le 24/02/2017 à 20h40

OM : les recrues incertaines avant le Clasico, Marseille mise sur le Vélodrome !

Garcia mise beaucoup sur le soutien des supporters.
Confronté à cinq forfaits et surtout à l'incertitude qui pèse sur la participation de cinq joueurs majeurs, l'Olympique de Marseille risque de s'avancer diminué dimanche (21h) face au Paris Saint-Germain pour le Clasico de la 27e journée de Ligue 1. Mais les Phocéens comptent sur un stade Vélodrome qui pourrait battre son record d'affluence !

«Signer pour un nul ? Moi je signe surtout pour une victoire !» A l'approche du Clasico de la 27e journée de Ligue 1 qui verra l'Olympique de Marseille affronter le Paris Saint-Germain au stade Vélodrome dimanche (21h), le président phocéen, Jacques-Henri Eyraud, a mis la pression sur ses troupes !

Malheureusement pour l'OM, à 48 heures du choc, l'optimisme est un peu moins de mise et l'actuel 6e de Ligue 1 se retrouve surtout à compter ses blessés. En effet, outre le forfait déjà acté de Bafétimbi Gomis et d'habituels remplaçants, cinq joueurs majeurs, dont les quatre recrues hivernales, ne sont pas certaines de pouvoir prendre part à la rencontre.

Rolando, Sertic, Evra, Sanson et Payet incertains

«Sertic, c'était plus qu'une crampe. Payet et Rolando n'ont pas pu s'entraîner normalement. Morgan s'est blessé en semaine. Pat Evra est toujours en délicatesse avec sa cuisse», a ainsi énuméré le coach marseillais, Rudi Garcia, ce vendredi devant la presse, avant d'en venir aux forfaits déjà actés. «Khaoui est out, comme Sarr, Kamara et Hubocan.»

Bien sûr, il n'est pas exclu que cette annonce représente en partie un coup de bluff et l'ancien coach de l'AS Roma a glissé qu'il a encore un peu de temps pour espérer récupérer certains blessés. En tout cas, le forfait d'un cadre expérimenté comme Evra, d'un Payet de plus en plus en jambes, d'un Sanson de plus en plus présent dans l'entrejeu ou encore d'un Sertic intéressant en défense centrale face à Rennes (2-0), représenterait clairement une mauvaise nouvelle. Mais il en faudrait plus pour démoraliser Garcia et sa bande.

Garcia obligé de calmer ses joueurs !

«Il faudra calmer mes joueurs, ils sont déjà à fond. On sera prêts à tout donner, voire plus. Il faut presque freiner les joueurs, qu'ils ne disputent pas le match avant dans les têtes», a révélé l'ancien coach de l'AS Roma, qui mise sur un autre atout. «Paris est favori, mais on évoluera devant un Vélodrome à guichets fermés, et cela va peser, c'est une force indéniable pour nous. Cela va sublimer les joueurs.»

En effet, la direction table sur une affluence de 65 000 fans. Comme l'OM a pu récupérer les 2 500 places allouées aux supporters parisiens, interdits de déplacement par la préfecture, le record du Vélodrome new-look (65 148 spectateurs pour OM-PSG le 5 avril 2015) pourrait même tomber. Les Parisiens sont donc prévenus, c'est un Vélodrome en feu et prêt à jouer à fond le rôle du 12e homme qui les attendra !

D'après vous, l'OM peut-il surprendre le PSG ? N'hésitez pas à réagir et à débattre dans l'espace «Ajouter un commentaire» ...

Par Romain Lantheaume, le 24/02/2017 à 20h40