le 01/11/2017 à 13h10

Transfert : Arsenal et Liverpool vont devoir se méfier, le Barça rôde encore pour Lemar !

Thomas Lemar a toujours la cote.
Passé tout proche d'un départ cet été et toujours dans le viseur d'Arsenal et Liverpool, le milieu offensif de l'AS Monaco, Thomas Lemar, reste également apprécié du FC Barcelone, vraisemblablement en cas d'échec de la piste Philippe Coutinho.

«Un départ en janvier n'est pas envisageable pour nous. (…) Mais je pense que ce serait juste de dire que Thomas aura une bonne chance de partir l'année prochaine.» Le mois dernier, le vice-président de l'AS Monaco, Vadim Vasilyev, concédait que le milieu offensif Thomas Lemar a de grandes chances de quitter le Rocher au terme de la saison.

Reste à savoir quelle direction prendra le milieu offensif de 21 ans. Proche de Liverpool et Arsenal, l'international français avait déjà bien failli rallier l'Angleterre dans les dernières heures du mercato estival. Depuis, les deux courtisans anglais n'ont pas lâché l'ancien Caennais d'une semelle. Logique puisque les Gunners s'apprêtent à perdre Alexis Sanchez, en fin de contrat en juin prochain, tandis que le FC Barcelone continue à faire le forcing pour Philippe Coutinho chez les Reds.

Le Barça n'a pas oublié Lemar

Mais les Blaugrana pourraient également s'immiscer dans le dossier Lemar ! En effet, d'après le Telegraph, le club catalan envisagerait lui aussi de se lancer à l'assaut du Guadeloupéen en fin de saison. Le Barça s'était déjà intéressé au Monégasque durant l'été dernier en cas d'échec de la piste Coutinho, mais sans passer à l'action.

A l'heure actuelle, la donne n'a pas changé et le leader de Liga rêve toujours du Brésilien, idéalement dès cet hiver. Et en cas d'arrivée du Red, on voit mal le vice-champion d'Espagne casser également sa tirelire pour Lemar, capable d'évoluer aux mêmes postes. Visiblement, le champion de France en titre continue d'incarner davantage un plan B.

Encore un pactole en vue

En tout cas, ces marques d'intérêt devraient décupler la motivation du Monégasque qui retrouve peu à peu son niveau après avoir été freiné par une blessure aux ischio-jambiers en début de saison. Sous contrat jusqu'en 2020, le natif de Baie-Mahault pourrait encore permettre à l'ASM de toucher le jackpot dans quelques mois. L'été dernier, les offres anglaises tournaient à 90-100 millions d'euros. Et avec le Mondial 2018 en ligne de mire, le club princier pourrait encore espérer mieux l'an prochain si son protégé flambe en Russie…

Quelle destination voyez-vous rejoindre Thomas Lemar ? N'hésitez pas à réagir dans la rubrique «commentaires» ci-dessous…

Par Romain Lantheaume, le 01/11/2017 à 13h10