le 21/11/2016 à 20h15

Portugal : sa blessure, l'excès de confiance des Bleus, Griezmann... Ronaldo se confie

Cristiano Ronaldo aux anges après le sacre du Portugal.
Vainqueur de l'Euro 2016 avec le Portugal, Cristiano Ronaldo est revenu sur la finale remportée face à l'équipe de France (1-0, ap). D'après l'attaquant du Real Madrid, les Bleus ont peut-être payé leur excès de confiance avant le match. Une rencontre que le champion d'Europe n'est pas près d'oublier.

Près de quatre mois plus tard, Cristiano Ronaldo (31 ans) est revenu sur l'un des plus beaux moments de sa carrière. Il s'agit bien sûr de la finale de l'Euro 2016 remportée par le Portugal contre l'équipe de France (1-0, ap) à Saint-Denis.

Pourtant, ce fameux 10 juillet a bien failli se transformer en cauchemar pour l'international portugais, blessé au genou gauche suite à un choc avec le Français Dimitri Payet (29 ans) et contraint de sortir après 25 minutes de jeu.

Les larmes de Ronaldo

«J'étais mal, je pleurais, a confié l'attaquant du Real Madrid à France Football. Parce que je craignais que ce soit encore plus grave. (...) Le médecin m'a vite rassuré. Mais je continuais de pleurer...» Mais Ronaldo n'a jamais douté de ses coéquipiers. Au contraire, le capitaine portugais a toujours cru à l'exploit, notamment avant le match lorsqu'il a vu l'attitude des hommes de Didier Deschamps.

Un excès de confiance des Bleus ?

«Les Français pensaient qu'ils allaient gagner facilement... En tout cas, c'est l'impression qu'on a eue, a-t-il raconté. (...) Quand on a débuté l'échauffement sur la pelouse, j'ai senti les Français un peu trop détendus. Je les ai regardés : ils souriaient beaucoup. Bien sûr que tu as le droit de sourire avant un match, mais là tous semblaient très contents. (...) Leur gestuelle dénotait aussi une certaine assurance... Moi, j'ai eu ce feeling et je m'en suis servi, comme capitaine, pour motiver mes coéquipiers.»

Griezmann «déteste» Ronaldo...

Difficile de croire à un excès de confiance des Bleus tant ils ont tout donné pendant cette rencontre. A commencer par Antoine Griezmann (25 ans) que Ronaldo a rencontré plus tard pendant l'été. L'occasion pour le Merengue de partager une anecdote assez sympa. «C'est drôle parce que, peu après la finale, en vacances à Miami, j'ai croisé Antoine Griezmann dans un restaurant où il dînait avec sa fiancée, s'est souvenu CR7. Il est venu me voir à ma table et m'a dit, dans un sourire complice : " Cristiano, je te déteste !" »

Il faut dire que le triple Ballon d'Or venait de lui chiper deux titres majeurs après la finale de la Ligue des Champions remportée par le Real face aux Colchoneros (1-1, 5 tab 3) le 28 mai dernier. Griezmann pouvait avoir les boules, avant même de savoir que Ronaldo allait inscrire un triplé face à l'Atletico (3-0) samedi dernier...

Que pensez-vous des confidences de Cristiano Ronaldo ? N'hésitez pas à réagir dans la rubrique «commentaires» ci-dessous.

Par Eric Bethsy, le 21/11/2016 à 20h15