le 23/04/2016 à 23h11

A la fin, c'est le PSG qui gagne ! - Débrief et NOTES des joueurs (PSG 2-1 Lille)

La joie des Parisiens après le but de Pastore
Le Paris Saint-Germain remporte la Coupe de la Ligue pour la troisième fois consécutive ! Réduits à dix en seconde période, les Parisiens sont venus à bout d'une vaillante équipe de Lille grâce à un but décisif de Di Maria (2-1).

En course pour un triplé national, le Paris Saint-Germain s'est imposé en finale de la Coupe de la Ligue face à Lille (2-1), ce samedi soir. Un sixième sacre dans cette compétition pour le Paris SG, recordman de l'épreuve, et un troisième consécutif, record partagé avec l'OM. Mais cette victoire n'a pas été simple à décrocher pour des Parisiens embêtés jusqu'au bout par des Lillois qui ont joué le coup à fond.

Paris fait trembler Lille après... 20 secondes

Le Paris SG aurait pu prendre très tôt l'avantage dans cette rencontre, après seulement 20 secondes de jeu ! Servi par Ibrahimovic, Di Maria était seul au point de penalty mais l'Argentin voyait son tir capté par Enyeama, qui stoppait ensuite deux tirs de Lucas. En cinq minutes, le gardien lillois avait déjà eu trois arrêts à effectuer. Après cette entame compliquée, le LOSC retrouvait des couleurs et Sirigu devait s'employer à son tour après un coup de billard dans la surface parisienne.

Pastore trouve la faille, les Lillois en colère

Les Parisiens s'offraient tout de même les meilleures opportunités au cours de ses 45 premières minutes. Il fallait une intervention déterminante de Corchia et un tacle salvateur de Basa pour empêcher le PSG de marquer. Mais le champion de France était finalement récompensé à cinq minutes de la pause. Sur un corner dégagé par Enyeama, la volée de Pastore était détournée par Soumaoro et trompait le gardien lillois (1-0, 40e) ! Un but entaché d'une position de hors-jeu de Kurzawa qui gênait Enyeama sur l'action. Ce but aurait pu être refusé par Monsieur Buquet et les Lillois pouvaient manifester leur colère.

Sidibé égalise, Paris reprend l'avantage à dix...

Une colère transformée en joie dès le retour des vestiaires ! Sur un coup franc plein axe, Sidibé égalisait d'une frappe au ras du montant de Sirigu, lâché par son mur sur le coup (1-1, 49e). Alors que le PSG était inoffensif après cette égalisation, l'expulsion de Rabiot semblait compliquer la tâche des hommes de Laurent Blanc. Mais c'était sans compter sur le cadeau du LOSC avec des erreurs de Soumaoro et Enyeama pour permettre à Di Maria de redonner l'avantage à Paris (2-1, 74e) !

Malgré la pression lilloise en fin de match, Paris tenait bon pour décrocher son deuxième trophée de cette fin de saison ! En revanche, Frédéric Antonetti est maudit puisqu'il s'agit de sa quatrième défaite en finale de la compétition. Le coach nordiste avait déjà connu pareille désillusion avec Bastia en 1995 (0-2 contre le PSG), en 2006 avec Nice (1-2 contre Nancy) et avec Rennes en 2013 (0-1 contre Saint-Etienne).

La note du match : 6,5/10

La première période a été assez ouverte avec une équipe du PSG très bien entré dans sa rencontre et récompensé avant la pause. Si l'égalisation lilloise a fait baisser le rythme ensuite, Paris a profité d'une erreur adverse pour prendre l'avantage et résister au LOSC. On n'a pas assisté à une très grande finale mais il y a tout de même eu du suspense grâce à une équipe lilloise qui longtemps fait jeu égal avec son adversaire. Un match plaisant.

Les buts :

- Sur un corner tire pas Di Maria et boxé par Enyeama, Pastore hérite du ballon à l'entrée de la surface et arme une volée, détournée par Soumaoro. Gêné par Kurzawa, en position de hors-jeu, le gardien lillois ne peut intervenir efficacement (1-0, 40e).

- Sur un coup franc plein axe aux 20 mètres, Sidibé profite d'une faille dans le mur entre Thiago Silva et Ibrahimovic pour placer le ballon au ras du poteau sur la droite de Sirigu, scotché sur sa ligne (1-1, 49e).

