le 04/10/2017 à 09h28

Bayern : tensions, désaccords... Le nouvel entraîneur, pourquoi c'est flou

Entre Rummenigge et Hoeness ce n'est plus le grand amour
Le Bayern Munich n'a toujours pas trouvé le successeur de Carlo Ancelotti sur le banc. La faute à des tensions entre Karl-Heinz Rummenigge et Uli Hoeness. Les deux hommes ne parviennent pas à s'entendre sur l'identité du prochain coach.

Près d'une semaine après le limogeage de Carlo Ancelotti, le Bayern Munich n'a toujours pas trouvé son nouvel entraîneur. Thomas Tuchel, qui s'était envolé pour Munich, était pourtant tout proche, mais l'ancien de Dortmund n'a pour le moment pas encore signé et plusieurs pistes sortent dans la presse ces derniers jours.

Tensions entre les deux patrons

Outre Tuchel, les noms de Julian Nagelsmann (Hoffenheim), Lucien Favre (Nice), Luis Enrique (libre) ou encore Louis van Gaal (libre) sont cités pour prendre la succession d'Ancelotti. Mais pourquoi le Bayern tarde-t-il à se décider ? L'Equipe nous apprend que des tensions en interne entre Karl-Heinz Rummenigge et Uli Hoeness ralentissent le dossier.

«C'est le noeud de la crise que traverse actuellement le Bayern. Tant que les deux patrons ne parviendront pas à mieux s'entendre, le Bayern connaîtra un manque de sérénité qui l'empêchera de demeurer compétitif au plus haut niveau européen» , glisse un ancien joueur du club bavarois au quotidien sportif. Et ce n'est pas la première fois que les deux hommes ont des désaccords.

Les mauvais choix de Rummenigge

Amis de longue date, le président du conseil d'administration du club bavarois et le président du conseil de surveillance ont plusieurs fois eu des différends concernant le sujet de l'entraîneur. Par exemple, Hoeness en avait longtemps voulu à Rummenigge d'avoir choisi Jürgen Klinsmann plutôt que Jürgen Klopp en 2008. Un choix pas vraiment payant puisque l'ancien sélectionneur de l'Allemagne et des USA n'était resté que neuf mois sur le banc.

Plus récemment, Hoeness n'a pas apprécié que Rummenigge ne parvienne pas à retenir Josep Guardiola, alors qu'il se trouvait en prison pour fraude fiscale. Il avait d'ailleurs confié que l'Espagnol serait certainement toujours là sans son séjour derrière les barreaux. Derrière, le choix de son ami de choisir Carlo Ancelotti ne lui avait pas vraiment plu, avec la conclusion que l'on connaît aujourd'hui.

La relation «d'un couple qui divorce»

En fait, la relation entre les deux hommes s'est nettement dégradée depuis le retour d'Hoeness au club après avoir purgé sa peine. «J'ai toujours affirmé que nous étions amis et que nous le sommes encore aujourd'hui. Mais pendant la période difficile qu'Uli a traversée, notre relation est devenue comme celle d'un couple qui divorce. Il faut du temps pour se rapprocher de nouveau l'un de l'autre» , a confié Rummenigge.

Qui aura le dernier mot dans ce «couple» pour le prochain entraîneur ? L'identité de celui-ci devrait permettre de savoir lequel a le plus de pouvoir au sein du club bavarois aujourd'hui. Et attention à ne pas se tromper alors que le Bayern est 2e à cinq points du Borussia Dortmund en Bundesliga. C'est la première fois depuis sept ans que le club bavarois compte autant de retard sur le leader du championnat allemand après sept journées ! La dernière fois, c'était en 2010-2011 et les Bavarois avaient terminé la saison à la 3e place derrière Dortmund et Leverkusen.

Pour vous, quel serait le meilleur entraîneur pour le Bayern ? N'hésitez pas à réagir et à débattre dans l'espace «Ajouter un commentaire» ...

Par Romain Rigaux, le 04/10/2017 à 09h28