le 17/03/2014 à 23h01

Baromètre : Waris en a dans le moteur, Rennes to lose...

Abdul Majeed Waris pourrait bien aider VA à se maintenir en Ligue 1.
Au sommaire du baromètre Maxifoot de la semaine, Waris en a dans le moteur, Sochaux et son Doubs rêve et le PSG s'offre un nouveau tour de grand huit sont les valeurs en hausse. Pour les valeurs en baisse, Rennes to lose, le Milan AC peut en faire tout un fromage et Hoeness, le Bayern démuni. Découvrez les faits marquants de l'actualité.

Les valeurs en hausse

Waris en a dans le moteur

En s'imposant 1-0 sur le terrain d'Evian Thonon Gaillard ce week-end, Valenciennes a marqué de précieux points dans la course au maintien. Trois pour sa victoire évidemment, mais un peu plus que ça dans les têtes car ce succès permet au club nordiste de revenir à 2 longueurs seulement du premier non-relégable, l'ETG justement. Et devinez qui a offert la victoire à VA à Annecy ? Abdul «magique» Waris évidemment ! Avec désormais 6 buts et 2 passes décisives en 10 matchs de Ligue 1, l'attaquant ghanéen, prêté par le Spartak Moscou en janvier dernier, est devenu la pièce maîtresse des Valenciennois dans cette opération maintien.

Sochaux et son Doubs rêve

En plus de revenir à 2 points d'Evian Thonon Gaillard après sa victoire 1-0, Valenciennes a aussi bouleversé pas mal de choses dans la course au maintien. Et notamment relancé le FC Sochaux Montbéliard. Car en dominant Lorient 2-0 samedi, le club doubiste ne compte plus «que» 5 longueurs de retard sur le premier non-relégable du classement qu'est donc l'ETG. A 9 journées de la fin, l'exploit est encore possible pour des Lionceaux vainqueurs de leurs 4 derniers matchs à domicile et qu'on a peut-être enterrés un peu trop vite.

Le PSG s'offre un nouveau tour de grand huit

Même s'il n'a pas été exceptionnel, comme le soulignera par exemple Christophe Jallet au coup de sifflet final, le Paris Saint-Germain a néanmoins validé son ticket pour les quarts de finale de la Ligue des Champions en dominant une nouvelle fois le Bayer Leverkusen, sur le score de 2-1 cette fois, la semaine dernière. Les champions de France, bien installés au moins dans le Top 8 européen désormais, ont confirmé leur grande forme actuelle en enchaînant par un facile succès face à Saint-Etienne (2-0), pourtant présenté comme sa bête noire, en championnat. Tout continue d'aller pour le mieux pour les hommes de Laurent Blanc, qui comptent toujours 8 points d'avance sur Monaco en tête de la Ligue 1.

A part ça ? L'autre club français encore présent sur la scène européenne a lui aussi brillé la semaine dernière. Vainqueur 4-1 du Viktoria Plzen à Gerland, l'Olympique Lyonnais a déjà un pied en quart de finale de la Ligue Europa. Un résultat remarquable quand on sait que les Tchèques avaient sorti le Shakhtar Donetsk au tour précédent.

Les valeurs en baisse

Rennes to lose

Rien ne va plus à Rennes. Encore battu sur sa pelouse par Toulouse ce week-end (2-3), le club breton, 16e du classement, ne compte plus que 3 points d'avance sur le premier relégable, Valenciennes. Il reste 9 journées aux Rouge et Noir pour ne pas faire partie des trois équipes appelées à descendre en Ligue 2 en fin de saison. Ce ne sera pas de trop pour des Rennais qui restent sur trois défaites d'affilée, et qui n'ont pris que 10 points en 10 matchs depuis le début de la phase retour alors que Valenciennes en a récolté 14 sur la même période dont 10 lors des 6 derniers matchs et que Sochaux en a glané 14 lors des 8 dernières journées. Et avec notamment Marseille, Bordeaux, Monaco, Saint-Etienne et le PSG à affronter d'ici la mi-mai, sauver sa place parmi l'élite ne sera pas chose aisée pour le Stade Rennais.

Le Milan AC peut en faire tout un fromage

Eliminé sans gloire de la Ligue des Champions au stade des 8es de finale en s'inclinant 4-1 sur la pelouse de l'Atletico Madrid la semaine dernière, le Milan AC a confirmé ses grosses difficultés actuelles en prenant une nouvelle claque sur son terrain par Parme, en championnat (2-4). La quatrième défaite consécutive des Rossoneri toutes compétitions confondues. Et un nouveau revers face à des Parmesans surprenants 6es du classement, qui plonge les Lombards dans l'embarras. 11es à 12 points du 5e, le voisin de l'Inter Milan, les hommes de Clarence Seedorf regarderont très probablement les matchs de Coupe d'Europe à la télévision la saison prochaine.

Hoeness, le Bayern démuni

Si sportivement tout va bien, avec une qualification pour les quarts de finale de la Ligue des Champions aux dépens d'Arsenal puis une victoire face au Bayer Leverkusen (2-1) en Bundesliga, le Bayern Munich a vécu en revanche une semaine agitée en coulisses. Pour avoir fraudé un peu plus de 27 millions d'euros au fisc, son président Uli Hoeness a été condamné à trois ans et demi de prison ferme. Acceptant sa peine, le dirigeant allemand a ensuite démissionné de la présidence du club bavarois, remplacé par celui qui était jusqu'ici vice-président, Karl Hopfner. L'avenir nous dira si ce qui constitue l'un des plus gros scandales du sport allemand peut avoir des conséquences sur les résultats futurs du Bayern.

A part ça ? S'il a brillé en Ligue Europa en dominant Plzen 4-1, l'Olympique Lyonnais n'a en revanche pas connu la même réussite en championnat ce week-end. Opposés à l'AS Monaco, les Gones, pas aidés par l'arbitrage, c'est le moins que l'on puisse dire, se sont inclinés 3-2. Avec cette défaite, c'est peut-être le podium qui s'est définitivement envolé pour l'OL.

A la semaine prochaine pour le nouveau baromètre !

Par Pierre-Damien Lacourte, le 17/03/2014 à 23h01