le 31/10/2017 à 10h17

Ligue des Champions : les 8es de finale dès ce soir pour le PSG face à Anderlecht ? Présentation et compos probables

Très bon à l'aller, Mbappé pourrait débuter cette rencontre sur le banc.
A l'occasion de la réception d'Anderlecht ce mardi (20h45), le Paris Saint-Germain peut déjà obtenir son billet pour les 8es de finale de la Ligue des Champions. Un match pour lequel Unai Emery pourrait notamment préférer Angel Di Maria à Kylian Mbappé.

En tête du groupe B avec 9 points après 3 matchs, le Paris Saint-Germain peut déjà se qualifier pour les 8es de finale de la Ligue des Champions ce mardi face à Anderlecht (20h45, beIN Sports 1).

Le club francilien aura son ticket pour le tour suivant en poche s'il s'impose face aux Belges et si dans le même temps le Celtic Glasgow ne l'emporte pas à domicile contre le Bayern Munich. En cas de match nul face aux Mauves, le PSG sera tout de même assuré de disputer les 8es de finale de la C1 si le Celtic est battu par le Bayern.

Emery songe à faire souffler Mbappé

Pour ce match retour face à un adversaire étrillé 4-0 il y a deux semaines, Unai Emery sera privé de Thiago Motta, à l'infirmerie. L'ancien Barcelonais devrait être remplacé par Julian Draxler dans l'entrejeu. Pour le reste, l'entraîneur parisien devrait aligner son équipe type à l'exception de Kylian Mbappé.

En conférence de presse, le technicien espagnol a admis que son attaquant de 18 ans, un peu moins bien actuellement, pourrait souffler pour cette rencontre de Ligue des Champions. Il faut donc s'attendre à voir Angel Di Maria, performant face à Nice vendredi, débuter aux côtés d'Edinson Cavani et de Neymar en attaque.

Les équipes probables :

Paris SG : Areola - Dani Alves, Marquinhos, Thiago Silva, Kurzawa - Verratti, Rabiot, Draxler - Di Maria, Cavani, Neymar.

Anderlecht : Boeckx - Appiah, Kara Mbodji, Deschacht, Obradovic - Dendoncker - Chipciu, Kums, Trebel, Onyekuru - Teodorczyk.

Quel est votre pronostic pour ce match ? N'hésitez pas à réagir dans la rubrique «commentaires» ci-dessous.

Par Pierre-Damien Lacourte, le 31/10/2017 à 10h17