le 31/05/2017 à 10h31

Belgique : une partie de FIFA, une consigne à la Olive et Tom... Jordan Lukaku fracasse Wilmots !

Jordan Lukaku n'est pas tendre avec Wilmots
Le défenseur belge Jordan Lukaku n'a toujours pas digéré l'élimination des Diables Rouges face au Pays de Galles en quart de finale de l'Euro 2016. Et le latéral gauche de la Lazio Rome pointe directement du doigt l'ancien sélectionneur Marc Wilmots.

Considérée comme l'un des grands favoris du dernier Euro 2016, la Belgique est tombée de haut en quittant la compétition dès les quarts de finale après un revers face au Pays de Galles (1-3). Une déception qui a coûté sa place à Marc Wilmots, limogé de son poste de sélectionneur quelques jours plus tard. Fortement critiqué à l'époque, le technicien se voit aujourd'hui fusillé par l'un de ses anciens joueurs.

Une préparation «hyper basique»

Dans un entretien accordé à Sport/Foot Magazine, Jordan Lukaku (22 ans) s'est lâché au sujet de l'ancien sélectionneur des Diables Rouges. «Beaucoup de joueurs disaient publiquement qu'on allait à l'Euro pour le gagner mais on savait que ce serait extrêmement difficile vu la préparation. C'était hyper basique» , explique le latéral gauche de la Lazio Rome.

«Le Pays de Galles, et avec tout le respect que j'ai pour eux, on doit toujours passer. Mais quand tu vas à l'Euro mal préparé, ça devient difficile de le gagner, ce n'est pas une partie de FIFA. A aucun moment, j'ai vu quelque chose qui ressemblait à une préparation de match» , lance le frère de Romelu Lukaku, qui prend pour exemple les phases arrêtées : «Offensivement, c'était un bras premier poteau, deux bras deuxième poteau. Et à aucun moment, on a travaillé les phases arrêtées défensives.»

«Mais tu crois que c'est Olive et Tom ?!»

Titularisé avec Jason Denayer en défense lors de ce match face au Pays de Galles, Lukaku a visiblement encore du mal à se remettre du manque de consignes de son ancien sélectionneur. «Si tu mets deux jeunes l'un à côté de l'autre sans aucune préparation tactique, zéro consigne... Ah si, la seule consigne que j'avais, c'était de donner la balle à Eden (Hazard). Mais tu crois que c'est Olive et Tom ?!» , lâche le natif d'Anvers.

«Il est fort, mais il avait trois hommes sur lui à chaque fois. Mais dès que j'avais le ballon, j'entendais : "Donne à Eden". C'est pas ça le foot de haut niveau» , assure celui qui a pu se forger une culture tactique cette saison en Italie. Et pour l'ancien joueur d'Ostende, le constat est implacable : «Ce n'était pas dur de nous bloquer, puisqu'on n'avait pas de système de jeu». Ces propos ne vont pas faire remonter la cote de Wilmots au plat pays...

Que vous inspirent les propos de Lukaku ? N'hésitez pas à réagir et à débattre dans l'espace «Ajouter un commentaire» ...

Par Romain Rigaux, le 31/05/2017 à 10h31