le 05/04/2017 à 22h55

Paris impose sa loi - Débrief et NOTES des joueurs (Avranches 0-4 PSG)

Hatem Ben Arfa, félicité ici après son ouverture du score pour Paris.
Sans être flamboyant, le Paris Saint-Germain a été sérieux pour accéder aux demi-finales de la Coupe de France en dominant largement Avranches (4-0). Auteur d'un doublé, Hatem Ben Arfa s'est illustré en position d'avant-centre.

Double tenant du titre, le Paris Saint-Germain s'est facilement débarrassé d'Avranches ce mercredi pour accéder aux demi-finales de la Coupe de France (4-0). L'équipe de National a été menaçante durant une demi-heure avant de craquer logiquement face à la supériorité du champion de France, loin d'être enthousiasmant ce soir mais sérieux néanmoins.

Un peu bousculés en début de rencontre donc, les Parisiens prenaient le contrôle des opérations au fil des minutes. Après une première alerte signée Pastore, Ben Arfa, d'une frappe enroulée sur le côté droit déviée par un joueur d'Avranches, ouvrait le score pour les Franciliens peu après la demi-heure de jeu (0-1, 35e). Les Normands réagissaient ensuite par Mayulu mais Areola était à la parade.

Paris vers un troisième sacre consécutif

Paris se mettait rapidement à l'abri au retour des vestiaires. Lancé par Pastore, assez décevant au milieu, Lucas fixait le gardien normand avant de servir idéalement Ben Arfa, qui n'avait plus qu'à marquer dans le but vide (0-2, 53e). Dans la foulée, Lucas, sur un centre dévié de Matuidi, contrôlait de la poitrine avant d'ajuster Beuve (0-3, 56e).

Après ce troisième but, les hommes d'Unai Emery relâchaient la pression, permettant aux Normands de ne pas vivre une soirée cauchemardesque, même si Pastore sauvait un peu sa soirée en fin de rencontre, bien servi par Ben Arfa (0-4, 82e). Présent dans le dernier carré, le PSG n'est plus qu'à deux victoires d'un nouveau sacre dans cette compétition.

La note du match : 5/10

On ne s'attendait franchement pas à vivre de grandes émotions. La logique a été respectée avec une victoire des Parisiens qui ont fait le boulot sans briller.

Les buts

- Légèrement décalé par Lucas sur le côté droit, Ben Arfa enroule sa frappe. Déviée au premier poteau par un défenseur d'Avranches, la trajectoire laisse le portier adverse sans réaction (0-1, 35e).

- Lancé par Pastore, Lucas fixe le gardien normand avant de servir idéalement Ben Arfa, qui n'a plus qu'à marquer dans le but vide (0-2, 53e).

- Sur un centre de Matuidi dévié par un défenseur d'Avranches, Lucas contrôle de la poitrine à l'entrée de la surface, avant d'ajuster parfaitement Beuve (0-3, 56e).

- Dans l'axe, Ben Arfa sert idéalement Pastore, qui pique son ballon par-dessus le gardien d'Avranches (0-4, 82e).

Les NOTES des Parisiens

Maxifoot a attribué une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Hatem Ben Arfa (7/10)

Aligné au poste d'avant-centre en remplacement d'Edinson Cavani, ménagé, Hatem Ben Arfa a su saisir sa chance en inscrivant les deux premiers buts de son équipe, avant d'être passeur décisif pour Pastore. S'il a alterné le bon et le moins bon, l'ancien Niçois a au moins eu le mérite d'être décisif. Remplacé à la 83e minute par Marco Verratti (non noté).

PARIS SG :

Alphonse Areola (6) : peu inquiété, le remplaçant parisien réalise néanmoins l'arrêt qu'il faut en première période face à Mayulu. Rassurant par la suite.

Presnel Kimpembe (6) : solide derrière, le jeune défenseur parisien a gagné tous ses duels ou presque en charnière centrale.

Thomas Meunier (5) : le Belge a été, à l'image de son équipe, solide sur son côté droit. Un peu plus offensif après le repos qu'en première période.

Maxwell (5) : comme Meunier à droite, le Brésilien a bien tenu sa partie dans son couloir gauche. Un match appliqué.

Serge Aurier (6) : aligné dans l'axe au côté de Kimpembe, l'Ivoirien s'est montré à son avantage, faisant preuve de beaucoup de justesse dans ses interventions.

Lucas (5,5) : du Lucas pur jus. Plein d'envie, mais toujours aussi brouillon. S'il termine la rencontre avec un but et une passe décisive, il s'est aussi régulièrement cassé les dents sur la défense normande.

Javier Pastore (4) : une déception. Jouant en marchant tout le match, l'Argentin n'a pas réussi grand-chose, comme s'il n'avait pas envie d'être là. Son but en fin de partie sauve à peine sa prestation.

Blaise Matuidi (5) : le capitaine parisien a beaucoup couru au milieu pour rendre une copie correcte. Il est à l'origine du but de Lucas.

Hatem Ben Arfa (7) : lire le commentaire ci-dessus.

Christopher Nkunku (5) : peu en vue au milieu, il ne démérite cependant pas au sein du collectif parisien. Remplacé à la 68e minute par Gonçalo Guedes (non noté), qui a livré quelques accélérations intéressantes balle au pied. Pas loin d'être passeur décisif pour Lucas en fin de rencontre.

Adrien Rabiot (5) : l'international tricolore a récupéré des ballons dans l'entrejeu mais n'a pas toujours été précis dans ses transmissions. Remplacé à la 63e minute par Giovani Lo Celso (non noté), qui ne s'est pas vraiment signalé. Difficile de le juger sur cette demi-heure.

+ Retrouvez les résultats de la Coupe de France sur Maxifoot

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous !

US AVRANCHES 0-4 PARIS SG (mi-tps: 0-1) - FRANCE - Coupe de France / 1/4e journée
Stade : Stade Michel d'Ornano - 19.052 spectateurs - Arbitre : J. Miguelgorry

Buts : - H. Ben Arfa (35e) H. Ben Arfa (53e) Lucas (56e) J. Pastore (82e) pour PARIS SG
Avertissements : C. Michel (68e), pour US AVRANCHES - P. Kimpembe (63e), pour PARIS SG

US AVRANCHES : A. Beuve - J. Clauss, Y. Fofana, M. Derrien, F. Le Joncour - C. Michel, C. Boateng, S. Guyonnet (M. Malsa, 74e) - J. Thiaré, J. Benet (P. Lavenant, 74e), C. Mayulu (H. Abdallah, 87e)

PARIS SG : A. Areola - T. Meunier, S. Aurier, P. Kimpembe, Maxwell - C. Nkunku (Gonçalo Guedes, 68e), A. Rabiot (G. Lo Celso, 63e), B. Matuidi - Lucas, H. Ben Arfa (M. Verratti, 83e), J. Pastore

Par Pierre-Damien Lacourte, le 05/04/2017 à 22h55