le 02/03/2017 à 23h08

Eder brise le rêve de Bergerac - Débrief et NOTES des joueurs (Bergerac 1-2 LOSC)

Eder a marqué le but de la victoire dans les derniers instants.
A l'issue d'une fin de match complètement folle, Lille a pris le dessus sur Bergerac (2-1) ce jeudi soir, lors du dernier 8e de finale de la Coupe de France. Les Dogues se rendront à Monaco lors du prochain tour.

Lille a évité le traquenard. Battus à quatre reprises lors de leurs cinq dernières sorties toutes compétitions confondues, les Dogues ne sont pas tombés dans le piège tendu par Bergerac (2-1) ce jeudi soir, lors du dernier 8e de finale de la Coupe de France.

Une victoire au forceps pour la formation nordiste, qui a pris le dessus sur une solide équipe amatrice au bout du temps additionnel grâce à Eder et qui tentera d'atteindre le dernier carré à Monaco, le 4 ou 5 avril.

Une première période très moyenne...

Patients, les Dogues mettaient doucement leur jeu en place. Face à une formation de CFA sérieuse, les visiteurs rencontraient néanmoins des difficultés pour casser les lignes défensives adverses mais se rapprochaient au fil des minutes du but de Dolivet, avec notamment une tentative intéressante de Bahlouli.

S'appuyant sur un Eder très actif, les hommes de Franck Passi poussaient mais ne parvenaient pas à mettre en danger le portier de Bergerac. L'état de la pelouse, qui se dégradait au fur et à mesure que la partie défilait, n'arrangeait pas non plus les affaires des Nordistes sans solution et qui auraient pu se faire surprendre sur une relance manquée de Maignan avant la pause.

Lopes fait la différence

Plus tranchants au retour des vestiaires, les pensionnaires de Ligue 1 obligeaient les amateurs à se recroqueviller derrière. Mais les tentatives successives de Sliti, Bahlouli, Amadou ou encore Bissouma ne trouvaient pas le cadre. En revanche, Lopes ne manquait pas son duel avec Dolivet, qu'il ajustait d'un subtil lob suite à un service lumineux de Bissouma (0-1, 70e).

Eder, le sauveur !

Piqués dans leur orgueil, les locaux ne lâchaient rien et parvenaient à égaliser par Kamissoko sur corner (1-1, 90e+2). Une joie de courte durée puisqu'Eder, quelques instants après avoir vu Kishna toucher la barre, délivrait les siens sur une ultime tentative (1-2, 90e+4). Cruel pour Bergerac, réduit à dix suite à l'expulsion de Pinto, qui croyait obtenir la prolongation...

La note du match : 5/10

Une toute petite partie entre les deux équipes. Une première période très pauvre avec aucune grosse occasion à se mettre sous la dent. Si on a eu le droit à un finish époustouflant avec deux buts dans le temps additionnel, on retiendra surtout 90 minutes assez pénibles à suivre.

Les buts :

- A l'entrée du camp de Bergerac, Bissouma adresse une passe en profondeur de toute beauté pour Lopes. Le Portugais résiste au retour des défenseurs adverses et ajuste parfaitement d'un lob tout en maîtrise (0-1, 70e).

- Sur un corner à droite, Kamissoko, pourtant pris de crampes quelques secondes plus tôt, s'envole dans les airs et place un coup de tête gagnant au premier poteau (1-1, 90e+2).

- A la toute dernière minute, Kishna touche la barre de Dolivet. L'action se poursuit et c'est finalement Arcus, monté pour l'occasion, qui sert parfaitement Eder, sans pitié pour le portier de Bergerac sur un plat du pied parfait (1-2, 90e+4).

Les NOTES des LILLOIS

Maxifoot a attribué une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Rony Lopes (6,5/10)

Une bonne partie du Portugais, qui a réalisé quelques bons débordements ce soir. Dans une rencontre fermée, il a tiré son épingle du jeu en trouvant la faille de fort belle manière. Le bon geste au bon moment qui a mis les siens sur les bons rails dans un match très fermé. Remplacé à la 74e minute par Martin Terrier (non noté).

