le 11/10/2017 Ă  11h07

Equipe de France : Pogba et Kanté absents, qui en a profité au milieu ?

Blaise Matuidi a rappelé toute son importance en équipe de France.
Avec les blessures de Paul Pogba puis N'Golo Kanté, Blaise Matuidi et Corentin Tolisso ont profité des matchs de l'équipe de France contre la Bulgarie (1-0) et la Biélorussie (2-1) pour tirer leur épingle du jeu au milieu de terrain. Adrien Rabiot a en revanche déçu.

C'était l'un des secteurs dans lequel il y avait un coup à jouer lors de ce rassemblement. En l'absence de Paul Pogba, forfait, suivie de celle de N'Golo Kanté, sorti après 33 minutes de jeu samedi en Bulgarie (1-0), les milieux de terrain de l'équipe de France avaient l'opportunité de se montrer ou de se rappeler au bon souvenir de Didier Deschamps.

Et Blaise Matuidi et Corentin Tolisso n'ont pas laissé passer l'occasion ! Plus titulaire en Bleu depuis le mois de juin, le premier a rappelé son importance, dans la lignée de ses débuts réussis avec la Juventus Turin. Auteur du but décisif à Sofia, l'ancien Parisien a ensuite offert une passe décisive à l'attaquant Antoine Griezmann mardi contre la Biélorussie (2-1). Une façon de souligner que malgré les doutes à son sujet, il a plus qu'un rôle de «meuble» à jouer en sélection.

Deschamps encense le duo Tolisso-Matuidi

Profil opposé mais même bonne impression laissée par Tolisso, l'un des symboles de la nouvelle vague. En confiance après son adaptation réussie au Bayern Munich, l'ancien Lyonnais a affiché une activité et une agressivité intéressante à la récupération. Mais c'est surtout dans la construction du jeu que le relayeur a impressionné en enfilant le costume de chef d'orchestre. Mardi, c'est lui qui a touché le plus de ballons (110) et fait le plus de passes (98). Une performance saluée par Deschamps.

«Il a encore répondu présent contre la Biélorussie même s'il a eu plus de déchet que samedi», a noté le technicien après la rencontre. «Il a beaucoup de personnalité, il prend le ballon, oriente, il a une aisance. Il est là sur le plan athlétique. Je suis très satisfait de ce qu'il a fait mais je ne veux pas le dissocier de Blaise Matuidi qui est toujours à son meilleur niveau.» Reste un bémol : Tolisso comme Matuidi ont eu tendance à baisser pied en seconde période, à l'image de leur équipe. Pas vraiment de quoi inquiéter les titulaires habituels Pogba et Kanté donc, mais de quoi s'affirmer comme des alternatives crédibles dans ce 4-2-3-1 et prendre une longueur d'avance sur la concurrence.

Rabiot, le coup de froid

A ce titre, Adrien Rabiot apparaît comme l'un des grands perdants de ce rassemblement. Très attendu après son bon début de saison avec le Paris Saint-Germain, le Francilien a déçu lorsqu'il a remplacé Kanté en Bulgarie. Entre agressivité mal maîtrisée et pertes de balle dangereuses, l'ancien Toulousain n'a pas montré son meilleur visage et ses justifications devant la presse (température fraîche, peur de se blesser) ont surtout suscité des moqueries. Dommage car les occasions de se montrer en Bleu ne seront pas légion avant la Russie…

A vos yeux, qui a marqué des points au milieu de terrain ? N'hésitez pas à réagir dans la rubrique «commentaires» ci-dessous…

Par Romain Lantheaume, le 11/10/2017 Ă  11h07