le 09/12/2013 à 22h59

Baromètre : Rivière sort de son lit, un OM à terre...

Ca plane actuellement pour l'AS Monaco et Emmanuel Rivière.
Au sommaire du baromètre Maxifoot de la semaine, Rivière sort de son lit, Bordeaux fait sauter le bouchon et les Merlus mettent le turbo sont les valeurs en hausse. Pour les valeurs en baisse, un OM à terre, les brisés de Nice et MU manque sa mue. Découvrez les faits marquants de l'actualité.

Les valeurs en hausse

Rivière sort de son lit

Arès avoir connu une mauvaise passe début novembre, l'AS Monaco a rectifié le tir en s'imposant lors des quatre dernières journées de championnat. Titulaire à chaque fois, Emmanuel Rivière a refait parler de lui en marquant notamment à Nice (3-0), puis en offrant la victoire aux siens contre Ajaccio dimanche (1-0), le tout après avoir déjà été passeur décisif pour Anthony Martial face à Rennes auparavant (2-0). Après cette belle série en cours de 4 victoires, l'ASM est de retour à la 2e place du classement, à 2 points seulement du Paris Saint-Germain. Il reste deux matchs aux hommes de Claudio Ranieri avant la trêve pour tenter de faire encore mieux.

Bordeaux fait sauter le bouchon

Les retraités bordelais ont retrouvé une nouvelle jeunesse. Après avoir écrasé Ajaccio 4-0 et confirmé en l'emportant à Guingamp 1-0, les Girondins ont poursuivi sur leur lancée en dominant Lille ce week-end (1-0), alors deuxième du classement et dont le gardien Vincent Enyeama n'était plus allé rechercher le ballon au fond de ses filets depuis plus de 1.000 minutes. Pas un mince exploit pour des Marine et Blanc, de retour à la 6e place du classement, à égalité de points avec l'OM, 5e. S'il l'emporte encore face à Valenciennes dimanche, Bordeaux pourra passer l'hiver bien au chaud.

Les Merlus mettent le turbo

Les Lorientais ont visiblement décidé de mettre un sérieux coup d'accélérateur à l'approche de la trêve hivernale. 17es du classement au soir de la 13e journée, avec 2 points d'avance seulement sur le premier relégable, Valenciennes, les Merlus sont aujourd'hui 11es, avec 12 points de plus que les Nordistes. Après 4 victoires consécutives, dont la dernière à domicile contre Rennes ce week-end (2-0), 11 buts marqués et pas un seul encaissé, les Bretons ont fait un bond spectaculaire au classement. Les deux prochains adversaires du FCL, Ajaccio et Lyon, peuvent déjà trembler.

A part ça ? S'il s'est bien ressaisi en écrasant Sochaux 5-0, le Paris Saint-Germain est tout de même tombé en milieu de semaine dernière, mettant ainsi fin à sa série de 36 matchs sans défaite. C'est Evian Thonon Gaillard, qui lutte pourtant pour le maintien, qui a réussi l'exploit (2-0).

Les valeurs en baisse

Un OM à terre

Après s'être incliné 1-0 à Lille en milieu de semaine dernière, l'Olympique de Marseille a connu le même sort, mais à domicile cette fois, contre Nantes vendredi. 5es du classement, les Phocéens pointent aujourd'hui à 9 longueurs du podium. Et Elie Baup, dont les supporters réclamaient la démission, a fini par être remercié. Vincent Labrune a préféré arrêter là les frais en confiant, provisoirement, les rênes de l'équipe à son directeur sportif, José Anigo. Baup en voudra certainement longtemps à un vestiaire dont une bonne partie n'avait plus envie de se battre pour lui...

Les brisés de Nice

6e du classement au soir de la 10e journée de Ligue 1, après sa victoire 1-0 contre l'Olympique de Marseille, l'OGC Nice est aujourd'hui... 16e du classement. Avec le même nombre de points. Depuis ce succès face au voisin azuréen, les Aiglons n'ont connu que la défaite. Sept au total avec le dernier revers, ce week-end, à Reims (0-1). Claude Puel peut commencer à se faire du souci. Si ses Aiglons ne viennent pas à bout de Sochaux, samedi, lors de la 18e journée de L1, l'entraîneur niçois pourrait bien être invité à laisser sa place sur le banc de touche.

MU manque sa mue

Depuis le départ du légendaire Sir Alex Ferguson, remplacé par David Moyes, Manchester United patine. Les Red Devils ont encore trébuché ce week-end, battus 1-0 sur leur pelouse par Newcastle. Trois jours plus tôt, MU s'était déjà incliné, encore à Old Trafford, et sur le même score face à Everton cette fois. Résultat, United, qui n'a pris que 2 points lors des 4 dernières journées de Premier League, se retrouve aujourd'hui 9e du championnat anglais, à 8 points du podium, et 13 du leader, Arsenal. Moyes a plutôt intérêt à vite rectifier le tir s'il ne veut pas que son expérience sur le banc des Mancuniens tourne court...

A part ça ? On s'y attendait, c'est désormais chose faite. Jean Fernandez n'est plus l'entraîneur de Montpellier. Après une nouvelle défaite de son équipe 2-0 contre Lorient la semaine dernière, l'entraîneur du MHSC a préféré démissionner. Enfin, Louis Nicollin ne lui a pas laissé vraiment le choix...

A la semaine prochaine pour le nouveau baromètre !

Par Pierre-Damien Lacourte, le 09/12/2013 à 22h59