le 14/02/2014 à 16h07

36 de Maxifoot - Serge Gakpé (Nantes) : "Giuly me chambrait avec ma voiture à Monaco !"

Serge Gakpé a déjà une idée de ce qu'il fera après sa carrière.
Après nous avoir fait partager sa passion pour le ballon rond, Serge Gakpé a accepté de nous ouvrir les portes de sa vie privée. Avec beaucoup d'humour et de franchise, l'attaquant du FC Nantes n'a pas hésité à nous faire partager son intimité au cours de la seconde partie de l'entretien.

Régulièrement, retrouvez sur Maxifoot des interviews surprenantes et décapantes des principaux acteurs du foot où vous apprendrez tout sur leur vie hors des pelouses du championnat. Les interviews que l'on appelle les «36 de Maxifoot» sont découpées en deux parties : côté terrain (diffusé hier), et côté vie privée (aujourd'hui).

A l'image de son équipe du FC Nantes, Serge Gakpé (26 ans) réalise une belle saison (26 matchs toutes compétitions confondues). Formé à Monaco, l'international togolais, qui avait auparavant connu les joies de l'équipe de France Espoirs, découvre la Ligue 1 lors de la saison 2005/06 avec le club de la Principauté. Passé aussi par Tours (janvier - mai 2010), puis plus tard par le Standard Liège (janvier - mai 2012), en Belgique, l'attaquant avait posé son sac à Nantes en janvier 2011, où il évolue toujours aujourd'hui.

Qu'est-ce que tu fais en général après un match ?

Je rentre chez moi direct. Je téléphone aux potes, ou alors je joue à la Playstation en réseau avec les potes parce que j'ai du mal à trouver le sommeil.

Hormis le football, tu as une passion dans la vie ?

J'aime bien le basket, suivre la NBA surtout. A l'entraînement, parfois on joue un peu, parce qu'on a une aire avec des paniers, mais c'est tout.

FIFA, poker ou golf ?

Le poker, pas trop. Je ne suis pas terrible avec des cartes... (rires) Je suis plus jeux vidéo, je joue à FIFA ou NBA 2K14.

Twitter ou Facebook ?

Twitter, Facebook, Instagram... Je suis partout ! (rires) Avec mon téléphone, je suis connecté en permanence.

Tu regardes quoi à la télévision ?

Ma série du moment, c'est Scandal. Je regarde sur Canal ou alors en streaming, ça dépend de mon emploi du temps.

Quel est ton film culte ?

Je n'ai pas vraiment de film culte, mais il n'y a pas longtemps, j'ai vu Insaisissables (un thriller franco-américain, sorti en 2013), c'était pas mal, j'ai bien aimé.

Quel est ton petit pêché mignon en nourriture ?

C'est le fufu. C'est un plat du Togo, mais plus généralement d'Afrique de l'Ouest. On y retrouve du manioc pilé et de la viande de mouton.

Quelle est la plus grosse bêtise que tu ais faite étant gamin ?

Ce n'est pas vraiment une bêtise, mais à Monaco, sur ma voiture, je n'avais pas les jantes de la même couleur à gauche et à droite. D'un côté, c'était noir et de l'autre, chromé. C'était un petit délire comme ça... Mais Ludovic Giuly n'arrêtait pas de me chambrer avec ça, genre je n'avais pas pu payer pour avoir la même chose des deux côtés, etc. Il aimait ça, lui, chambrer ! (rires)

Si tu n'avais pas été footballeur, quel métier aurais-tu exercé ?

Je pense que j'aurais travaillé dans la mode, les vêtements. C'est un truc qui me plaît bien.

Quelle est la personnalité la plus connue de ton répertoire téléphonique ?

Je ne sais pas, faut que je regarde dans mon téléphone... Yaya Touré peut-être. On est toujours en contact, on s'appelle de temps en temps.

Quelle est l'insulte qui t'échappe le plus souvent ?

Merde !

Avec ton premier gros chèque, tu t'es acheté quoi ?

C'était une montre, mon premier beau cadeau avec mon salaire de footballeur.

La plus belle femme du monde ?

Ma femme ! (rires) Sinon, je peux dire Stacey Dash, une actrice américaine, pas forcément très connue en France.

Tu regardes quoi en premier chez une femme ?

Chez ma femme tu veux dire ? C'était son visage.

Quel est le joueur qui attire le plus les filles à Nantes ?

Je vais dire Lucas Deaux. C'est peut-être ses petits yeux clairs... (rires)

Qui s'habille le plus mal chez vous ?

Fernando Aristeguieta ! Il s'habille comment ? Mal ! (rires) Sinon notre préparateur physique, Stéphane Wiertelak, c'est pas terrible non plus. Il ne met que des trucs vieillots...

Qui a la plus grosse voiture à Nantes ?

Vincent Bessat. Il roule en Maserati !

Tu te vois comment dans une dizaine d'années ?

A 36 ans, je jouerai encore ! (rires) Non, mais comme je te disais avant, je me verrais bien travailler dans la mode, les vêtements. Faire mon petit business, tranquille, sur la côte, avoir ma villa.

*Cet entretien a été réalisé le mercredi 12 février.

Si vous avez raté la première partie du 36 de Maxifoot côté "terrain", cliquez ici.

Par Pierre-Damien Lacourte, le 14/02/2014 à 16h07