le 03/12/2014 à 21h36

CAN 2015 (tirage au sort) : la Côte d'Ivoire retrouve le Cameroun, c'est compliqué pour l'Algérie...

Tirage compliqué pour la Côte d'Ivoire de Gervinho.
C'est ce mercredi soir que le tirage au sort de la Coupe d'Afrique des Nations 2015 a été effectué en Guinée Equatoriale, le pays hôte qui a remplacé le Maroc disqualifié. Et il n'y aura pas un, mais plutôt deux groupes de la mort, malheureusement pour la Côte d'Ivoire ou l'Algérie…

C'est bien connu, les têtes de série ne sont pas toujours à l'abri… La preuve avec le tirage au sort de la Coupe d'Afrique des Nations 2015 qui aura lieu du 17 janvier au 8 février prochain en Guinée Equatoriale. Prenons par exemple la Côte d'Ivoire de Gervinho, reversée dans le groupe D. Les Eléphants ont hérité de la Guinée, du Mali et du Cameroun, déjà croisé lors des qualifications avec cette fin de match tant critiquée en novembre dernier (0-0).

Le pays hôte s'en sort très bien

De leur côté, les Fennecs ne s'en sortent pas mieux puisqu'ils devront affronter le Ghana, l'Afrique du Sud et le Sénégal dans le groupe C. Voilà ce qu'on appelle deux groupes de la mort ! Car les deux autres poules sont nettement moins relevées.

Dans le groupe A, outre la Guinée Equatoriale tête de série car pays hôte, on retrouve le Congo, le Burkina Faso et le Gabon. Autant dire que tout le monde aura sa chance dans cette poule, tout comme dans le groupe B dans lequel la Tunisie fait figure de grand favori. Car les partenaires du Bordelais Wahbi Khazri seront opposés à la Zambie, au Cap Vert et à la République démocratique du Congo.

Vous l'aurez compris, des gros vont tomber dès le premier tour, et des surprises pourraient aller loin dans ce tableau final.

Le tirage au sort complet :

Groupe A : Guinée Equatoriale, Burkina Faso, Gabon, Congo.

Groupe B : Zambie, Tunisie, Cap Vert, RD Congo.

Groupe C : Ghana, Algérie, Afrique du Sud, Sénégal.

Groupe D : Côte d'Ivoire, Mali, Cameroun, Guinée.

Que pensez-vous du tirage au sort de cette phase de groupes de la CAN 2015 ? N'hésitez pas à réagir dans la rubrique «commentaires» ci-dessous.

Par Eric Bethsy, le 03/12/2014 à 21h36