le 21/10/2017 à 08h49

PSG : ses envies de départ, son ancien agent, son avenir... Verratti s'explique

Marco Verratti ne croyait plus aux ambitions du PSG.
Dans un entretien accordé au journal L'Equipe, le milieu du Paris Saint-Germain Marco Verratti est revenu sur velléités de départ vers le FC Barcelone cet été. L'occasion pour l'Italien d'expliquer ses doutes concernant le projet du club de la capitale.

Dans l'ombre des attaquants du Paris Saint-Germain, Marco Verratti réalise un début de saison plutôt mitigé. Il faut dire que le milieu de 24 ans, peu épargné par les blessures, a peut-être besoin de digérer son mercato estival.

Un temps déçu du club francilien, l'ancien joueur de Pescara semblait déterminé à rejoindre le FC Barcelone, quitte à partir au clash avec ses dirigeants. Pourtant, ce n'est pas la version donnée par Verratti qui se considère presque comme une victime dans cette histoire.

Verratti charge Di Campli

«C'était vraiment très compliqué, a raconté l'Italien à L'Equipe. Je ne m'attendais pas à passer un été comme ça. Il s'est passé beaucoup de choses que je n'ai pas appréciées, entre autres de la part de personnes à mes côtés. Ils ont pensé à eux et pas à moi. Moi, je ne suis jamais venu ici pour dire au PSG : «Je veux partir.» » Bien sûr, Verratti fait référence aux sorties médiatiques de son ancien agent Donato Di Campli.

«Tous les matins, quand j'ouvrais le journal, je voyais des déclarations que je n'avais jamais faites ou bien il disait des choses avec lesquelles je n'étais pas d'accord, a dénoncé le Parisien. Je ne comprenais pas ce qui se passait. Ça a été dur, car il était comme un père pour moi.» En tout cas, ce n'est pas son ancien représentant qui posait avec la Une de Mundo Deportivo… Preuve que le «Petit Hibou» a réellement douté du projet du PSG, dont les ambitions ne correspondaient plus au réel niveau de l'équipe.

Pourquoi l'Italien a douté

«La vérité est que la saison dernière, on a traversé des moments compliqués. On n'était pas vraiment à la hauteur d'une équipe qui voulait tout gagner. On nous demandait de tout gagner et il y avait beaucoup d'équipes plus fortes que nous, a-t-il expliqué. (...) Je n'étais pas certain qu'on était une équipe avec de très grandes ambitions. Je suis sincère : cette année, pour la première fois depuis cinq ans, je me suis demandé si je devais continuer ici. Mais j'ai été rassuré sur le projet et les ambitions.» Et par la promesse d'une énième revalorisation ?

Possible d'après Verratti, agacé par les critiques sur sa gourmandise. «Les gens pensent que je joue au PSG pour l'argent, mais on peut le prendre ailleurs aussi. Si j'étais parti cet été, dans des clubs qui étaient prêts à mettre 100 M€ pour me recruter, j'aurais pris beaucoup plus d'argent» , a rappelé le milieu de terrain, qui n'avait pas l'autorisation de partir, et ce peu importe la destination. Du coup, l'international italien envisage un départ à une seule condition.

«Si un jour le PSG m'appelle et me dit : «Marco, tu nous as cassé les c..., tu dois partir» , alors je partirai, on ne peut pas toujours décider, a-t-il reconnu. Le choix que j'ai fait, c'est de continuer ici. Parce qu'il y a un projet et de jeunes joueurs qui sont des futurs champions : Marquinhos, Mbappé, Neymar, Rabiot.» Une aventure redevenue excitante pour Verratti, qui fait désormais profil bas.

Que pensez-vous des explications de Marco Verratti ? N'hésitez pas à réagir dans la rubrique «commentaires» ci-dessous.

Par Eric Bethsy, le 21/10/2017 à 08h49