le 31/10/2017 à 22h40

Un Paris cinq étoiles file en 8es - Débrief et NOTES des joueurs (PSG 5-0 Anderlecht)

Verratti félicité après son but (1-0, 30e)
Le Paris Saint-Germain s'est très largement, et logiquement, imposé contre Anderlecht (5-0) ce mardi soir lors de la 4e journée de la Ligue des Champions. Si Verratti et Neymar ont marqué ce soir, Kurzawa a inscrit un triplé.

Le Paris Saint-Germain était en mode Ligue des Champions ce soir ! Techniquement inspirés et dominateurs d'un bout à l'autre de la rencontre, les Parisiens ont logiquement corrigé Anderlecht (5-0) ce mardi lors de la 4e journée de la phase de poules. Le club de la capitale valide dès ce soir sa qualification pour les 8es de finale.

Paris régale

Les Parisiens se montraient dangereux très rapidement et Neymar était tout proche d'ouvrir le score après seulement 30 secondes de jeu mais butait sur Boeckx. Le gardien des Mauves allait être très sollicité ensuite. Dès que les hommes d'Unai Emery accéléraient dans le jeu, il y avait danger et Boeckx devait s'imposer sur les tentatives de Draxler et Mbappé.

Inspiré, le PSG affichait un visage séduisant avec de superbes combinaisons offensives et trouvait la faille par Verratti au terme d'un nouveau beau mouvement collectif (1-0, 30e). C'était un vrai plaisir de voir jouer les Parisiens ce soir ! Cet avantage était logique pour un Paris SG ultra-dominateur et jamais réellement inquiété. Avant la pause, Neymar faisait le break d'une frappe à l'entrée de la surface (2-0, 45e+4).

Le coup du chapeau pour Kurzawa !

Au retour des vestiaires, Paris ne baissait pas de pied et poursuivait sa domination. Baladés, les Belges craquaient une troisième fois sur un coup franc de Neymar repoussé par le poteau mais repris par Kurzawa (3-0, 53e). Tout souriait au PSG. Le latéral gauche parisien s'offrait même un triplé avec, vingt minutes plus tard, une tête plongeante (4-0, 72e), puis une frappe croisée du gauche (5-0, 78e). Le club de la capitale était beaucoup trop fort ce soir pour une formation belge moins inspirée qu'à l'aller.

La note du match : 8/10

Match très agréable à suivre. Anderlecht n'a pas fermé le jeu et les Parisiens en ont profité en développant un jeu très séduisant. On s'est régalé à voir jouer le PSG à ce niveau avec plusieurs actions collectives de classe et cinq buts parisiens. Une belle soirée dans un Parc des Princes heureux de la belle prestation de son équipe.

Les buts :

- Mbappé accélère au milieu de terrain et sert Neymar sur sa gauche. Le Brésilien remet le ballon à son jeune coéquipier qui trouve Verratti dans la surface côté gauche. Le milieu italien crochète un défenseur et place un enroulé du droit dans le petit filet opposé (1-0, 30e).

- Servi par Draxler à gauche de la surface adverse, Neymar repique dans l'axe et envoie une belle frappe du droit sur la gauche du gardien Boeckx, qui touche le ballon mais pas assez pour l'empêcher de trouver le chemin des filets (2-0, 45e+4).

- Sur un coup franc excentré côté gauche à 25 mètres, Neymar trouve le poteau mais Kurzawa a bien suivi pour marquer à bout portant dans le but vide (3-0, 53e).

- Aux 35 mètres, Neymar renverse le jeu côté droit pour Daniel Alves qui centre instantanément d'un plat du pied droit. Lo Celso loupe le ballon au premier poteau mais Kurzawa a suivi au second et marque d'une tête plongeante (4-0, 72e).

- Cavani est trouvé en appui et remet sur Di Maria, qui décale sur la gauche involontairement sur Kurzawa. Le latéral gauche ne se pose pas de question et enchaîne avec une frappe du gauche (5-0, 78e).