- Sur un dégagement de Sirigu, Soumaoro juge mal la trajectoire et envoie le ballon en arrière de la tête. Di Maria en profite et trompe Enyeama, sorti de sa surface (2-1, 74e).

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a attribué une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Javier Pastore (7/10)

Pour sa première titularisation depuis 13 mars et son troisième match depuis son retour de blessure, le milieu argentin a prouvé ce qu'il pouvait apporter à cette équipe parisienne. Il n'hésite pas à se projeter vers l'avant et apporte plus de verticalité dans le jeu du PSG, qui pourra sans doute regretter ses absences à cause de pépins physiques cette saison. Il est récompensé en ouvrant le score pour Paris. Remplacé à la 79e par David Luiz (non noté).

PARIS SG :

Salvatore Sirigu (6,5) : l'Italien a du temps de jeu en cette fin de saison et il en profite pour se faire plaisir. Auteur d'un bel arrêt après un dégagement de sa défense contré par Obbadi en première période, il stoppe ensuite des tirs de Boufal et Sidibé en seconde période. Lâché par son mur, il ne peut rien sur le but lillois.

Serge Aurier (5) : si le latéral droit parisien retrouve sa condition physique et dégage à nouveau de la puissance dans ses interventions, parfois même un peu trop avec un carton jaune pour un tacle rugueux sur Sidibé, il affiche encore des lacunes défensives. Offensivement, il a réalisé des débordements intéressants mais il a manqué de précision dans ses centres.

Layvin Kurzawa (5,5) : l'ancien Monégasque a alterné le bon et le moins bon. On l'a connu plus entreprenant dans son couloir gauche, mais il a tout de même réalisé un match sérieux et adresse le centre en tout début de match sur l'occasion de Di Maria. Sa perte de balle face à Amalfitano aurait pu coûter cher à l'heure de jeu mais il se rattrape ensuite avec une belle intervention au second poteau.

Marquinhos (7) : l'ancien joueur de l'AS Rome veut une place de titulaire et il la mérite. Encore une fois, le Brésilien a été très bon. 76 ballons joués, 14 ballons gagnés et seulement 4 perdus avec 93% de passes réussies. Un match propre !

Thiago Silva (7) : le capitaine parisien a livré un gros duel face à Eder. Il a mis de l'impact dans les duels, notamment dans le domaine aérien, privant régulièrement le Portugais de ballon.

Adrien Rabiot (3) : mauvaise soirée pour l'international Espoirs français... Placé en position de sentinelle en l'absence de Thiago Motta, il a perdu quelques ballons dangereux et il provoque le coup franc sur l'égalisation lilloise. Puis il est expulsé suite à un second avertissement pour une faute sur Boufal et laisse son équipe à dix. Heureusement sans conséquence...

Javier Pastore (7) : lire le commentaire ci-dessus.

Blaise Matuidi (5) : un match plutôt décevant de la part de l'international français. Avec la présence de Pastore, il a joué plus bas en ne se projetant que rarement vers l'avant. Du coup, il s'est contenté du minimum et il a été assez discret dans cette rencontre.

Lucas (4) : préféré à Cavani, le Brésilien a répondu présent en début de rencontre. Il s'offre deux belles occasions en moins de cinq minutes, puis il faut un gros tacle de Basa pour le stopper dans la surface. Ensuite ? Plus grand-chose puisqu'il a été discret et bien contenu par Corchia. Remplacé à la 74e par Marco Verratti (non noté), qui faisait son retour à la compétition après deux mois d'absence. Il a permis au PSG de tenir le ballon malgré son infériorité numérique.

Ángel Di María (6,5) : très remuant, l'Argentin a eu l'occasion d'ouvrir le score dès la première minute mais voit son tir stoppé par Enyeama. Il ne s'est pas découragé et il a délivré plusieurs caviars à ses partenaires, notamment pour Lucas et Ibrahimovic qui n'ont pas eu en profiter. Il offre la victoire au PSG en profitant d'une erreur lilloise. Remplacé à la 89e par Edinson Cavani (non noté).

Zlatan Ibrahimovic (4,5) : très altruiste en première période, le Suédois offre deux offrandes à Di Maria et Lucas en début de match. Il aurait pu ouvrir le score après un beau contrôle en extension s'il avait trouvé le cadre sur son lob. La suite a été plutôt décevante puisqu'il a décroché sans vraiment peser dans le jeu et n'a que très rarement été trouvé dans la surface.

