le 05/10/2017 à 11h12

Bayern : le retraité Heynckes en passe de reprendre du service

Jupp Heynckes en route pour un 4e passage au Bayern !
A la surprise générale, l'entraîneur Jupp Heynckes devrait sortir de sa retraite et succéder à Carlo Ancelotti sur le banc du Bayern Munich, annonce le média Bild. Le vétéran resterait en place jusqu'à la fin de la saison.

Grosse surprise en perspective sur le banc du Bayern Munich ! Alors que les noms de Thomas Tuchel (libre), Julian Nagelsmann (Hoffenheim), Louis van Gaal (libre), Luis Enrique (libre), ou encore Lucien Favre (Nice) revenaient avec insistance pour succéder à l'entraîneur Carlo Ancelotti, limogé la semaine dernière, le quintuple champion d'Allemagne en titre s'apprête finalement à sortir un autre coach de son chapeau.

D'après le quotidien Bild, le club bavarois a jeté son dévolu sur Jupp Heynckes ! Selon cette source, le technicien de 72 ans va sortir de la retraite qu'il avait prise en 2013 à l'issue d'un triplé historique avec le Bayern (Bundesliga - Coupe d'Allemagne - Ligue des Champions) et signer son 4e passage sur le banc du cador allemand après ses mandats entre 1987 et 1991, en 2009 et entre 2011 et 2013.

En attendant Nagelsmann ?

A priori, Heynckes s'engagerait seulement jusqu'à la fin de la saison. Le temps peut-être d'attendre que le jeune Nagelsmann, présenté comme l'un des favoris pour le poste, termine l'exercice en cours avec Hoffenheim avant de rejoindre le cador de Bundesliga. Loin d'apporter le coup de jeune espéré, l'entraîneur de l'année 2013 possède davantage le profil du «pompier de service». Mais Heynckes a l'avantage de bien connaître les cadres de l'effectif, ceux qui étaient en froid avec Ancelotti (Arjen Robben, Franck Ribéry, Thomas Müller), mais aussi d'être libre et de parler allemand.

J. Heynckes – «je ne peux pas dire que je ne reviendrai jamais»

Alors que les relations se sont tendues entre Karl-Heinz Rummenigge et Uli Hoeness, respectivement président du conseil d'administration du club bavarois et président du conseil de surveillance (voir l'article de mercredi), la nomination d'Heynckes ferait aussi office de geste d'apaisement en direction du second. Le technicien est en effet présenté comme un proche d'Hoeness, qui en veut toujours à Rummenigge pour le départ de Pep Guardiola et la nomination de Jürgen Klinsmann en 2008.

«Il y a une vie après la vie professionnelle. Mais dans ma situation, je ne peux pas dire que je ne reviendrai jamais», avait lancé Heynckes au moment de son départ en 2013. Sous réserve de l'officialisation, revoilà donc le natif de Mönchengladbach de retour à la maison avec l'objectif de redresser la barre après un début de saison décevant marqué par une 2e place en Bundesliga, à 5 points du Borussia Dortmund, et la claque reçue face au Paris Saint-Germain (0-3) en Ligue des Champions. Un challenge qui ne devrait pas effrayer ce vieux briscard.

Que pensez-vous du retour probable de Jupp Heynckes au Bayern ? N'hésitez pas à réagir dans la rubrique «commentaires» ci-dessous…

Par Romain Lantheaume, le 05/10/2017 à 11h12