le 11/01/2017 à 22h54

Paris fidèle au rendez-vous - Débrief et NOTES des joueurs (PSG 2-0 Metz)

Thiago Silva a inscrit les deux buts du PSG contre Metz.
Sans surprise, le Paris Saint-Germain s'est qualifié pour les demi-finales de la Coupe de la Ligue en dominant le FC Metz 2-0. Avec un Cavani un peu plus adroit, le club de la capitale aurait pu réaliser un nouveau festival.

Comme on pouvait s'y attendre, il n'y a pas eu photo entre le Paris Saint-Germain et le FC Metz. Vainqueur 2-0, le club de la capitale accède aux demi-finales de la Coupe de la Ligue. Le score est même assez flatteur pour les Grenats, tant les hommes d'Unai Emery ont fait un cavalier seul au cours de cette partie.

Cavani maladroit

Les champions de France asphyxiaient les Lorrains dès le coup d'envoi. S'il était sauvé par son poteau un peu plus tôt, Oberhauser brillait ensuite à bout portant face à Cavani. C'était pourtant une occasion à une seule touche de balle pour l'Uruguayen... A force de pousser, les Parisiens finissaient logiquement par ouvrir le score par Thiago Silva, de la tête sur corner (1-0, 27e).

La belle surprise Ikoné

Titulaire, le jeune Ikoné mettait le feu au sein de la défense messine. Di Maria montrait lui aussi des choses intéressantes, à l'inverse de Cavani, maladroit. Au retour des vestiaires, le scénario restait le même. Le 2-0 était tout proche mais Signorino repoussait sur sa ligne une tentative de Di Maria. Côté parisien, Verratti régalait au milieu et Kimpembe affichait une belle assurance derrière.

C'est finalement Thiago Silva, après un nouvel échec de Cavani, qui scellait le sort de cette rencontre, encore de la tête sur corner (2-0, 72e). Metz aura fait mieux que Bastia, qui en avait pris 7 la semaine dernière en Coupe de France. Mais ce match aura aussi été à sens unique, les Parisiens dominant cette partie d'un bout à l'autre de la partie.

La note du match : 5/10

Un match à sens unique qui a donné lieu à un spectacle intéressant, sans plus. Il aurait fallu soit une équipe de Metz plus performante soit un PSG plus tueur pour se passionner réellement pour cette rencontre.

Les buts

- Sur un corner tiré par Di Maria, Thiago Silva jaillit aux six mètres pour placer une tête impeccable (1-0, 27e).

- Sur un nouveau corner de Di Maria, Thiago Silva place encore un puissant coup de tête qui finit au fond des filets d'un Oberhauser impuissant (2-0, 72e).

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a attribué une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Thiago Silva (8/10)

Le Brésilien a encore marqué, d'abord d'un coup de tête parfait en première période. Impeccable derrière sur le peu de travail qu'il a eu à effectuer, il marque encore après la pause, toujours de la tête sur corner. Décisif derrière, décisif devant, difficile de faire mieux.

PARIS SG :

Alphonse Areola (5) : peu sollicité, le portier parisien sort bien dans les pieds de Vion en première période sur un centre dangereux de Cohade. Il n'a pas eu froid aux yeux sur ce coup.

Thomas Meunier (5) : titulaire sur le côté droit en l'absence d'Aurier, parti disputer la CAN, le Belge n'a pas eu à forcer son talent défensivement. Une certaine maladresse en phase offensive, même s'il a multiplié les montées.

Maxwell (5) : le Brésilien, pas embêté par les attaquants messins, a bien tenu son couloir. Il a débuté le match en attaquant fort, avant de mettre le pied sur le frein.

Thiago Silva (8) : lire le commentaire ci-dessus.

Presnel Kimpembe (6) : le jeune Parisien a livré une prestation sérieuse au côté de son capitaine, dégageant une belle assurance. Il confirme.

Marco Verratti (7) : En grande forme depuis quelques semaines, l'Italien a confirmé en sortant une grosse prestation au milieu de terrain en première période. Génial balle au pied, il a régalé grâce à sa maîtrise technique et ses ouvertures millimétrées. Moins en vue après la pause. Remplacé à la 77e minute par Thiago Motta (non noté).

Christopher Nkunku (5) : match sérieux, sans plus, du jeune milieu de terrain parisien, de plus en plus utilisé par Unai Emery. On aurait aimé le voir oser un petit peu plus.