LILLE :

Vincent Enyeama (4) : il n'a pas mis longtemps à entrer dans son match en réalisant trois arrêts en cinq minutes. S'il peut s'estimer gêné par Kurzawa, en position de hors-jeu, sur l'ouverture du score parisienne, il fait le mauvais choix sur le but de Di Maria en partant à l'abordage en dehors de sa surface. Une erreur fatale...

Sebastien Corchia (6) : un match sérieux du latéral droit lillois avec notamment une intervention précieuse devant Lucas et Matuidi en première période. Il a globalement bien contenu le Brésilien et il a multiplié les montées dans son couloir.

Djibril Sidibé (6,5) : comme à son habitude, il n'a pas ménagé ses efforts sur son côté gauche. Très percutant dans son couloir, il est récompensé de ses efforts en égalisant sur coup franc.

Marko Basa (5,5) : auteur un tacle salvateur pour empêcher Lucas de marquer en première période, il s'est sacrifié à plusieurs reprises. Il est malheureusement trop court pour éviter le but de Di Maria. Avec quelques années en moins...

Adama Soumaoro (3) : il a réalisé une première période assez solide en offrant un beau combat physique. Mais il gâche totalement la soirée de son équipe avec sa tête ratée qui amène le deuxième but parisien.

Ibrahim Amadou (5) : surprise de la saison du côté du LOSC, le milieu défensif a fait parler sa puissance physique durant une bonne heure. Ensuite, il a semblé dépassé dans l'entrejeu et il n'est pas parvenu à gratter les ballons nécessaires pour perturber un PSG réduit à dix.

Mounir Obbadi (6) : il a fluidifié le jeu lillois par sa vision du jeu et sa qualité de passes. Très actif, il a réalisé un match propre mais il lui a manqué un petit quelque chose pour faire la différence dans les derniers mètres.

Rio Mavuba (5) : le capitaine lillois avait pour mission de rester au marquage de Rabiot puis Matuidi afin de perturber la construction parisienne. Il a plutôt bien réussi en première période, puis il a peu à peu disparu après la pause. Remplacé à la 76e par Rony Lopes (non noté).

Morgan Amalfitano (4,5) : l'ailier droit du LOSC n'a pas ménagé ses efforts mais il a eu du mal à prendre le dessus face à Kurzawa. Il a manqué de réussite dans le dernier geste.

Sofiane Boufal (5,5) : on connaît son talent et il a encore fait parler sa technique en seconde période notamment pour faire des différences sur ses dribbles. C'est lui qui provoque le coup franc sur le but de Sidibé. Toutefois, il a parfois trop cherché l'exploit individuel, sans réussite.

Éder (3) : bien muselé par Thiago Silva et Marquinhos, l'international portugais a vécu une soirée très difficile. Incapable de s'imposer dans les airs et pas vraiment un fin dribbleur, il n'a pas fait de différences ce soir.

+ Retrouvez les résultats et le classement de Coupe de la Ligue sur Maxifoot

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous !

PARIS SG 2-1 LILLE (mi-tps: 1-0) - FRANCE - Coupe de la Ligue / fin.e journée
Stade : Stade de France - 68.640 spectateurs - Arbitre : R. Buquet

Buts : J. Pastore (40e) Á. di María (74e) pour PARIS SG - D. Sidibé (49e) pour LILLE
Avertissements : S. Aurier (19e), A. Rabiot (47e), pour PARIS SG - I. Amadou (70e), pour LILLE - Expulsions : A. Rabiot (70e) , pour PARIS SG

PARIS SG : S. Sirigu, S. Aurier, L. Kurzawa, Marquinhos, Thiago Silva, A. Rabiot, (David Luiz, 79e)J. Pastore, B. Matuidi, (M. Verratti, 75e)Lucas, (E. Cavani, 90e)Á. di María, Z. Ibrahimovic,

LILLE : V. Enyeama, S. Corchia, D. Sidibé, M. Basa, A. Soumaoro, I. Amadou, M. Obbadi, R. Mavuba (Rony Lopes, 77e), M. Amalfitano, S. Boufal, Éder,

Pastore et Di Maria, les deux buteurs argentins du PSG ce soir

La joie de Di Maria après son but décisif

Le capitaine Thiago Silva soulève le trophée

 Les Parisiens posent avec le trophée

La joie des Parisiens

Aurier savoure

Par Romain Rigaux, le 23/04/2016 à 23h11