le 14/09/2017 à 23h05

Le carton des Aiglons !- Débrief et NOTES des joueurs (Zulte Waregem 1-5 Nice)

Pléa a inscrit un doublé.
Pour son entrée en lice dans cette phase de groupes de l'Europa League, l'OGC Nice s'est largement imposé sur le terrain de Zulte Waregem (1-5). Malgré une petite frayeur en début de seconde période, le Gym confirme son regain de forme.

C'est confirmé, l'OGC Nice est de retour. Après un début de saison compliqué, les hommes de Lucien Favre ont retrouvé leur fluidité dans le jeu. En plus de l'AS Monaco, battue 4-0 dans le derby samedi, Zulte Waregem pourra confirmer puisque le Gym s'est largement imposé en Belgique (1-5) !

Un résultat qui aurait pu être encore plus sévère au vu de la première période des locaux. Fébrile défensivement, la formation de Jupiler League se procurait quand même la première (double) occasion par l'intermédiaire de son attaquant Olayinka, mis en échec par un excellent Cardinale ! Mais derrière, le Gym survolait ce premier acte.

Doublé pour Pléa

Tout d'abord avec un peu de chance sur l'ouverture du score de Pléa (0-1, 16e), puis sur une magnifique action à la niçoise, toujours conclue par l'ancien Lyonnais (0-2, 20e), auteur d'un doublé en 4 minutes ! Et comme si ça ne suffisait pas, les Aiglons assommaient Zulte Waregem avec un troisième but signé Dante (0-3, 28e).

On pensait donc ce match plié. Seulement voilà, les Belges revenaient dans la partie dès l'entame du deuxième acte grâce à l'ancien Marseillais Leya Iseka (1-3, 46e), peu en vue ce soir. De quoi réveiller les hommes de Francky Dury et lancer un nouveau match complètement fou ! Après deux énormes occasions manquées par Pléa et Balotelli, Zulte Waregem passait tout près du deuxième but sur un coup franc de Kaya. Avec l'effet d'optique, on a vu le ballon au fond des filets…

Balotelli récompensé

Et que dire de cette occasion de l'ex-Guingampais De Pauw qui ratait l'immanquable ! L'orage passé, Nice tuait le match grâce à Saint-Maximin en contre (1-4, 69e), avant que Balotelli ne vienne participer à la fête (1-5, 74e). Contrairement à la saison dernière, le Gym, qui avait perdu ses deux premiers matchs, entre de la meilleure des manières dans la compétition.

La note du match : 8/10

On s'attendait à voir un match intéressant entre ces deux équipes joueuses. Mais quel spectacle ! Si les Belges ont attendu la seconde période pour vraiment entrer dans la partie, on a eu droit à des séquences où le ballon allait d'un but à l'autre ! Le tout avec du suspense et beaucoup de buts. Un vrai match de Coupe d'Europe.

Les buts :

- Servi par Seri d'une passe courte dans l'axe, Pléa frappe devant la surface. Contrée par le défenseur Heylen, la tentative croisée de l'attaquant niçois trompe le gardien Leali (0-1, 16e).

- Quelle action des Aiglons ! Déterminé à repartir de derrière sans balancer, Dante saute le milieu pour trouver Balotelli en pivot. L'Italien parvient à décaler côté droit sur Saint-Maximim qui lance Lees-Melou en profondeur. Le centre de l'ancien Dijonnais au premier poteau permet à Pléa d'expédier une frappe sans contrôle dans la lucarne (0-2, 20e) !

- A la suite d'un corner mal renvoyé par la défense belge, Dante, à l'affût, fusille le pauvre Leali (0-3, 28e).

- Quelques secondes après le coup d'envoi de la seconde période, Kaya lance Olayinka en profondeur. Trop hésitant, Souquet oblige Cardinale à sortir. Contré par le gardien niçois, le ballon continue sa course vers le but, ce qui permet à Leya Iseka de le pousser au fond des filets (1-3, 46e).

- Lancé par une superbe passe de Balotelli en profondeur, Saint-Maximin file au but et s'en va tromper Leali d'une frappe croisée (1-4, 69e).

- Après une énorme percée de Souquet, qui s'amusait avec la défense adverse, Balotelli, qui aurait dû être signalé hors-jeu, frappe en une touche et trouve le petit filet opposé (1-5, 74e).

Les NOTES des Niçois

Maxifoot a attribué une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Mario Balotelli (8,5/10)

Sans doute le meilleur match de l'Italien cette saison ! Parfois piqué par son coach Lucien Favre, l'attaquant n'a pas compté ses efforts dans le pressing. Motivé, il a surtout joué juste et sans en rajouter. A noter aussi sa belle entente avec Pléa. Une belle prestation récompensée par un but et une magnifique passe décisive !

NICE :

Yoan Cardinale (6,5) : Nice ne devra pas oublier de féliciter son gardien après cette belle victoire. Car à 0-0, le portier empêche Zulte Waregem d'ouvrir le score sur un double arrêt ! Décisif.

