le 07/01/2017 à 22h55

Le PSG en démonstration ! - Débrief et NOTES des joueurs (PSG 7-0 Bastia)

La joie de T. Silva dans les bras de Lucas
Le Paris Saint-Germain s'est baladé à domicile ce samedi face à Bastia (7-0) en 32es de finale de la Coupe de France. Sérieux, les Parisiens n'ont pas eu une grande opposition mais ils ont fait le spectacle, avec notamment un but de la recrue Draxler.

Pour son entrée en lice dans la Coupe de France, le Paris Saint-Germain a livré un récital face à Bastia (7-0), ce samedi, en 32es de finale. Contre des Bastiais qui ont lâché le match en seconde période, les Parisiens ont fait plaisir à leurs supporters pour ce premier match officiel de l'année 2017.

Le Paris SG posait rapidement le pied sur le ballon mais ne se montrait pas réellement dangereux. La frappe contrée de Lucas, après un bel enchaînement dans la surface, et le tir de Matuidi n'inquiétaient pas réellement le gardien bastiais au cours des 20 premières minutes. De leur côté, les Corses perdaient rapidement le ballon et, hormis Saint-Maximin sur quelques beaux gestes techniques, mettaient rarement les hommes d'Unai Emery en difficulté.

Paris fait la différence

La rencontre ne se jouait pas sur un gros rythme et Paris s'en remettait aux coups de pied arrêtés. Les Parisiens profitaient d'une erreur de marquage sur corner pour ouvrir le score d'une tête de Thiago Silva (1-0, 30e). Derrière, Nkunku pensait faire le break mais son but était logiquement refusé pour une position de hors-jeu. En revanche, Rabiot faisait bien trembler les filets sur une frappe aux 25 mètres (2-0, 43e) !

Le PSG déroule, Draxler entre...

Au retour des vestiaires, le PSG creusait un peu plus l'écart. Nkunku profitait de la passivité adverse pour marquer d'une belle frappe croisée aux 25 mètres (3-0, 48e). Totalement sortis de leur match, les Corses encaissaient ensuite un nouveau but de Motta, seul pour placer sa tête au point de penalty (4-0, 57e). C'était le moment choisi par Emery pour faire entrer Draxler, applaudi pour sa première au Parc des Princes.

...et marque !

En démonstration, Paris faisait plaisir à ses supporters en assurant le spectacle. Lucas obtenait un penalty et se faisait justice lui-même (5-0, 57e), puis Di Maria marquait quelques minutes après son entrée en jeu (6-0, 63e). Sur un superbe service de Ben Arfa, Draxler marquait son premier but d'un piqué (7-0, 89e). La cerise sur le gâteau ! Une belle manière pour les Parisiens d'entrer dans cette année 2017 en faisant le plein de confiance. En revanche, Bastia devra vite se reprendre...

La note du match : 8/10

S'il y a bien une chose pour laquelle on ne peut pas se plaindre ce soir, c'est qu'il y a eu des buts ! En revanche, il n'y avait qu'une seule équipe sur le terrain et le PSG s'est totalement baladé en seconde période alors que les Bastiais semblaient être déjà rentrés à la maison. Finalement, c'était presque un match d'entraînement pour Paris après la pause, qui a au moins fait plaisir à ses supporters en alignant les buts.

Les buts :

- Sur un corner de Lucas au premier poteau, Thiago Silva se démarque et dévie de la tête dans le petit filet opposé (1-0, 30e).

- Motta décale Rabiot sur sa gauche, le milieu parisien n'est pas attaqué et peut avancer avant d'armer une frappe aux 25 mètres qui bat Vincensini, pas irréprochable, sur sa droite (2-0, 43e).

- Nkunku récupère le ballon dans les pieds de Djiku au niveau du rond central et peut avancer jusqu'aux 25 mètres sans être attaqué pour armer une frappe croisée du droit dans le petit filet droit de Vicensini (3-0, 48e).

- Sur le côté droit, Ben Arfa a tout le temps d'ajuster un centre du gauche pour Motta, qui se retrouve seul au point de penalty et place une tête sur la gauche de Vicensini (4-0, 57e).