LILLE :

Mike Maignan (4,5) : le gardien remplaçant n'a pas eu beaucoup de travail à effectuer. Il s'est fait une frayeur avant la pause en manquant complètement une relance qui aurait pu profiter aux attaquants adverses. S'il a été solide sur ses interventions après la pause, il n'a rien pu faire sur le coup de casque de Kamissoko.

Carlens Arcus (5,5) : le Haïtien disputait sa troisième rencontre en coupe cette saison. Moyen tout au long de la partie, il a trouvé les ressources nécessaires pour mettre Eder sur orbite à la dernière minute.

Adama Soumaoro (5,5) : capitaine d'un soir, le solide roc défensif n'a pas tremblé jusqu'à la réalisation sur corner de Kamissoko. Un but qui fait tâche.

Junior Alonso (6) : le défenseur paraguayen a été meilleur que son compère de la charnière centrale. Une partie tranquille au cours de laquelle il s'est permis quelques montées intéressantes.

Hamza Mendyl (5) : première titularisation pour la révélation marocaine de la dernière CAN. Il a montré des grosses qualités physiques. Reste que son apport offensif a été assez limité.

Yves Bissouma (6) : de retour de suspension après son expulsion face à Angers, l'international malien a livré une copie intéressante. Il a pesé au milieu du terrain, n'hésitant pas à tenter sa chance quand l'occasion se présentait. A noter sa très belle passe décisive pour Lopes sur l'ouverture du score.

Ibrahim Amadou (6) : une rencontre solide du milieu lillois, qui a parfaitement géré les événements dans l'entrejeu.

Rony Lopes (6,5) : lire commentaire ci-dessus.

Naïm Sliti (5,5) : le Tunisien a été un des Lillois les plus actifs ce soir. Ce qui n'est certainement pas un exploit au regard de la première heure très moyenne de ses partenaires. Remplacé à la 58e minute par Ricardo Kishna (non noté).

Farès Bahlouli (5,5) : deuxième titularisation avec son nouveau club pour l'ancien Lyonnais, qui a été avec Sliti un des plus agités ce soir. Il est monté en puissance au fil de la rencontre sans toutefois parvenir à se montrer dangereux. Remplacé la 82e minute par Xeka (non noté).

Eder (6) : ses multiples décrochages et son jeu en pivot ont fait énormément de mal à la défense de Bergerac en première période. Moyen après la pause, il est sorti de sa boite pour offrir la qualification à son équipe sur l'ultime action de la partie. Encore une fois...

+ Retrouvez les résultats et le classement de Coupe de France sur Maxifoot.

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous

BERGERAC 1-2 LILLE (mi-tps: 0-0) - FRANCE - Coupe de France / 8ee journée
Stade : Stade Jean-Antoine Moueix - 4.223 spectateurs - Arbitre : O. Thual

Buts : B. Kamissoko (90+2e) pour BERGERAC - Rony Lopes (70e) Éder (90+4e) pour LILLE
Avertissements : B. Lacrampe (30e), A. Jamaï (72e), pour BERGERAC - M. Terrier (79e), pour LILLE - Expulsions : T. Pinto (90+5e) , pour BERGERAC

BERGERAC : R. Dolivet, B. Lacrampe, Y. Zidane, B. Kamissoko, A. Jamaï, (J. Delclos, 64e)C. Bangre, E. Chevalier, (B. Dia, 71e)G. Covin, V. Fuchs, (D. Mayenga, 82e)S. Bouscarrat, T. Pinto,

LILLE : M. Maignan, A. Soumaoro, C. Arcus, H. Mendyl, J. Alonso, I. Amadou, N. Sliti (R. Kishna, 58e), Y. Bissouma, F. Bahlouli (Xeka, 82e), Rony Lopes (M. Terrier, 74e), Éder,

Rony Lopes a inscrit un magnifique lob pour ouvrir la marque (70e)

Bahlouli aura été actif face à Bergerac

Passi a eu chaud jusqu'au bout !

Par Youcef Touaitia, le 02/03/2017 à 23h08