le 23/08/2017 à 21h10

OM : Evra s'étonne des critiques des supporters

Patrice Evra ne comprend pas les critiques sur l'OM.
A la veille du barrage retour de la Ligue Europa contre Domzale, le latéral gauche de l'Olympique de Marseille Patrice Evra a répondu aux supporters déjà mécontents. L'international français ne voit aucune raison de s'inquiéter.

Entre un début de saison correct sur le plan comptable, mais mitigé en ce qui concerne la manière, et un mercato au ralenti, les supporters de l'Olympique de Marseille avaient espéré une reprise plus passionnante.

Toujours aussi exigeants, les fans olympiens ne cachent pas leur inquiétude. Surtout depuis le barrage aller de la Ligue Europa à Domzale (1-1), où les hommes de Rudi Garcia ont été secoués en première période. Des critiques qui n'ont pas l'air d'affecter l'entraîneur marseillais.

Les critiques ? Garcia s'en fiche

«Ce n'est pas mon problème» , a réagi l'ancien coach de la Roma qui, visiblement, ne partage pas le point de vue des fidèles du Vélodrome, tout comme Patrice Evra. Plus bavard que le technicien, le latéral gauche a poussé un coup de gueule. «J'entends des choses sur le match là-bas, mais on a marqué un but. Pourquoi on veut créer ce côté négatif autour du club ?» , s'est interrogé le vice-capitaine de l'OM, qui avait totalement raté son match en Slovénie.

«Quand le coach a repris le club, il était 17e. On a fini 5e. Les supporters s'inquiètent mais ils oublient qu'on a pris 7 points sur 9 en championnat. On est à un match de se qualifier en Ligue Europa... Le bilan n'est pas catastrophique, loin de là, a insisté Evra. Je ne comprends pas comment les gens peuvent juger si tôt. Attendons 15 matchs au moins, avant de juger. C'est ridicule.»

Evra n'est pas inquiet

Au passage, «Tonton Pat» en a profité pour faire de la pub en faveur du club phocéen, qui a bien du mal à séduire des attaquants sur le marché des transferts. «L'OM est un club en train d'évoluer, qui va dans une bonne direction. Ça a toujours été un grand club» , a insisté le défenseur de 36 ans, qui s'est quand même dit «satisfait des joueurs que l'on a actuellement, que ce soit Valère Germain, Clinton Njie ou Lucas Ocampos.»

A noter que Njie, blessé à l'ischio-jambier droit, sera absent pendant deux à trois semaines. De son côté, l'Argentin, exclu face à Angers (1-1) dimanche, va sûrement écoper d'une suspension d'au moins deux matchs. Pas de quoi rassurer les supporters avant le déplacement à Monaco dimanche soir…

Selon vous, les supporters marseillais ont-ils raison de s'inquiéter dès le début de saison ? N'hésitez pas à réagir dans la rubrique «commentaires» ci-dessous.

Par Eric Bethsy, le 23/08/2017 à 21h10