le 31/03/2017 à 18h51

Coupe de la Ligue : des Parisiens offensifs, les Monégasques prudents... Ce qu'il faut retenir des conférences de presse

Victoire obligatoire pour Emery et les Parisiens.
Ce samedi (21h), le Paris Saint-Germain et Monaco s'affrontent en finale de la Coupe de la Ligue. Un choc immense entre les deux meilleures équipes du championnat de France qui connaissent des dynamiques diamétralement opposées.

Intouchable ces deux dernières saisons sur la scène nationale avec deux quadruplés consécutifs, le Paris Saint-Germain a trouvé à qui se frotter au cours de cet exercice 2016-2017. Deuxième de Ligue 1 à trois points de Monaco, le club de la capitale retrouve la formation princière samedi soir (21h) en finale de la Coupe de la Ligue.

Un rendez-vous crucial pour les champions de France, qui ont traversé un mois de mars terrible avec une humiliation en Ligue des Champions à Barcelone (1-6). Au Parc OL, ce sera l'occasion pour Kevin Trapp et les siens de retrouver le sourire.

Oublier Barcelone… et respecter le PSG

Car le portier allemand l'assure, la cicatrice reste ouverte après la débâcle en Catalogne. «Un match comme celui contre Barcelone, ça fait mal. On en a beaucoup parlé, c'était une énorme déception. Même dans dix ans on en parlera encore de ce match» , a avoué le gardien en conférence de presse, désireux de rectifier le tir dans le Rhône face à l'ASM. «Demain, on a une grosse occasion d'être contents, de tourner la page, de célébrer avec les supporters et de gagner le deuxième trophée de la saison» , a soutenu le Parisien.

Fragilisé depuis près de trois semaines, Unai Emery sait qu'il ne faudra pas se rater lors de cette finale. Pour mettre les joueurs face à leurs responsabilités, le Basque a opté pour une stratégie offensive, rappelant que Paris a un statut à respecter. «Le PSG est le club le plus titré en Coupe de la Ligue, c'est donc une motivation en plus. C'est une belle compétition, importante. On est tenant du titre, il faut respecter ce trophée et son histoire. Il faut aussi respecter le PSG. Demain, ce sera le moment idéal pour démontrer que nous sommes motivés et impliqués pour gagner» , a expliqué le coach parisien devant les journalistes.

Jardim et Moutinho sans pression

Côté monégasque, la donne est différente. Impressionnants en championnat, qualifiés pour les quarts de la Ligue des Champions, les Asémistes abordent cette partie avec le plein de confiance. Si la victoire finale est bien évidemment importante, Leonardo Jardim sait que Paris reste un adversaire redoutable. «C'est un match entre les deux meilleures équipes du championnat. Une finale est toujours très équilibrée, il n'y a pas de favori. Paris a l'expérience, c'est vrai, avec un petit avantage par rapport à la trêve internationale également. Elle a un peu cassé notre dynamique. Il ne faut pas compter simplement l'expérience de cette saison, on a toujours joué un match serré face au Paris Saint-Germain et il faudra garder le même état d'esprit» , a préconisé le Portugais.

Même constat pour son compatriote, Joao Moutinho, qui attend un Paris revanchard. «Une finale est une finale. Demain, Paris va mettre une intensité maximale pour remporter le match. J'espère que nous remporterons ce titre important» , a lancé le milieu de terrain, qui compte bien évidemment sur les forces vives de son équipe afin de soulever son premier titre avec le club du Rocher. «Nous avons besoin d'être tous ensemble. Ce n'est pas un joueur mais tout le groupe qui doit répondre présent pour gagner demain. (…) Nous avons un mélange d'expérience et de jeunesse. Cela fonctionne bien jusque-là» , ajoute l'ancien joueur du FC Porto. Les hostilités sont lancées !

Qui de Paris ou de Monaco remportera la finale de la Coupe de la Ligue ? N'hésitez pas à réagir et à débattre dans l'espace «Ajouter un commentaire» ...

Par Youcef Touaitia, le 31/03/2017 à 18h51