le 18/10/2017 à 22h42

Paris plane sur l'Europe - Débrief et NOTES des joueurs (Anderlecht 0-4 PSG)

Buteur et passeur décisif, Kylian Mbappé a brillé face à Anderlecht.
Trois matchs, trois victoires, douze buts marqués, zéro encaissé : le Paris Saint-Germain continue de tout écraser sur son passage en Ligue des Champions. Même sans être exceptionnels, les Parisiens ont corrigé Anderlecht 4-0 ce mercredi.

Pas au mieux collectivement, le Paris Saint-Germain a toutefois pu compter sur son fabuleux trio d'attaquants pour continuer à tout écraser sur son passage en Ligue des Champions. Sans être exceptionnel, notamment dans le secteur défensif, le club francilien a écrasé Anderlecht 4-0.

Cette partie ne pouvait pas mieux débuter pour les Parisiens. Servi dans le dos de la défense par Verratti, Mbappé marquait en angle fermé (0-1, 3e). Malgré ce coup sur la tête reçu d'entrée, les Mauves ne se laissaient pas abattre et montraient des choses intéressantes, à l'image d'Onyekuru, qui butait sur Areola après avoir pris de vitesse Dani Alves.

Mbappé buteur et passeur décisif

Bien que malmené, le PSG pouvait doubler la mise par Mbappé, encore lui, mais Sels avait le dernier mot. Neymar récupérait le ballon mais sa frappe manquait le cadre d'un rien. Les Franciliens prenaient finalement le large juste avant le repos. Suite à une frappe de Neymar repoussée par Sels, Mbappé remisait de la tête pour Cavani qui marquait de près (0-2, 44e). Au retour des vestiaires, l'Uruguayen pensait s'offrir le doublé mais c'est le sommet de la barre transversale qui repoussait sa lourde frappe. Mbappé, très en vue, manquait ensuite le cadre après un duel perdu par Cavani face à Sels.

La malice de Neymar

Pas très rassurants derrière, à l'image des latéraux Kurzawa et surtout Dani Alves, timides au milieu, les Parisiens faisaient un malheur devant en revanche. Après Mbappé et Cavani, c'est Neymar, sur un coup franc subtilement tiré, qui corsait l'addition (0-3, 66e). En fin de rencontre, Anderlecht était proche de réduire l'écart mais la barre repoussait la tentative d'Onyekuru. C'est au contraire Di Maria qui ajoutait un quatrième but (0-4, 88e).

Trois matchs, trois victoires, douze buts marqués, zéro encaissé : le Paris Saint-Germain poursuit son sans-faute en Ligue des Champions. avant d'affronter ces mêmes Belges dans deux semaines au Parc des Princes.

La note du match : 7/10

On a assisté à un match vivant, assez débridé, entre Anderlecht et le Paris Saint-Germain avec bon nombre d'occasions de part et d'autre. Une rencontre plaisante à suivre avec un trio Neymar-Cavani-Mbappé toujours aussi rayonnant.

Les buts

- A l'entrée de la surface, Mbappé combine avec Verratti. En angle fermé, l'ancien Monégasque frappe fort entre les jambes du portier adverse (0-1, 3e).

- Suite à une frappe de Neymar à l'entrée de la surface repoussée par Sels, Mbappé remise de la tête pour Cavani qui reprend de la tête lui aussi et marque de près (0-2, 44e).

- Sur un coup franc aux 20 mètres, Neymar frappe à ras de terre. Le ballon passe sous le mur et Sels ne peut rien faire (0-3, 66e).

- Dans l'axe, Di Maria fixe la défense adverse avant de se présenter seul face à Sels. Son petit piqué est parfait (0-4, 88e).

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a attribué une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Kylian Mbappé (8/10)

Dès la 3e minute, le jeune attaquant parisien lançait le Paris Saint-Germain sur la voie du succès en trompant le portier adverse en angle fermé. En jambes, l'ancien Monégasque a rendu fou la défense d'Anderlecht à plusieurs reprises. Passeur décisif de la tête pour Edinson Cavani, il aurait pu gonfler un peu plus encore ses statistiques s'il avait été un brin plus réaliste. Il gâche notamment trois grosses occasions. Le petit point noir de sa prestation.

ANDERLECHT :

Matz Sels (4) : s'il encaisse quatre buts, le portier d'Anderlecht remporte quand même deux duels face à Mbappé et Cavani au cours de cette rencontre.

Leander Dendoncker (4) : à la peine derrière, il n'était pas loin d'être passeur décisif pour Mappé en première période mais Sels est venu rattraper sa boulette.

Kara Mbodji (4) : match compliqué pour lui aussi en défense centrale. Il n'a pas été en mesure de s'opposer aux attaquants parisiens.

Olivier Deschacht (4) : le vétéran d'Anderlecht a également souffert derrière. Régulièrement dépassé quand les attaquants parisiens accéléraient. Remplacé à la 89e minute par Ivan Obradovic (non noté).

Dennis Appiah (5) : intéressant en première période, il est beaucoup monté sur son côté droit. Trop loin de Cavani sur le but de l'Urugauyen.

Sven Kums (6) : match intéressant dans l'entrejeu. Un vrai impact en première période. Mais blessé, il est remplacé à la 56e minute par Josué Sa (non noté), coupable sur le but de Di Maria.

Adrien Trebel (5) : intéressant en première période avec beaucoup d'ouvertures intéressantes pour ses partenaires, l'ancien Nantais est rentré dans le rang après la pause.

