le 29/07/2017 à 09h00

Top Déclarations : Piqué enflamme le feuilleton Neymar, Aulas pique la stratégie du PSG, Coucke propose un FIFA à l'OM...

Gerard Piqué a enflammé le feuilleton Neymar.
Au menu du Top Déclarations cette semaine, Piqué enflamme le feuilleton Neymar, Aulas pique la stratégie du PSG, Coucke propose un FIFA à l'OM, Bielsa a conseillé Mendy à Guardiola, Mourinho ému par Rooney, Garcia aime bien Céline Dion mais… Découvrez les phrases choc de la semaine.

Chaque samedi, Maxifoot vous propose de faire le tour des dix déclarations de la semaine qu'il ne fallait pas manquer. Du sérieux et du moins sérieux pour connaître le meilleur des petites phrases des acteurs du ballon rond. Découvrez le classement de toutes les déclarations qui ont fait les choux gras de la presse cette semaine.

1. Gerard Piqué, à propos de Neymar - «Il reste» (Twitter, le 23/07/2017)

Si le défenseur central du FC Barcelone a enflammé le feuilleton Neymar avec son intervention, le Brésilien n'a toujours pas annoncé sa décision et le Paris Saint-Germain s'active pour le recruter.

2. Jean-Michel Aulas - «Investir encore ? On n'a pas vendu pour garder l'argent. On se pérennise. Au 30 juin, on aura 260 millions de fonds propres, c'est-à-dire 60 % de tous les fonds propres du foot français. L'économie du foot, ce n'est pas d'acheter des joueurs à 220 millions, nous on a une stratégie» (Le Progrès, le 24/07/2017)

Comme le président de l'Olympique Lyonnais, le boss du Bayern Munich Uli Hoeness a vivement critiqué «l'aveu de faiblesse» du PSG concernant un éventuel transfert de Neymar. Un peu de jalousie non ?

3. Marc Coucke - «Chers amis de l'OM, notre avion est en panne, on fait un match d'échecs ou FIFA online ou semblable pour décider la qualif ?» (Twitter, le 26/07/2017)

Face au problème d'avion de son équipe, le président d'Ostende a proposé une solution à l'OM avant le match aller du 3e tour qualificatif de l'Europa League. Malheureusement pour le club belge, la partie s'est bien disputée au Stade Vélodrome avec un succès de la formation phocéenne (4-2).

4. Pep Guardiola, à propos de Benjamin Mendy - «On avait parlé de choses et d'autres l'an dernier, on avait parlé de football bien sûr, de joueurs de Ligue 1 et il m'avait parlé de Mendy, j'ai pu aussi le voir grandeur nature lorsqu'on a affronté Monaco en Ligue des Champions» (Conférence de presse, le 26/07/2017)

Défenseur le plus cher de l'histoire du football (57,5 millions d'euros), le latéral gauche a donc été soufflé à l'entraîneur de Manchester City par son ancien coach à l'OM Marcelo Bielsa.

5. David Sullivan, à propos de Dimitri Payet - «On savait que Dimitri avait beaucoup de défauts, c'est pour ça qu'on l'avait eu pour 10,5 millions de livres. On savait qu'il pouvait se mettre en grève, il l'avait déjà fait. C'est pour ça que les gros clubs ne se sont jamais penchés sur lui. Moi, je l'aurais obligé à rester encore six mois en lui faisant passer de mauvais moments» (Talk Sport, le 25/07/2017)

Heureusement pour le Marseillais, l'entraîneur des Hammers Slaven Bilic a forcé ses dirigeants à le vendre dès l'hiver dernier...

6. José Mourinho, à propos de Wayne Rooney - «Il me manque beaucoup parce qu'il est un gars fantastique. Je ne suis pas le genre de type qui est ému dans son travail mais je l'ai été avec lui» (Conférence de presse, le 26/07/2017)

Le départ de l'attaquant de Manchester United pour Everton n'a pas laissé insensible le technicien portugais.

7. Rio Mavuba - «Oui il y a un peu de tristesse, un peu de colère aussi. Partir comme ça, sans pouvoir vraiment dire adieu aux supporters. Il faut me comprendre. C'est dix ans de ma carrière, de ma vie. J'aurais aimé que ça se passe autrement. J'ai une boule au ventre. Ça fait bizarre. Encore une fois, je suis déçu par la manière» (L'Equipe, le 22/07/2017)

Parti au Sparta Prague, le milieu de terrain n'a pas digéré le comportement du LOSC avec lui et a profité de ses adieux pour vider son sac.

8. Jean-Michel Aulas - «C'était dur. J'ai eu tous les joueurs sauf Max que j'avais eu avant. J'ai eu Mathieu (Valbuena), Corentin, Alexandre, et j'avais les larmes aux yeux à la fin de l'entretien pour les trois. Et Alex comme Corentin étaient très touchés. Ces gosses vous savez, on les a vus grandir (ému)» (Le Progrès, le 25/07/2017)

Toujours présent pour défendre les intérêts de son club, le président de l'Olympique Lyonnais a vécu un moment difficile avec les départs de plusieurs joueurs formés à l'académie OL. Heureusement, JMA a reçu de gros chèques pour se consoler.

9. Cristiano Ronaldo - «Les meilleurs joueurs suivent toujours les meilleurs joueurs pour rester au top, car tu ne peux pas te reposer. Evidemment, il faut se battre avec tout le monde, avec Neymar, avec Messi, avec Lewandowski, avec Higuain. On se bat pour être le meilleur. Ma motivation, c'est d'être meilleur qu'eux, année après année» (ESPN, le 23/07/2017)

Grand compétiteur, le Portugais du Real Madrid a livré le secret de sa motivation : il veut absolument être le numéro 1.

10. Rudi Garcia - «Je lance un petit message, j'espère que les saisons suivantes, on pourra avoir notre présentation de l'équipe au Vélodrome avec un match de gala, comme ça se fait dans les grands clubs. Si on veut redevenir un grand club, ça passe aussi par là. Mais ça se prévoit dans un calendrier, ce n'est pas que je n'aime pas Céline Dion (qui était en concert au Vélodrome le 18 juillet, ndlr), c'est magnifique mais il faut prévoir à l'avance» (Conférence de presse, le 26/07/2017)

Et bonne nouvelle pour l'entraîneur de l'Olympique de Marseille, Céline Dion ou un autre artiste ne pourra plus se produire au Vélodrome sans l'accord du club après le récent partenariat signé avec la mairie !

C'est sur cette déclaration que se termine le Top Déclarations de la semaine. Rendez-vous dès samedi prochain pour un nouveau numéro !

Par Damien Da Silva, le 29/07/2017 à 09h00