- Accroché par Marange dans la surface, Lucas se fait justice en marquant son penalty sur la droite de Vicensini (5-0, 63e).

- Ben Arfa lance Meunier sur le côté droit de la surface et le Belge centre en retrait à ras de terre pour Di Maria, seul devant le but pour ajuster le gardien bastiais (6-0, 77e).

- Trouvé au milieu de terrain, Ben Arfa glisse un ballon dans la profondeur pour Draxler, qui file au but et bat Vicensini d'un petit ballon piqué (7-0, 89e).

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a attribué une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Lucas (8/10)

L'ailier brésilien avait des jambes de feu ce soir ! Souvent inarrêtable pour des Corses peu concernés, il a fait souffrir les défenseurs adverses sur ses accélérations et ses dribbles. Il offre une passe décisive sur le premier but parisien et va chercher son penalty en seconde période pour marquer dans cette rencontre. Remplacé à la 67e par Angel Di Maria (non noté), qui marque son but.

PARIS SG :

Kevin Trapp (5,5) : le gardien allemand n'a pas eu grand-chose à faire dans cette rencontre. Vigilant en première période pour capter un tir de Saint-Maximin. A noter une petite frayeur en fin de match sur une mauvaise appréciation de trajectoire, sans conséquence.

Thomas Meunier (7) : peu inquiété défensivement, le latéral droit parisien a eu tout le loisir de monter dans son couloir pour combiner avec ses partenaires et délivrer des centres intéressants. Il offre une passe décisive à Di Maria.

Thiago Silva (7) : le capitaine parisien a fait la différence en ouvrant le score de la tête sur corner. Défensivement, le Brésilien s'est montré intraitable. Solide ! Touché à une cuisse en fin de première période, il doit céder sa place à la pause. Remplacé à la 46e par Presnel Kimpembe (6), rigoureux et peu inquiété.

Marquinhos (7) : le jeune Brésilien n'a pas eu à forcer son talent ce soir. Concentré pour stopper les rares offensives bastiaises en  repoussant notamment un centre de Saint-Maximin en seconde période, puis en réalisant un tacle précieux en fin de rencontre.

Layvin Kurzawa (6) : à l'image de Meunier, il n'a pas vraiment été inquiété aussi dans son couloir gauche et il est monté pour proposer des solutions. On l'a connu un peu plus tranchant mais il réalise un match propre.

Thiago Motta (7,5) : rarement pressé au milieu de terrain, l'Italien a eu tout le temps de distribuer tranquillement le jeu en alternant le jeu court et le jeu long. Il sert Rabiot sur le deuxième but parisien et marque de la tête.

Adrien Rabiot (8) : titulaire pour son premier match officiel depuis le 6 novembre, le milieu de terrain a prouvé qu'il avait réellement manqué au PSG durant sa blessure. Très propre dans ses transmissions et actif à la récupération, avec notamment un bon retour sur Ngando, il marque un joli but d'une frappe lointaine. Remplacé à la 58e par Julian Draxler (6,5), qui a régalé sur une belle transversale et marque son premier but avec Paris en fin de rencontre. Il rentrait sans pression et il faudra le juger dans un autre contexte.

Christopher Nkunku (7) : en première période, le jeune milieu de terrain, aligné ailier gauche, a été très disponible mais il a souvent manqué de précision dans le dernier geste et s'est plusieurs fois fait piéger en position de hors-jeu. Il se rattrape bien après la pause en inscrivant un très beau but puis il a été beaucoup plus propre dans ses transmissions et il a montré une belle activité.

Blaise Matuidi (6,5) : le milieu parisien avait des jambes en première période. On l'a souvent retrouvé aux abords de la surface adverse ou sur le côté gauche pour combiner avec ses coéquipiers. Un peu moins en vue après la pause, il perd un duel face au gardien bastiais.

Lucas (8) : lire le commentaire ci-dessus.

