le 13/07/2014 à 10h27

Coupe du monde : une vidéo parodique annonce la Corée du Nord en finale

La propagande nord-coréenne a fait fort...
L'Allemagne et l'Argentine s'affrontent ce dimanche en finale de la Coupe du monde. Une affiche que suivront des centaines de millions de téléspectateurs. Mais en Corée du Nord, on affirme que la sélection nationale défiera le Portugal pour le sacre mondial... Une parodie menée avec brio.

Un bon parcours dans une Coupe du monde de football confère souvent optimisme et sourire à un pays. La beauté du sport… En Corée du Nord, régime totalitaire et considéré comme étant le plus fermé au monde, le dictateur Kim Jong-Un l'a bien compris. Les autorités ont assuré, via la chaîne officielle, que la sélection nationale est qualifiée pour la finale du Mondial où elle défiera le Portugal. Une propagande sans équivalent… Pas de panique, la vidéo qui a suscité le buzz n'était en réalité qu'une gigantesque parodie, mais menée avec brio.

Corée du Nord-Portugal en finale

Dans une vidéo visionnée plus d'un million de fois sur Youtube, une présentatrice s'emballe sur le parcours des Moustiques Rouges. La nature des adversaires ne doit d'ailleurs rien au hasard. Pour se qualifier, ils ont ainsi battu le Japon (7-0), les Etats-Unis (2-0) et la Chine (4-0). Trois pays rivaux, sinon ennemis, de la péninsule nord-coréenne. Et la finale aura un goût de revanche puisque le Portugal avait infligé un cinglant 7-0 aux Asiatiques en 2010. Aurait plutôt, car tout ceci est bien évidemment faux.

Une parodie rondement menée

Outre le fait que quatre matchs ne suffisent pas pour se qualifier en finale de Coupe du monde, la Corée du Nord ne faisait même pas partie des 32 lauréats présents au Brésil. L'auteur de cette vidéo satirique s'est donné de la peine. Il a tenté de faire correspondre les mots de son montage au mouvement des lèvres de la présentatrice. Et n'oublions qu'en Corée du Nord aussi, les matchs du Mondial sont diffusés...

Et vous, que vous inspire cette propagande nord-coréenne ? Pour en débattre, rendez-vous dans l'espace «Publiez un commentaire» ci-dessous…

Par Maxime Deloffre, le 13/07/2014 à 10h27