le 01/11/2017 à 23h08

Les 12 infos à savoir sur la soirée de Ligue des Champions : le monstre City régale, Alli met le Real KO, le gâchis de Monaco...

Les Citizens ont encore régalé à Naples.
Manchester City continue son sans-faute et impressionne, Alli et Tottenham dompte le Real Madrid, Liverpool proche de la qualification, Monaco et le Borussia Dortmund pas loin de la sortie... Découvrez les faits marquants des matchs de mercredi comptant pour la 4e journée de Ligue des Champions.

Les résultats de mercredi (les qualifiés en gras) :

Groupe E : FC Séville 2-1 Spartak Moscou, Liverpool 3-0 Maribor
Groupe F : Naples 2-4 Manchester City, Shakhtar Donetsk 3-1 Feyenoord
Groupe G : Besiktas 1-1 MONACO, FC Porto 3-1 RB Leipzig
Groupe H : Tottenham 3-1 Real Madrid, Borussia Dortmund 1-1 APOEL Nicosie

+ Retrouvez tous les résultats, les buteurs, les feuilles de match et les classements en cliquant ici.

1. City reçu 4 sur 4 ! Les Citizens sont inarrêtables ! Alors qu'ils planent sur la Premier League, les hommes de Pep Guardiola ont remporté leur quatrième succès en autant de rencontres sur la scène européenne à Naples (4-2). Otamendi (34e), Stones (48e), Agüero (69e) et Sterling (90e) ont répondu à Insigne (21e) et Jorginho (62e sp). Du coup, les Skyblues, qui ont un enchainé un 22e match consécutif sans défaite, sont déjà assurés de jouer les 8es de finale. Un vrai candidat au titre final.

2. Alli met le Real dans les vapes. Le Real Madrid est méconnaissable en ce début de saison. Deux semaines après avoir arraché le résultat nul (1-1), les Merengue ont subi la loi de Tottenham (3-1). Alors qu'on attendait Kane, c'est finalement Alli qui a fait terriblement mal à la Maison Blanche grâce à un doublé (27e, 56e). Eriksen (65e) y est également allé de sa réalisation pour enfoncer définitivement les protégés de Zinedine Zidane, qui ont sauvé l'honneur par Ronaldo (80e). Pour lire l'analyse complète de la partie, c'est ici.

3. Liverpool a fait le plein. Après deux résultats nuls contre Séville et le Spartak, les Reds ont passé l'obstacle Maribor sans aucun problème. 7-0 à l'aller, 3-0 au retour grâce à des buts de Salah (49e), Can (64e) et Sturridge (90e), la formation anglaise a pris seule les rênes du groupe E et devra se montrer aussi solide lors de ses deux prochaines sorties pour retrouver les 8es de finale.

4. Porto prend une option. Voilà un résultat qui n'arrange pas les affaires de Monaco. Victorieux du RB Leipzig (3-1), les Dragons se sont emparés de la deuxième place du groupe G avec 4 unités d'avance sur la formation princière, dernière. Herrera (13e), Danilo Pereira (61e) et Maxi Pereira (90e) ont donné un large sourire à Sergio Conceiçao alors que Werner (48e) avait égalisé pour l'équipe allemande.

5. Le Shakhtar y est presque. Alors que Naples s'est raté lors de sa double confrontation contre Manchester City, le club ukrainien a lui fait le plein contre le Feyenoord Rotterdam (3-1). Pourtant mené après un but de Jorgensen (12e), le Shakhtar n'a pas douté et a finalement renversé la vapeur par Ferreyra (14e) et Marlos (17e, 68e). Avec six unités d'avance sur les Partenopei, les partenaires de Srna n'ont besoin que d'un petit nul en deux matchs pour franchir ce tour.

6. Monaco a un pied dehors. Le champion de France pourra nourrir d'énormes regrets après son déplacement en Turquie. Accrochés par Besiktas (1-1), les Monégasques, pourtant séduisants, ne sont plus très loin de la sortie. Malgré l'ouverture du score de Lopes (45e), les Stambouliotes n'ont rien lâché et ont finalement égalisé par Tosun (54e sp). Une contre-performance pour les partenaires de Falcao, absent ce soir, qui auront besoin de nombreuses circonstances favorables pour sortir du groupe G. Pour lire l'analyse complète de la partie, c'est ici.