Adrien Rabiot (6) : l'ancien Toulousain n'a pas cherché à forcer son talent au milieu de terrain en première période. Assez peu en vue en phase offensive notamment. Bref, il a joué à sa main, tranquille avant de monter en puissance après le repos.

Ángel Di María (6) : passeur décisif pour Thiago Silva sur corner, à deux reprises, l'Argentin n'a pas démérité ce soir. Il a beaucoup bougé pour combiner avec ses partenaires sur le front de l'attaque. En deuxième période, il peut marquer mais Signorino sauve sur sa ligne.

Jonathan Ikoné (6) : plein de culot, le jeune Parisien a plusieurs fois mis le feu au sein de la défense messine. Des jambes en première période, moins après la pause. Remplacé à la 62e minute par Hatem Ben Arfa (non noté), qui aurait pu compter une passe décisive si Cavani avait été plus adroit.

Edinson Cavani (4) : de retour en pointe, l'Uruguayen a été particulièrement maladroit ce soir. En première période, il gâche notamment une grosse occasion à bout portant en butant sur Oberhauser. Remplacé à la 80e minute par Blaise Matuidi (non noté).

METZ :

David Oberhauser (6) : préféré à Didillon, le portier messin encaisse deux buts mais réaliser aussi plusieurs arrêts au cours de cette partie. Il met notamment Cavani en échec à bout portant à deux reprises.

Iván Balliu (4) : un match compliqué pour lui sur le côté gauche. En première période, le virevoltant Ikoné lui a notamment posé pas mal de problèmes. touché à la cuisse, il est remplacé à la 73e minute par Jonathan Rivierez (non noté).

Franck Signorino (5) : Di Maria repiquant souvent dans l'axe, il a rarement eu un adversaire direct dans sa zone. Il sauve les siens sur sa ligne en début de seconde période sur une frappe de l'Argentin.

Chris Philipps (4) : en difficulté au milieu, il n'a fait que courir après le ballon. Une tâche ingrate.

Guido Milán (4) : que ce soit face aux appels de Cavani ou à la vivacité des autres attaquants parisiens, il n'a pas eu un match facile au Parc ce soir.

Simon Falette (5) : plusieurs interventions importantes en début de match avant de devoir abdiquer comme le reste de ses partenaires.

Renaud Cohade (4) : un centre dangereux en première période et c'est à peu près tout...

Florent Mollet (4) : comme Cohade, son équipe étant privée du ballon, il n'a pas pu organiser le jeu messin.

Opa N'Guette (3) : rien de bon à signaler le concernant. A sa décharge, il n'a jamais eu aucun bon ballon à exploiter. Remplacé à la 77e minute par Youssef Maziz (non noté).

Thibaut Vion (3) : il a connu une heure délicate au Parc des Princes. Très peu de ballons touchés. Remplacé à la 58e minute par Mevlut Erding (non noté), pas plus en vue.

Habibou Mouhamadou Diallo (3) : lui aussi aura été absent des débats ce soir. Un match à vite oublier.

+ Retrouvez les résultats et le classement de Coupe de la Ligue sur Maxifoot

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous !

PARIS SG 2-0 METZ (mi-tps: 1-0) - FRANCE - Coupe de la Ligue / 1/4e journée
Stade : Parc des Princes - 43.857 spectateurs - Arbitre : A. Delerue

Buts : Thiago Silva (27e) Thiago Silva (72e) pour PARIS SG
Avertissements : - G. Milán (41e), pour METZ

PARIS SG : A. Areola - T. Meunier, Thiago Silva, P. Kimpembe, Maxwell - C. Nkunku, M. Verratti (T. Motta, 77e), A. Rabiot - Á. Di María, E. Cavani (B. Matuidi, 80e), J. Ikone (H. Ben Arfa, 62e)

METZ : D. Oberhauser - Iván (J. Rivierez, 73e), G. Milán, S. Falette, F. Signorino - O. N'Guette (Y. Maziz, 77e), C. Philipps, R. Cohade, F. Mollet - H. Diallo, T. Vion (M. Erdinç, 59e)

 De la tête, Thiago Silva ouvre le score pour Paris (27e). Le Brésilien remettra ça après la pause

La joie du capitaine parisien, auteur des deux buts de son équipe ce soir

Les Parisiens joueront les demi-finales de la Coupe de la Ligue après leur victoire 2-0 contre Metz

Par Pierre-Damien Lacourte, le 11/01/2017 à 22h54