Henry Onyekuru (7) : le meilleur joueur de son équipe. Percutant sur son aile gauche, il a fait très mal à Dani Alves en première période. Après la pause, il pensait inscrire son petit but mais c'est la barre d'Areola qui a repoussé sa tentative.

Pieter Gerkens (4) : l'attaquant des Mauves le moins en vue. Il ne s'est pas procuré d'occasion franche au cours de cette partie. Remplacé à la 81e minute par Massimo Bruno (non noté).

Lukasz Teodorczyk (5) : grâce à sa puissance physique, il a pesé sur la défense centrale parisienne mais il trouve par deux fois Areola sur sa route.

Sofiane Hanni (5) : quelques actions intéressantes en première période mais il en aurait fallu davantage pour mettre véritablement à mal la défense parisienne.

PARIS SG :

Alphonse Areola (7) : le portier parisien a encore répondu présent sur la scène européenne en livrant un gros match ce soir. Longtemps impeccable, comme sur ce duel remporté face à Onyekuru en première période, il est sauvé par sa barre transversale après le repos.

Dani Alves (4) : match compliqué pour le latéral droit parisien, en particulier en première période durant laquelle Onyekuru l'a plusieurs fois pris de vitesse. Un peu trop facile, il a aussi réalisé plusieurs mauvaises passes. Plus à son avantage après le repos.

Marquinhos (5) : match correct, sans plus, du Brésilien. Si on n'a pas grand-chose à lui reprocher sur les nombreuses offensives adverses, on l'a quand même déjà vu plus impérial derrière.

Presnel Kimpembe (5) : le constat est un peu le même pour lui. Plus tranquille en deuxième mi-temps après une première période au cours de laquelle il n'a pas toujours été maître dans les duels.

Layvin Kurzawa (4) : encore un match décevant du latéral gauche parisien. Après une première mi-temps compliquée, il a été plus tranquille après la pause. Du déchet dans ses centres à nouveau.

Marco Verratti (6) : sans doute le milieu parisien le plus performant. Des bonnes orientations pour ses attaquants comme sur cette passe décisive pour Mbappé dès la 3e minute. Remplacé à la 75e minute par Giovani Lo Celso (non noté).

Thiago Motta (5) : match assez neutre de la sentinelle parisienne, qui a évolué trop bas pour être réellement efficace, en particulier en première période. Il n'est pas passé loin de l'exclusion en deuxième mi-temps. Remplacé à la 71e minute par Julian Draxler (non noté).

Adrien Rabiot (5) : de retour à un poste de milieu relayeur, l'international tricolore n'a pas brillé pour autant. Souvent éloigné de ses deux autres partenaires de l'entrejeu, il a surtout couru après le ballon en première période. Mieux après la pause.

Kylian Mbappé (8) : lire le commentaire ci-dessus.

Edinson Cavani (6) : buteur de la tête en première période, l'Uruguayen a participé au festival parisien. Il pensait signer le doublé en deuxième période mais sa frappe est venue mourir sur le sommet de la barre transversale du but belge. En deuxième période, il est un peu trop facile sur un duel qu'il perd donc face au portier adverse. Remplacé à la 74e minute par Angel Di Maria (non noté), qui fait preuve de sang-froid pour inscrire le quatrième but de son équipe en fin de rencontre.

Neymar (7) : s'il n'a pas livré son meilleur match sous le maillot parisien, le Brésilien a tout de même été une nouvelle fois très présent sur le front de l'attaque grâce notamment à ses accélérations et ses dribbles. Buteur sur un coup franc parfaitement tiré sous le mur, l'ancien Barcelonais est aussi impliqué sur le but de Cavani puisque c'est lui qui déclenche la frappe au départ de l'action. Une frappe et une tête d'un rien à côté aussi à signaler. Un doublé était largement dans ses cordes ce soir.

+ Retrouvez les résultats et le classement de Ligue des Champions sur Maxifoot

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous !

ANDERLECHT 0-4 PARIS SG (mi-tps: 0-2) - LIGUE des CHAMPIONS - 1er tour, grp B / 3e journée
Stade : Stade Constant Vanden Stock - 19.108 spectateurs - Arbitre : P. Kralovec

Buts : - K. Mbappé (3e) E. Cavani (44e) Neymar (66e) Á. Di María (88e) pour PARIS SG
Avertissements : H. Onyekuru (55e), L. Teodorczyk (71e), pour ANDERLECHT - T. Motta (51e), K. Mbappé (54e), pour PARIS SG

ANDERLECHT : M. Sels - L. Dendoncker, K. Mbodji, O. Deschacht (I. Obradovic, 89e) - D. Appiah, S. Kums (Josué Sá, 57e), A. Trebel, H. Onyekuru - P. Gerkens (M. Bruno, 81e), L. Teodorczyk, S. Hanni

PARIS SG : A. Areola - Dani Alves, Marquinhos, P. Kimpembe, L. Kurzawa - M. Verratti (G. Lo Celso, 75e), T. Motta (J. Draxler, 71e), A. Rabiot - K. Mbappé, E. Cavani (Á. Di María, 74e), Neymar

 Mbappé félicité ici par Kimpembe après son ouverture du score

Juste avant le repos, Cavani mettait le PSG à l'abri

Dani Alves a apprécié le coup franc malicieux de Neymar

En fin de match, Di Maria a ajouté un quatrième but pour le PSG

L'ouverture du score de Mbappé (3e)

Cavani double la mise pour le PSG (44e)

Neymar buteur sur coup franc (66e)

Di Maria termine le festival parisien (88e)

 

Par Pierre-Damien Lacourte, le 18/10/2017 à 22h42