le 02/11/2017 à 21h11

Lyon fait un grand pas vers les 16es - Débrief et NOTES des joueurs (OL 3-0 Everton)

Nabil Fekir a été préservé en vue du derby contre l'ASSE.
Pour le compte de la 4e journée d'Europa League, l'Olympique Lyonnais s'est largement imposé face à Everton (3-0). Grâce à ce succès, le club rhodanien se rapproche considérablement de la qualification pour les 16es de finale.

Après la bagarre générale du match aller, l'Olympique Lyonnais, qui restait sur 4 victoires consécutives toutes compétitions confondues, pouvait s'attendre à une rencontre tendue face à Everton au Groupama Stadium. Finalement, tout s'est bien passé pour le club français, large vainqueur.

Une première période insuiffisante

C'était pourtant pas gagné vu la première période. Les hommes de Genesio ne mettaient pas suffisamment de rythme dans cette partie. Pourtant, on sentait l'OL capable de faire la différence à chaque accélération. A l'image de l'action qui amenait la tête de Traoré sortie par le gardien Pickford ! Ou des centres dangereux de Rafael sur son côté droit.

Le problème, c'est que les Lyonnais avaient tendance à s'endormir, permettant à Everton de respirer de temps en temps. Et la longue interruption liée à la blessure du défenseur Martina n'arrangeait rien au rythme de ce premier acte prolongé de 7 minutes. On s'attendait donc à voir des Gones sur un autre rythme après la pause.

Le malheureux Schneiderlin

Mais ce sont les Toffees qui revenaient avec de meilleures intentions. Il fallait un bel arrêt de Lopes pour empêcher l'ancien Lillois Gueye d'ouvrir le score ! L'OL se faisait peur et mettait du temps à remettre le pied sur le ballon. Finalement, c'est un coup du sort qui permettait à Traoré de donner l'avantage aux siens (1-0, 68e), malheureusement pour le pauvre Schneiderlin, expulsé à la 80e.

De toute façon, Lyon avait déjà fait le break grâce à l'entrant Aouar (2-0, 76e). Et terminait le travail sur un but de la tête de Depay (3-0, 88e), auteur d'une bonne prestation qui devrait le rassurer. Grâce à ce succès, Lyon revient à hauteur de l'Atalanta Bergame en tête du groupe. Et se rapproche des 16es de finale. Désormais, l'OL peut se concentrer sur le derby contre l'AS Saint-Etienne prévu dimanche (21h).

La note du match : 6/10

Après une première période sans intérêt, le match s'est un peu emballé au retour des vestiaires. On était loin de l'intensité du match aller mais le second acte était plus rythmé, plus équilibré et plus riche en occasions des deux côtés.

Les buts :

- Malheureux sur son tacle, Schneiderlin lance involontairement Traoré en profondeur. L'attaquant lyonnais prend tout le monde de vitesse, dribble le gardien Pickford et marque dans le but vide (1-0, 68e).

- Après une occasion de Mariano Diaz, Depay récupère le ballon à l'entrée de la surface. Au lieu de frapper, le Néerlandais préfère décaler Aouar côté gauche. En une touche de balle, le jeune milieu enroule son ballon qui termine dans le petit filet opposé (2-0, 76e).

- Servi par Rafael, Ferri centre sans contrôle pour Depay, dont la tête puissante trompe Pickford (3-0, 88e).

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a attribué une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Memphis Depay (8/10)

Très critiqué pour son côté «perso» , l'ancien joueur de Manchester United a fait taire ses détracteurs ce jeudi soir. Altruiste, il n'a pas hésité à combiner avec Mendy. Ni à servir Aouar sur l'action du deuxième but, alors qu'il pouvait tenter sa chance. Récompensé par un but de la tête.

LYON :

Anthony Lopes (6) : peu sollicité, le gardien lyonnais a sorti un bel arrêt sur la seule véritable occasion d'Everton, par l'intermédiaire de Gueye au retour des vestiaires.

Rafael (6,5) : pas du tout suivi par Lookman, le latéral droit a bénéficié d'une grande liberté tout au long de la partie. Il en a profité pour apporter le danger et délivrer de bons centres qui auraient mérité une meilleure conclusion.

Marcelo (6) : beaucoup plus puissant que Sigurdsson, le Brésilien a mangé son adversaire dans les duels aériens ! Un match facile pour le défenseur central qui s'est même permis une superbe passe en profondeur pour Rafael.

Mouctar Diakhaby (5,5) : comme son coéquipier en charnière, le jeune Lyonnais n'a pas eu beaucoup de travail. Il s'est surtout montré sur les phases offensives, comme sur le coup franc indirect de Depay qu'il a failli reprendre.

Ferland Mendy (4) : plein d'envie, le latéral gauche a manqué de précision dans ses transmissions. Ses centres n'avaient aucune chance d'atterrir sur la tête d'un coéquipier. Et son adversaire Lookman a réussi à le prendre de vitesse.

Lucas Tousart (6) : après un début de match difficile, avec des ballons perdus, le milieu défensif est bien rentré dans son match. Solide, il a su mettre le pied pour répondre à l'agressivité des Toffees en deuxième période.

Tanguy Ndombele (6,5) : capable de transpercer les lignes adverses balle au pied, l'ancien joueur d'Amiens a fait parler sa puissance au milieu. Il lui a encore manqué un peu de justesse pour terminer ses actions. Remplacé à la 77e par Jordan Ferri (non noté), auteur d'une passe décisive pour Depay.

Maxwell Cornet (5,5) : titularisé sur le côté droit, l'attaquant gaucher a fait mal aux défenseurs anglais lors du premier acte ! Mais alors qu'on s'attendait à le voir provoquer Martina, qui a pris un carton jaune dès la 6e, l'ancien Messin a eu tendance à jouer latéralement ou vers l'arrière.