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a attribué une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Layvin Kurzawa (8,5/10)

Critiqué depuis le début de la saison, le latéral gauche parisien tient son match référence dans cet exercice. Il a très bien commencé sa partie avec une grande rigueur défensive, sans trop se montrer offensivement. Il a corrigé le tir sur ce plan-là en seconde période en inscrivant un triplé ! Bien placé sur ses deux premiers buts pour conclure tel un renard des surfaces, il ajuste une belle frappe sur le troisième.

PARIS SG :

Alphonse Areola (6) : match assez tranquille pour le gardien parisien, qui réalise un arrêt sur une frappe de Trebel en première période et fait les interventions justes dans cette rencontre.

Dani Alves (7) : défensivement, le latéral droit a fait le job, même s'il perd un ballon dangereux en première période, et on l'a aussi beaucoup vu apporter du soutien offensivement pour combiner notamment avec Mbappé. Un peu moins serein défensivement en seconde période, il a continué à proposer devant et offre une passe décisive à Kurzawa.

Marquinhos (7) : toujours bien placé et précieux sur les longs ballons aériens, le Brésilien a coupé toutes les trajectoires sur les centres adverses. Impérial ce soir.

Thiago Silva (7) : le capitaine parisien a livré un match tout en sérénité. Sobre et efficace, il a parfaitement maîtrisé ses adversaires.

Layvin Kurzawa (8,5) : lire le commentaire ci-dessus.

Marco Verratti (8) : du grand Verratti ce soir ! Dès le début de la rencontre, le milieu de terrain italien a donné le ton. Agressif à la récupération, imperturbable ballon au pied, toujours juste dans ses transmissions... il a rayonné au milieu de terrain. Et en plus, c'est lui qui ouvre le score pour Paris en première période. Remplacé à la 64e par Giovani Lo Celso (non noté).

Adrien Rabiot (8) : placé au poste de sentinelle en l'absence de Thiago Motta, l'international français a été très bon. A la récupération, il a ratissé de nombreux ballons et il a répondu présent dans les duels. Mais on l'a aussi souvent vu se projeter vers l'avant pour participer aux offensives de son équipe. Remplacé à la 76e par Javier Pastore (non noté).

Julian Draxler (7) : titularisé au milieu de terrain, l'Allemand a joué juste. Techniquement impeccable, il s'est parfaitement fondu dans le collectif et le jeu fait de transmissions rapides.

Kylian Mbappé (7) : un peu décevant lors de ses derniers matchs, le gamin de Bondy a retrouvé ses jambes ce soir. Très impliqué, que ce soit défensivement ou offensivement, il a été omniprésent en première période même s'il n'a pas marqué. Sur l'ouverture du score, il est au départ de l'action en récupérant le ballon devant sa surface et il offre la passe décisive à Verratti. Il a beaucoup cherché à combiner avec ses partenaires, avec 32 passes réussies sur 39, et à donner de la vitesse au jeu sur ses accélérations ou en jouant en une touche de balle. Moins en vue après la pause. Remplacé à la 64e par Angel Di Maria (non noté), passeur décisif involontaire pour Kurzawa.

Edinson Cavani (4) : on a retrouvé le Cavani maladroit ce soir. Techniquement peu inspiré, l'Uruguayen a eu du mal à s'illustrer dans le jeu proposé par ses coéquipiers, avec des passes courtes rapides et des déviations. Il se sera moins régalé que ses partenaires au cours de cette soirée et ne sauve pas sa prestation avec un but. Un match à oublier.

Neymar (8) : le Brésilien a beaucoup tenté et il n'a pas tout réussi, mais on ne peut pas le lui reprocher. Il a globalement brillé en faisant régulièrement la différence sur ses accélérations et en délivrant plusieurs caviars à ses partenaires. Toujours bien placé et attiré par le but, il a été très en vue ce soir et il est impliqué sur les quatre premiers buts parisiens. Il est à l'avant-dernière passe sur l'ouverture du score, il fait tout le travail pour s'offrir le deuxième, trouve le poteau et provoque le troisième, puis sert Alves sur le quatrième.

ANDERLECHT :

Frank Boeckx (5,5) : match paradoxal pour le gardien belge. Il prend cinq buts mais ne fait pas un mauvais match avec plusieurs arrêts qui évitent à son équipe de repartir avec encore plus de buts dans les valises. Mais au final, ça reste cinq buts pris...