Arnaud Souquet (7) : même si le latéral droit est coupable d'une grosse erreur sur le but belge, il réalise un très bon match. Toujours aussi actif sur son côté, il s'est offert une superbe percée au milieu de la défense adverse avant de délivrer une passe décisive pour Balotelli. Il aurait même pu compter deux offrandes si l'Italien n'avait pas raté son occasion.

Dante (7,5) : quelle sérénité à la relance ! Même du droit, son mauvais pied, le défenseur central a été capable de trouver ses coéquipiers malgré le pressing adverse. Il est notamment à l'origine du deuxième but de Pléa. Et défensivement, il n'a jamais été dépassé. Enfin, il se permet même un but de renard des surfaces.

Maxime Le Marchand (6) : moins en vue que le Brésilien, il a réalisé un match propre. Beaucoup moins rapide que Leya Iseka, il a très bien compensé avec un bon placement qui lui a permis de museler l'ancien Marseillais.

Christophe Jallet (5,5) : comparé à Souquet, le latéral gauche a été très discret. Il est vrai que le droitier n'évoluait pas à son poste de prédilection. Mais dans ce match fou, on aurait aimé le voir apporter son soutien devant. Au moins, il n'a pas été mis en danger par l'ex-Guingampais De Pauw.

Nampalys Mendy (6,5) : c'est comme s'il n'était jamais parti. Pour sa première titularisation, le milieu prêté par Leicester a affiché une belle complémentarité avec Seri, chargé de mener le jeu pendant qu'il s'occupait davantage des tâches défensives. Et sans surprise, après son passage en Premier League, il n'a rien perdu de son volume de jeu et de son impact physique. Remplacé à la 84e par Bassem Srarfi (non noté).

Jean Michaël Seri (7) : sur la lancée de sa bonne prestation contre Monaco, le milieu de terrain a de nouveau joué les chefs d'orchestre. Sa qualité de passe a fait mal à la formation de Jupiler League. Auteur d'une passe décisive pour Pléa et remplacé à la 77e par Adrien Tameze (non noté).

Allan Saint-Maximin (7,5) : c'est vrai, l'ailier français n'a pas tout réussi. Mais ses accélérations ont systématiquement débouché sur une occasion franche, le latéral Hamalainen n'ayant pas les jambes pour le suivre. Récompensé par un but en contre. A noter qu'il a failli concéder un penalty sur une faute à la limite de la surface !

Pierre Lees Melou (6,5) : le plus discret parmi les joueurs offensifs de Nice. Mais cela ne l'a pas empêché de délivrer une passe décisive pour Pléa. Ni d'envoyer un ballon enroulé juste à côté de la lucarne.

Alassane Pléa (8) : dans un rôle de deuxième attaquant, l'ancien Lyonnais s'est montré disponible pour ses coéquipiers. Il ressemblait même à un meneur de jeu tant il proposait des solutions. Efficace, il a inscrit un doublé et aurait même pu décrocher le triplé. Remplacé à la 77e par Ignatius Gnepe Ganago (77e), qui a failli marquer après son entrée en jeu, comme contre Monaco.

Mario Balotelli (8,5) : voir commentaires ci-dessus.

+ Retrouvez les résultats et le classement de Ligue Europa sur Maxifoot

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous !

ZULTE-WAREGEM 1-5 NICE (mi-tps: 0-3) - LIGUE EUROPA - Groupe K / 1e journée
Stade : Regenboogstadion - 9.072 spectateurs - Arbitre : A. Palabiyik

Buts : A. Leya (46e) pour ZULTE-WAREGEM - A. Pléa (16e) A. Pléa (20e) Dante (28e) A. Saint-Maximin (69e) M. Balotelli (74e) pour NICE
Avertissements : A. Leya (76e), pour ZULTE-WAREGEM - M. Balotelli (38e), A. Saint-Maximin (54e), pour NICE

ZULTE-WAREGEM : N. Leali - D. De fauw, M. Heylen, T. Derijck, B. Hamalainen - J. De Sart, O. Kaya (S. Coopman, 75e), I. Doumbia - N. De Pauw (G. Kastanos, 75e), A. Leya (I. Saponjic, 84e), P. Olayinka

NICE : Y. Cardinale - A. Souquet, Dante, M. Le Marchand, C. Jallet - N. Mendy (B. Srarfi, 84e), J. Seri (A. Tameze, 77e) - A. Saint-Maximin, P. Lees Melou - A. Pléa (I. Ganago, 77e), M. Balotelli

Cardinale a été décisif en début de match

Jallet félicite Pléa, auteur d'un doublé (16e, 20e)

Dante a inscrit le 3e but (28e)

Saint-Maximin croise parfaitement sa frappe (1-4, 69e)

Il ne manquait plus qu'un but de Balotelli (1-5, 74e)

Le résumé du match

 

Par Eric Bethsy, le 14/09/2017 à 23h05