Hatem Ben Arfa (7) : aligné en position d'attaquant de pointe, l'ancien Niçois n'a pas hésité à décrocher pour partir de plus bas et combiner avec Lucas notamment. Il a montré des choses intéressantes dans ses enchaînements et délivre une passe décisive à Motta et Draxler, puis il est impliqué sur le sixième but. Encourageant même s'il manque tout de même de présence devant le but.

BASTIA :

Thomas Vincensini (2) : soirée très compliquée pour le gardien bastiais. Il n'est pas exempt de tout reproche sur plusieurs buts parisiens, notamment les frappes de Rabiot et Nkunku. Il va chercher sept fois le ballon au fond de ses filets, dur...

Alexander Djiku (2) : solide en début de match, il s'est perdu après une demi-heure de jeu. Il laisse Thiago Silva seul sur le corner puis il perd le ballon sur le but de Nkunku.

Florian Marange (2) : souvent dépassé par la vivacité des attaquants parisiens, il a vécu un calvaire. Il provoque le penalty sur Lucas en seconde période.

Mathieu Peybernes (3) : précieux en couverture en première période, il a réalisé de bonnes interventions devant Meunier et Ben Arfa. Il a sombré comme toute son équipe après la pause.

Abdoulaye Keita (3) : replacé en défense centrale, il a réalisé des gestes défensifs approximatifs et n'a pas dégagé une très grande sérénité.

Pierre Bengtsson (3) : les Parisiens sont trop souvent passés sur son côté, et on l'a rarement vu dans l'apport offensif.

Axel N'Gando (2) : il a eu beaucoup de mal à exister dans ce match. Il n'a jamais pris le jeu de son équipe à son compte et il revient trop timidement sur Rabiot sur le deuxième but, puis laisse filer Nkunku sur le troisième. Remplacé à la 54e par Sadio Diallo (non noté).

Mehdi Mostefa (3) : habituellement précieux dans l'impact à la récupération, il n'a pas montré grand-chose ce soir. Il a passé son temps à courir après le ballon.

Gaël Danic (2) : l'expérimenté ailier n'a pas existé dans cette rencontre. Des mauvais choix et des passes ratées.

Allan Saint-Maximin (5) : le seul à avoir tenté de bouger les Parisiens dans cette partie. En première période, il a même fait des différences par sa technique, agaçant certains adversaires. Il réalise notamment un joli passement de jambes sur Motta.

Lenny Nangis (2) : il n'a pas ménagé ses efforts mais il a rarement été trouvé devant et il était bien encadré par la défense parisienne. Remplacé  la 77e par Jerson Cabral (non noté).

+ Retrouvez les résultats et le classement de Coupe de France sur Maxifoot

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous !

PARIS SG 7-0 BASTIA (mi-tps: 2-0) - FRANCE - Coupe de France / 32ee journée
Stade : Parc des Princes - 30.000 spectateurs - Arbitre : J. Miguelgorry

Buts : Thiago Silva (31e) A. Rabiot (42e) C. Nkunku (48e) T. Motta (57e) Lucas (63e, pen.) Á. Di María (77e) J. Draxler (89e) pour PARIS SG
Avertissements : B. Matuidi (79e), pour PARIS SG - F. Marange (56e), pour BASTIA

PARIS SG : K. Trapp, L. Kurzawa, Marquinhos, T. Meunier, (P. Kimpembe, 46e)Thiago Silva, (J. Draxler, 58e)A. Rabiot, B. Matuidi, C. Nkunku, H. Ben Arfa, (Á. Di María, 67e)Lucas, T. Motta,

BASTIA : T. Vincensini, A. Djiku, F. Marange, M. Peybernes, P. Bengtsson, A. Keita, A. Ngando (S. Diallo, 54e), A. Saint-Maximin, G. Danic, L. Nangis (Jerson Cabral, 77e), M. Mostefa,

 Thiago Silva ouvre le score pour le PSG (1-0, 30e)

Nkunkun récompensé de son match par un but (3-0, 48e)

Lucas a marqué sur penalty (5-0, 63e)

Di Maria entre et marque (6-0, 77e)

Premier match officiel et premier but pour Draxler (7-0, 89e)

Par Romain Rigaux, le 07/01/2017 à 22h55