le 15/09/2017 à 13h29

Coefficients UEFA : un bon avantage pour la France, les clubs qui rapportent le plus, le podium relancé... On fait le point !

Mbappé et Neymar font le show contre le Celtic
Grâce à un bilan positif durant cette semaine européenne, la France reste un solide 5e au classement des coefficients UEFA. En revanche, cette nouvelle saison s'annonce intense dans la lutte concernant la 2e place entre l'Angleterre, l'Allemagne et l'Italie.

Au terme de l'exercice 2016-2017, la France a repris la 5e place au classement des coefficients UEFA. Mais pas le temps de se reposer sur ses lauriers puisque les clubs français disputaient cette semaine la 1ère journée de la phase de poules de Ligue des Champions et Ligue Europa. Et le bilan est plutôt positif.

Face à la Russie, la France a de la marge

Cette semaine, la France a marqué de précieux points avec les victoires du Paris SG (5-0 contre le Celtic Glasgow), Marseille (1-0 contre Konyaspor) et Nice (5-1 contre Zulte-Waregem), ainsi que les nuls de Monaco (1-1 contre RB Leipzig) et Lyon (1-1 contre Limassol). Conséquence, la France (48,415 points) garde une avance assez confortable (+ 3,033 pts) sur la Russie (6e) sur la période 2013-2018, période de référence pour l'attribution des places européennes. Quand au Portugal, 7e, il totalise un retard de 6,833 points.

En fin de saison dernière, l'écart entre la France et la Russie était de 6,133 points. La réduction de l'écart depuis s'explique par la perte des 2 points d'avance de l'exercice 2012-2013, qui n'est plus comptabilisé dans la période de référence des cinq dernières saisons (dont celle en cours). Les clubs russes avaient également obtenu de bons résultats en tours préliminaires, mais possèdent un représentant de moins pour la suite de la campagne européenne (4 contre 5 pour la France).

Combien ont rapporté les clubs français ?

Quels sont les clubs français qui ont rapporté le plus de points sur cette période 2013-2018 ? Sans surprise, le PSG est en tête avec 105,683 points et occupe la 7e place de ce classement. Il devance Monaco (21e, 65,683 pts), Lyon (29e, 56,183 pts), Saint-Etienne (52e, 34,183 pts), Marseille (73e, 24,683 pts) ou encore Guingamp (92e, 18,683 pts).

Devant le PSG, on retrouve un club comme le FC Séville (115,371 pts), 6e. Le club espagnol profite de ses sacres en Ligue Europa en 2014, 2015 et 2016. Preuve que le C3 peut rapporter gros ! Sur le podium, on retrouve trois autres clubs espagnols avec le Real Madrid, l'Atletico Madrid et le FC Barcelone, devant le Bayern Munich et la Juventus Turin. Cette omniprésence des clubs espagnols dans le haut du classement permet à l'Espagne d'être solidement accrochée à sa première place avec 91,855 points.

L'Allemagne sous pression

Mais la grande question est : la France peut-elle aller chercher la 4e place qui assurera quatre représentants directement qualifiés pour la Ligue des Champions ? Cela semble très compliqué puisque les quatre premières nations sont très loin devant... Il y a aujourd'hui 14,667 points d'écart entre la France et l'Italie, 4e. Un gouffre ! Et les Italiens regardent plutôt devant.

Car la lutte fait rage sur le podium. Avec 64,462 points, l'Angleterre est passée devant l'Allemagne (63,998 pts), et l'Italie n'est pas loin avec 63,082 points ! Un début de saison compliqué pour les clubs allemands qui comptabilisaient 3,536 points d'avance sur l'Angleterre et 6,166 sur l'Italie au moment de boucler l'exercice 2016-2017. La bataille pour la 2e place s'annonce intense.

Que vous inspire ce classement ? Pensez-vous que la France pourra aller chercher la 4e place à l'avenir ? N'hésitez pas à réagir et à débattre dans l'espace «Ajouter un commentaire» ...

Par Romain Rigaux, le 15/09/2017 à 13h29