7. Le gâchis monumental de Dortmund. Accrochés il y a deux semaines à Chypre, les hommes de Peter Bosz n'ont pas réussi, une nouvelle fois, à prendre le dessus sur l'APOEL (1-1). Pourtant, Guerreiro (29e) a ouvert la marque pour les Borussen mais le Français Pote (51e) a égalisé après la pause. Comme l'Atletico Madrid contre Qarabag, Dortmund perd quatre points précieux dans la course à la qualification...

8. L'arbitrage contre le Real. Si la Maison Blanche traverse clairement une période de moins bien, il faut dire que les arbitres ne font rien pour les aider. Et pour cause, l'ouverture du score signée Alli est entachée d'une position de hors-jeu de Trippier, passeur décisif pour le milieu offensif anglais. Rappelons que le second but de Gérone, dimanche, où le Real a perdu en Liga (1-2), était également non-valide pour une position de hors-jeu de Portu. Quand rien ne va...

9. Agüero dans l'histoire ! Cette fois-ci, c'est fait ! En marquant le troisième but à Naples, Agüero est devenu le meilleur buteur de l'histoire de Manchester City. Avec 178 réalisations en 264 matchs, l'attaquant argentin devance désormais le défunt Eric Brook, qui détenait ce record depuis... 1939 ! Une sacrée performance du «Kun» !

10. Séville se rattrape. Après la gifle à l'aller (1-5), le club andalou a pris sa revanche sur le Spartak Moscou. Lenglet (30e) et Banega (59e) ont offert la victoire aux Espagnols, qui ont tremblé jusqu'au bout après la réduction de l'écart au score de Ze Luis (78e). Le quintuple vainqueur de la Ligue Europa va devoir faire le travail dans trois semaines contre Liverpool !

11. Le cauchemar de Ramos... Symbole de la petite forme du Real Madrid, le capitaine espagnol a vécu une sale soirée à Londres. Déjà baladé par les attaquants de Gérone, dimanche, le champion du monde 2010 a eu toutes les peines du monde à contenir Kane ou encore Alli, qui lui ont fait très mal à Wembley. Malheureux, le taulier de la défense merengue a même dévié la frappe du second cité sur le deuxième but, ne laissant aucune chance à Casilla. Sergio rame.

12. Des néophytes en pagaille. Rony Lopes, Nicolaï Jorgensen, Clément Lenglet, Nicolas Otamendi, Danilo Pereira... Quel est le point commun de ces joueurs ? Eh bien, ils ont tous marqué pour la première fois de leur carrière en C1 ce mercredi soir ! Un baptême du feu qui a été plus douloureux pour certains que pour d'autres…

+ Retrouvez tous les résultats, les buteurs, les feuilles de match et les classements en cliquant ici.

Pour réagir à la 4e journée de Ligue des Champions, rendez-vous ci-dessous dans l'espace «Publiez un commentaire» ...

Stones a déjà inscrit son 3e but en C1 cette saison (Naples 2-4 Manchester City)

Malgré son but, Ronaldo sait qu'il traverse une période difficile (Tottenham 3-1 Real Madrid)

La joie des Spurs, irrésistibles à Wembley

Première zone de turbulences pour l'entraîneur Zidane

Salah a ouvert la voie pour les Reds (Liverpool 3-0 Maribor)

La joie des Dragons après le but signé Herrera (Porto 3-1 RB Leipzig)

Malgré le but de Guerreiro, le Borussia est au plus mal (Dortmund 1-1 APOEL)

Lenglet s'est distingué en marquant son premier but en C1 (Séville 2-1 Spartak Moscou)

L'excellent Marlos a inscrit un doublé (Shakhtar 3-1 Feyenoord)

Par Youcef Touaitia, le 01/11/2017 à 23h08