le 31/03/2014 à 22h59

Baromètre : Pep stars, le Parc d'espoir, Lyon pas verni, Petit Vélo déraille, Zebina se loupe en beauté...

Pep Guardiola et l'une de ses stars, Franck Ribéry.
Au sommaire du baromètre Maxifoot de la semaine, Pep stars, le Parc d'espoir et Ola lucarne sont les valeurs en hausse. Pour les valeurs en baisse, Lyon pas verni, Petit Vélo déraille et Zebina se loupe en beauté. Découvrez les faits marquants de l'actualité.

Les valeurs en hausse

Pep stars

Pour sa première saison sur le banc du Bayern Munich, Pep Guardiola fait déjà très fort. En s'imposant 3-1 sur la pelouse du Hertha Berlin la semaine dernière, le club bavarois a décroché le 24e titre de champion d'Allemagne de son histoire, un record. Le tout après seulement 27 journées de Bundesliga, un autre record. Jamais un club allemand n'avait en effet été sacré aussi tôt dans la saison. Après avoir tout raflé lors du précédent exercice, le champion d'Europe en titre marche sur des bases exceptionnelles en championnat. A ceux qui ne les pensaient pas capables de faire mieux qu'avec Jupp Heynckes, Pep Guardiola et le Bayern Munich sont en train de prouver qu'il est toujours possible d'aller plus haut.

Le Parc d'espoir

Après le Paris Saint-Germain en décembre dernier, Evian Thonon Gaillard a ajouté un autre cador du championnat à son tableau de chasse. Samedi, le club haut-savoyard est venu à bout de l'AS Monaco dans son Parc des Sports d'Annecy (1-0). Une victoire qui permet aux hommes de Pascal Dupraz de se donner de l'air en bas de tableau, eux qui comptent à présent 5 points d'avance sur le premier relégable, Valenciennes. Malgré des derniers mois très agités en coulisses, l'ETG est bien parti pour vivre une quatrième saison consécutive parmi l'élite. Pas un mince exploit pour cette équipe.

Ola lucarne

Trois jours après s'être qualifié pour les demi-finales de la Coupe de France aux dépens de Lille (2-0), le Stade Rennais a confirmé son renouveau dimanche en surclassant Bastia à la Route de Lorient (3-0). Deux joueurs ont crevé l'écran face aux Corses : Romain Alessandrini et surtout Ola Toivonen. Avant d'être passeur décisif pour Jean II Makoun, le Suédois s'était illustré en nettoyant la lucarne de Mickaël Landreau d'une magnifique reprise de volée du gauche. Le 6e but en 9 matchs de championnat pour l'ancien joueur du PSV Eindhoven sous ses nouvelles couleurs. Une vraie bonne pioche pour l'équipe de Philippe Montanier, qui s'est éloignée, sans doute définitivement, de la zone de relégation après ce joli succès.

A part ça ? Le Paris Saint-Germain a réalisé une excellente opération ce week-end. Après sa victoire à Nice 1-0 et la défaite de Monaco contre Evian (0-1), le club de la capitale compte désormais 13 points d'avance sur l'ASM en tête du classement. Le titre joué, les Parisiens peuvent désormais concentrer toutes leurs forces sur la Ligue des Champions et ces quarts de finale face à Chelsea.

Les valeurs en baisse

Lyon pas verni

Il y a des défaites qui font plus mal que d'autres. Notamment celles qui ont lieu dans un derby, qui plus est à domicile. Et encore plus quand elles font très probablement s'envoler vos derniers espoirs d'accrocher le podium en fin de saison… L'Olympique Lyonnais a vécu tout cela dimanche soir en s'inclinant à Gerland face au voisin stéphanois (1-2). En plus d'aligner une équipe largement amoindrie, le club rhodanien n'a pas été aidé par l'arbitrage de M. Buquet, celui-ci oubliant une main de Bayal Sall dans sa surface en deuxième période. Cela commence à faire beaucoup pour des Gones pas franchement vernis actuellement.

Petit Vélo déraille

Si la période est difficile pour l'Olympique de Marseille, elle l'est aussi pour Mathieu Valbuena. Très critiqué ces derniers temps, accusé aussi de ne pas toujours jouer avec certains de ses coéquipiers, de peur que ceux-ci prennent sa place en équipe de France avant le Mondial, le meneur de jeu marseillais a tordu le cou aux rumeurs en conférence de presse la semaine dernière. «Donnez-moi une raison d'être jaloux de Thauvin», a notamment lancé Petit Vélo, qui a encore déraillé à Sochaux samedi. Décevant, l'international tricolore a aussi provoqué la colère de Dimitri Payet, furieux d'avoir vu son partenaire tirer un coup franc à sa place. L'aventure marseillaise est peut-être en train de se terminer de façon très désagréable pour Valbuena.

Zebina se loupe en beauté

Accroché par Evian Thonon Gaillard à domicile la semaine dernière (1-1), Toulouse a encore laissé passer une belle occasion de se rapprocher de l'Europe en ne ramenant qu'un point d'Ajaccio samedi (2-2). Les Violets pouvaient pourtant s'imposer, avec un penalty obtenu dans les derniers instants de la partie. Mais Jonathan Zebina a surpris tout son monde en frappant à la place de Wissam Ben Yedder, pourtant en grande forme actuellement. Et ce qui devait arriver arriva, Guillermo Ochoa, étincelant, a sorti le tir du capitaine toulousain, tout penaud après coup. Une vraie déception pour le TFC, qui pouvait s'emparer de la 6e place du classement en cas de succès.

A part ça ? Les semaines se suivent mais ne se ressemblent pas pour Chelsea. Après leur incroyable succès contre Arsenal (6-0), les Blues sont tombés sur la pelouse du modeste Crystal Palace ce week-end (0-1). Pas la meilleure façon de préparer le quart de finale aller de Ligue des Champions face au Paris Saint-Germain, mercredi.

A la semaine prochaine pour le nouveau baromètre !

Par Pierre-Damien Lacourte, le 31/03/2014 à 22h59