Nabil Fekir (6) : percutant dès l'entame de match, le capitaine lyonnais n'a pas eu beaucoup de bons ballons à négocier. Sur l'une de ses rares situations dangereuses, il aurait dû obtenir un penalty sur un tacle d'Holgate. Préservé en vue du derby contre l'ASSE dimanche et remplacé à la 62e par Houssem Aouar (non noté), très intéressant dès ses premiers ballons et auteur d'un joli but.

Memphis Depay (8) : voir commentaires ci-dessus

Bertrand Traoré (6) : aligné en pointe, l'habituel ailier a eu beaucoup de mal dans son placement. Il n'a pas suffisamment pris la profondeur. Mais sur un ballon chanceux, il a fait preuve de sang-froid pour ouvrir le score alors que son coach Genesio voulait le remplacer juste avant. Sorti en larmes d'émotion et remplacé à la 69e par Mariano Diaz (non noté), impliqué sur le but d'Aouar.

EVERTON :

Jordan Pickford (6) : le score aurait pu être encore plus large si le gardien anglais n'avait pas réalisé quelques arrêts. Notamment sur la tête de Traoré, la tentative de Cornet ou le coup franc de Depay.

Jonjoe Kenny (4,5) : solide et entreprenant à son poste de latéral droit, il a eu beaucoup plus de mal lorsqu'il a changé de côté juste avant la mi-temps.

Mason Holgate (4) : peu mis en danger par Traoré, le défenseur central aurait pu concéder un penalty évident sur Fekir. Plus en difficulté en fin de match, avec l'entrée de Mariano Diaz.

Ashley Williams (3,5) : après avoir lancé la bagarre générale du match aller, l'international gallois a eu droit aux sifflets du Groupama Stadium. Visiblement, ce traitement l'a perturbé puisqu'il a raté plusieurs passes et s'est donc fait chambrer par le public lyonnais. Pris de vitesse par Traoré sur le premier but.

Rhu-endly Martina (3) : malmené par Fekir et Cornet, le latéral gauche a récolté un carton jaune après 6 minutes de jeu. Touché aux cervicales, il dû céder sa place juste avant la pause. Sorti sur civière et remplacé à la 43e par Muhamed Besic (5), qui s'est contenté de bloquer son couloir droit sans prendre de risque.

Idrissa Gueye (5,5) : le milieu de terrain n'a pas perdu son énorme volume de jeu depuis son départ du LOSC. Infatigable, il a été omniprésent dans le pressing. Mais il rate l'occasion d'ouvrir le score en début de deuxième période. Remplacé à la 61e par Dominic Calvert-Lewin (non noté), entré en pointe et qui n'a eu aucun bon ballon à négocier.

Morgan Schneiderlin (3) : secoué dans les duels lors du premier acte, le Français a dû se faire engueuler à la pause. Résultat, il a mis beaucoup plus d'agressivité dans son jeu par la suite. Peut-être même un peu trop puisqu'il récolte logiquement un deuxième carton jaune synonyme d'expulsion en fin de match.

Beni Baningime (4) : pas maladroit balle au pied, le milieu de terrain a permis à son équipe de mettre le pied sur le ballon à des moments chauds. Mais il n'a pas suffisamment aidé sa défense sur les attaques lyonnaises.

Aaron Lennon (4,5) : l'ancien ailier de Tottenham a toujours cette capacité à déposer son adversaire sur les premiers mètres. Mais il n'a jamais terminé ses actions avec le geste juste, notamment par manque de solutions. Remplacé à la 71e par Nikola Vlasic (non noté).

Gylfi Sigurðsson (4,5) : positionné en pointe, le milieu offensif s'est fait manger par Marcelo dans les duels. Ce n'est pas vraiment son registre. En revanche, la qualité de ses coups de pied arrêtés aurait pu faire des dégâts côté lyonnais.

Ademola Lookman (4) : rapide, l'attaquant a posé des problèmes aux défenseurs de l'OL. Mais il n'a pas fait les bons choix pour conclure ses actions. A noter qu'il ne suivait que rarement les appels de Rafael qui en a bien profité.

+ Retrouvez les résultats et le classement de Ligue Europa sur Maxifoot

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous !

LYON 3-0 EVERTON (mi-tps: 0-0) - LIGUE EUROPA - Groupe E / 4e journée
Stade : Groupama Stadium - Arbitre : O. Grinfeeld

Buts : B. Traoré (68e) H. Aouar (76e) M. Depay (88e) pour LYON
Avertissements : Rafael (78e), H. Aouar (85e), pour LYON - R. Martina (7e), M. Schneiderlin (57e), pour EVERTON - Expulsions : M. Schneiderlin (80e) , pour EVERTON

LYON : Anthony Lopes - Rafael, Marcelo, M. Diakhaby, F. Mendy - L. Tousart, T. NDombèlé (J. Ferri, 77e) - M. Cornet, N. Fekir (H. Aouar, 62e), M. Depay - B. Traoré (Mariano Díaz, 70e)

EVERTON : J. Pickford - J. Kenny, M. Holgate, A. Williams, R. Martina (M. Besic, 43e) - I. Gueye (D. Calvert-Lewin, 61e), M. Schneiderlin, B. Baningime - A. Lennon (N. Vlasic, 71e), G. Sigurðsson, A. Lookman

Le résumé du match

Le superbe tifo des supporters lyonnais

Aligné en pointe, Traoré a ouvert le score (1-0, 68e)

Schneiderlin a été dominé par le milieu de l'OL

Cornet a provoqué les défenseurs anglais

Victime d'une commotion, Martina est sorti avant la pause

Par Eric Bethsy, le 02/11/2017 à 21h11