Dennis Appiah (2) : brouillon techniquement, il a été mis en difficulté par Neymar tout au long de la première période. Il prend l'eau dans le deuxième acte en oubliant Kurzawa sur deux buts.

Kara Mbodji (5) : techniquement ce n'est pas très beau, mais heureusement qu'il était là pour rattrapper les erreurs de ses partenaires et reprendre de nombreux ballons aériens.

Uros Spajic (4) : combatif et présent pour couper les transmissions, l'ancien Toulousain était dépassé dès que le jeu s'accélérait. Il doit sortir sur blessure après un choc avec son coéquipier Kums. Remplacé à la 45e+4 par Josué Sá (3), totalement dépassé et en retard sur les offensives parisiennes.

Ivan Obradovic (4) : il a eu beaucoup de travail avec Mbappé et Daniel Alves dans son couloir gauche. Quelques bonnes interventions, mais il a été globalement mis en difficulté régulièrement.

Sven Kums (3,5) : mangé au milieu de terrain, il a peu pesé à la récupération et il a perdu plusieurs ballons dangereux. Il provoque la blessure de son coéquipier Spajic avec un tacle peu inspiré.

Leander Dendoncker (3) : dépassé par la vivacité de ses adversaires, il n'a pas pesé lourd au milieu de terrain ce soir. Une soirée très compliquée pour lui.

Adrien Trebel (4) : à l'instar de ses coéquipiers, il n'a pas réussi à exister au milieu de terrain. Il a beaucoup couru dans le vide. Une belle frappe captée par Areola en première période.

Pieter Gerkens (3) : s'il s'est battu pour gratter des ballons, il ne savait plus vraiment quoi faire lorsqu'il l'avait dans les pieds. Passes précipitées, transmissions manquées et mauvais choix...

Henry Onyekuru (4,5) : il a eu le mérite de se battre pour créer quelques différences sur son côté gauche. Il n'a pas ménagé ses efforts pour multiplier les appels et les accélérations. Le seul à créer un peu de danger devant. Remplacé à la 79e par Nicolae Stanciu (non noté).

Sofiane Hanni (3) : il a peu pesé offensivement, bien pris par Kurzawa et Draxler. Remplacé à la 60e par Lukasz Teodorczyk (non noté).

+ Retrouvez les résultats et le classement de Ligue des Champions sur Maxifoot

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous !

PARIS SG 5-0 ANDERLECHT (mi-tps: 2-0) - LIGUE des CHAMPIONS - 1er tour, grp B / 4e journée
Stade : Parc des Princes - Arbitre : David Fernández

Buts : M. Verratti (30e) Neymar (45+4e) L. Kurzawa (52e) L. Kurzawa (72e) L. Kurzawa (78e) pour PARIS SG
Avertissements :

PARIS SG : A. Areola - Dani Alves, Marquinhos, Thiago Silva, L. Kurzawa - M. Verratti (G. Lo Celso, 64e), A. Rabiot (J. Pastore, 76e), J. Draxler - K. Mbappé (Á. Di María, 64e), E. Cavani, Neymar

ANDERLECHT : F. Boeckx - D. Appiah, K. Mbodji, U. Spajic (Josué Sá, 45+4e), I. Obradovic - S. Kums, L. Dendoncker, A. Trebel - P. Gerkens, H. Onyekuru (N. Stanciu, 79e), S. Hanni (L. Teodorczyk, 60e)

 Verratti ouvre le score (1-0, 30e)

Neymar a fait le break avant la pause (2-0, 45e+4)

Kurzawa marque son troisième but d'une belle frappe (5-0, 78e)

Neymar a affiché beaucoup d'envie

Avec son triplé, Kurzawa peut repartir avec le ballon du match

VIDEO : l'ouverture du score de Verratti (1-0, 30e)

VIDEO : Neymar double la mise avant la pause (2-0, 45e+4)

VIDEO : Kurzawa opportuniste sur le coup franc de Neymar (3-0, 53e)

VIDEO : la tête de Kurzawa sur le 4e but parisien (4-0, 72e)

VIDEO : et le triplé pour Kurzawa ! (5-0, 78e)

Par Romain Rigaux, le 31/10/2017 à 22h40