, à neuf longueurs de Monaco, 3e. Car après s'être incliné à domicile face à l'ASM (0-1), le club des bords de l'Erdre a enchaîné par un deuxième revers à Guingamp samedi dernier (0-1). Les hommes de Michel Der Zakarian, qui ont payé cher le fait de ne pas avoir su concrétiser leurs occasions, semblent s'essouffler après une magnifique série de six succès en neuf sorties. Les Canaris seraient bien inspirés de reprendre des couleurs face à Valenciennes ce mardi avant de se rendre au Vélodrome trois jours plus tard.

Renard pris au piège

«On va s'en sortir.» Après la défaite (1-2), imméritée des siens à Marseille le 10 novembre dernier, Hervé Renard promettait ce qui paraît être impossible aujourd'hui. Car après un petit nul à domicile contre Bastia (1-1), les Sochaliens ont chuté lourdement à Toulouse ce week-end. Battus 5-1 au Stadium, les Lionceaux, toujours solidement installés à la dernière place du classement, comptent à présent 7 points de retard sur le premier non-relégable, Montpellier. Avec une seule victoire après 15 journées, on se demande bien comment renard va pouvoir tenir sa promesse...

Le lapin de Jeannot

Alors que de nombreux observateurs doutaient de son choix l'été dernier, Louis Nicollin était lui persuadé d'avoir pris la bonne décision en nommant Jean Fernandez pour succéder à René Girard sur le banc de son équipe. Mais le président de Montpellier s'en mord aujourd'hui les doigts. Et après une nouvelle défaite des siens à Marseille (0-2), Loulou, furax, a laissé éclaté sa colère et ce bon vieux Jeannot Fernandez en a pris sérieusement pour son grade. Il faut dire qu'après 15 journées, l'ex-entraîneur de Nancy, qui n'a mené le MHSC au succès qu'à 2 reprises, est loin de répondre aux attentes de son président... S'il ne corrige pas très vite le tir, Fernandez pourrait bien être le quatrième entraîneur de Ligue 1 à quitter son poste plus tôt que prévu cette saison.

A part ça ? Battu 1-0 sur sa pelouse par Francfort jeudi dernier, Bordeaux a été éliminé sans gloire de la Ligue Europa. Avec quatre défaites en cinq matchs, les «retraités girondins» , dixit leur président Jean-Louis Triaud, n'auront pas vraiment brillé sur la scène européenne cette saison... Ils ont tout de même bien réagi ensuite en dominant largement Ajaccio en championnat (4-0).

A la semaine prochaine pour le nouveau baromètre !

Par Pierre-Damien Lacourte, le 02/12/2013 à 22h55