le 21/09/2016 à 18h01

Equipe de France : dragué par la Côte d'Ivoire, Cornet préfère les Bleus

Maxwel Cornet se sent bien avec le maillot frappé du coq.
Sollicité par son pays natal, la Côte d'Ivoire, l'attaquant de l'Olympique Lyonnais et international Espoirs français, Maxwel Cornet, a clairement donné sa priorité aux Bleus. Mais le chemin s'annonce encore long avant d'atteindre ce niveau.

Comme d'autres binationaux avant lui, Maxwel Cornet (19 ans) va se retrouver confronté à un choix... cornélien au cours des prochaines années. Pour quelle sélection nationale opter ? La Côte d'Ivoire où l'attaquant de l'Olympique Lyonnais est né en 1996 à Bregbo ? Ou bien la France qu'il a rejoint à l'âge de cinq ans ?

Pour l'instant, tout est clair dans la tête du Gone, international tricolore depuis les U16 et qui compte actuellement 5 capes pour un but avec les Espoirs. Mais le dernier champion d'Afrique n'a pas dit son dernier mot...

M. Cornet - «bien avec les Espoirs»

«Récemment, alors que j'étais en équipe de France Espoirs, le sélectionneur ivoirien (Michel Dussuyer, ndlr) m'a appelé, mais, pour l'instant, je suis bien avec les Espoirs et tant que cela se passe bien, je continue», a ainsi révélé l'ancien Messin dans les colonnes de L'Equipe. Et si le jeune homme, venait à recevoir un coup de fil du sélectionneur des Bleus, Didier Deschamps, il n'hésiterait pas une seconde !

«Je dis oui direct ! (Sourires.) Quand on a fait toutes ses classes en France et en sélections de jeunes, on attend ça avec impatience. Mais je me concentre sur l'OL. Le reste, ça viendra quand ça viendra», a éludé le Lyonnais, qui reconnaît tout de même «qu'il ne faut pas se tromper» en effectuant son choix. Pour l'heure en tout cas, Cornet ne semble pas parti pour imiter le latéral droit du Paris Saint-Germain, Serge Aurier, qui avait opté très jeune pour les Eléphants, dès 2013, et qui aurait aujourd'hui clairement sa place en équipe de France.

Cornet encore loin de l'EdF...

Pour le Rhodanien justement, c'est là où le bât blesse pour l'instant. Avec la génération Kingsley Coman, Anthony Martial ou encore Ousmane Dembélé, celui-ci va tout de même être confronté à une sacrée concurrence durant toute sa carrière. Si Cornet peut compter sur sa polyvalence pour marquer des points auprès du sélectionneur tricolore, le Gone se trouve clairement en retard par rapport à ses éventuels concurrents à une place chez les Bleus.

En attendant de trancher sur son avenir international, c'est probablement devant sa télé mais avec beaucoup d'émotion que le binational assistera au match amical entre la France et la Côte d'Ivoire le 15 novembre à Lens.

D'après vous, Cornet fait-il le bon choix en privilégiant l'équipe de France ? Le voyez-vous atteindre ce niveau à terme ? N'hésitez pas à réagir et à débattre dans l'espace «Ajouter un commentaire» ...

Par Romain Lantheaume, le 21/09/2016 à 18h01