le 06/09/2017 à 20h08

Italie : la presse ne loupe pas un Verratti dans le dur

La presse italienne n'a pas loupé Marco Verratti.
Mangé par le Madrilène Isco le week-end dernier lors de la lourde défaite de l'Italie face à l'Espagne (0-3), Marco Verratti n'a pas su rectifier le tir contre Israël mardi. Malgré le succès de la Squadra Azzurra (1-0), la presse italienne n'est pas tendre avec le milieu de terrain parisien. Vraiment pas tendre...

«Averti, il ratera le match contre la Macédoine, ce qui n'est peut-être pas une si mauvaise chose.» Au lendemain de la courte victoire de l'Italie contre Israël (1-0), match comptant pour les éliminatoires de la Coupe du monde 2018, toute la presse italienne a un homme dans le collimateur : Marco Verratti (24 ans, 23 sélections, 1 but).

Les médias transalpins doutent de plus en plus que le Parisien puisse être le nouveau Andrea Pirlo un jour. Déjà à l'agonie face à l'Espagne le week-end dernier (0-3), match durant lequel il a été mangé par le Madrilène Isco, Verratti ne s'est pas montré plus à son avantage face aux modestes Israéliens. Et pour la presse italienne, cette nouvelle prestation décevante ne passe pas.

«Il est légitime d'attendre beaucoup plus de lui»

«Une nouvelle performance ratée, pleine d'erreurs, de passes trop faciles ou trop présomptueuses. Averti, il ratera le match contre la Macédoine, ce qui n'est peut-être pas une si mauvaise chose» , lâche ainsi sans détour la Gazzetta dello Sport. «Transparent, peu inspiré, surclassé par ses adversaires tellement qu'il y a de quoi émettre de sérieux doutes sur sa carrure internationale» , note pour sa part le Corriere dello Sport.

«Une première période impossible à regarder. Pas franchement mieux après la pause. Il est encore passé à travers. Il existe de sérieux doutes sur sa capacité à prendre cette sélection en main» , avance Tuttosport. Si certains observateurs trouvent toutefois la presse un peu trop dure avec Verratti, plus moyen que mauvais, la Gazzetta fait tout de même remarquer que «le FC Barcelone l'a voulu, le Bayern aussi, alors, il est légitime d'attendre beaucoup plus de lui, à tous points de vue.»

Au PSG aussi, on aimerait que l'Italien franchisse un palier pour prendre place parmi les plus grands à son poste. Pour ne pas rester parmi les plus grands... espoirs.

Que pensez-vous de Verratti ? Vous déçoit-il ou estimez-vous qu'on en attend un peu trop de lui ? N'hésitez pas à réagir dans la rubrique «commentaires» ci-dessous.

Par Pierre-Damien Lacourte, le 06/09/2017 à 20h08