le 05/11/2017 à 17h11

La bande à De Bruyne est imbattable - Débrief et NOTES des joueurs (MCFC 3-1 Arsenal)

La joie des Citizens sur le but de De Bruyne.
Impressionnant, Manchester City a logiquement battu Arsenal (3-1), ce dimanche, lors de la 11e journée de Premier League. Toujours invaincus, les Citizens caracolent en tête du championnat et confirment qu'ils sont bel et bien les grands favoris pour remporter le titre cette saison.

Tout sauf une surprise. Exceptionnel depuis le début de la saison, Manchester City poursuit son parcours phénoménal en Premier League avec un nouveau succès contre Arsenal (3-1), ce dimanche, à l'occasion de la 11e journée.

Supérieurs dans tous les compartiments du jeu, les partenaires de Kevin De Bruyne, encore une fois au-dessus du lot, survolent toujours le championnat en attendant le résultat de l'autre choc entre Manchester United et Chelsea.

De Bruyne, évidemment

Bien entrés dans la rencontre, les Gunners, séduisants dans le jeu, se faisaient deux frayeurs dans le premier quart d'heure sur des contres supersoniques menés par Sterling, pas assez lucide dans le dernier geste. Au fil des minutes, le pressing des Citizens était de plus en plus étouffant et finissait pas payer, De Bruyne ne laissant aucune chance à Cech après un superbe une-deux avec Fernandinho (1-0, 19e).

Supérieurs physiquement et techniquement, les hommes de Pep Guardiola récitaient leur partition et donnaient l'impression d'être intouchables. Faciles, les Skyblues l'étaient même un peu trop et gâchaient des opportunités en or pour plier définitivement la rencontre dès la première demi-heure. Et lorsque les coups étaient bien joués, Cech se chargeait de maintenir Arsenal en vie. Pour combien de temps encore ?

Lacazette a pourtant relancé les Gunners

Eh bien, juste 5 minutes ! Car au retour des vestiaires, Monreal fauchait Sterling dans la surface. Sans pitié, Agüero transformait le penalty à l'aide du poteau (2-0, 50e). Le moment choisi par Arsène Wenger pour lancer Lacazette et changer de système. Un choix payant puisque l'ancien Lyonnais ne mettait que dix minutes pour trouver le chemin des filets après un bon service de Ramsey (2-1, 65e).

Arsenal pouvait-il revenir ? De nouveau sauvés par Cech sur une frappe à bout portant de Gabriel Jesus, les Londoniens finissaient par craquer puisque le Brésilien gagnait son nouveau duel avec l'ex-Rennais (3-1, 73e). Un but entaché d'une position de hors-jeu de David Silva… Dès lors, la partie était définitivement pliée. Les fans mancuniens présents à l'Etihad Stadium étaient aux anges, leur équipe est imbattable !

La note du match : 8/10

Un superbe match. Les deux équipes ont montré un niveau technique largement au-dessus de la moyenne, nous proposant des séquences d'une rare beauté. Jeu court, jeu long, rythme élevé, dédoublements, contres, attaques placées, on a eu le droit à toute la panoplie d'un match de très haut niveau à l'Etihad Stadium.

Les buts :

- Après un arrêt de Cech, Sané récupère le ballon et le met en retrait pour De Bruyne. Le Belge sollicite un une-deux avec Fernandinho puis se met en position de tir à l'entrée de la surface. Légèrement excentré sur la gauche, le Diable Rouge trompe le gardien d'Arsenal d'une frappe croisée du pied gauche parfaite (1-0, 19e).

- Lancé en profondeur, Sterling est déséquilibré par Monreal dans la surface. Penalty pour Manchester City et Agüero, qui prend Cech à défaut à l'aide du poteau (2-0, 50e).

- Dans l'axe, Iwobi transmet le ballon à Ramsey, qui progresse. Le Gallois lève la tête et sert Lacazette sur sa droite. Plein de sang-froid, l'attaquant français croise parfaitement sa frappe entre les jambes d'Ederson (2-1, 65e).

- Sur le côté droit, Fernandinho percute et lance David Silva en profondeur. L'Espagnol, légèrement hors-jeu, lève la tête et adresse un ballon parfait pour Gabriel Jesus, positionné seul dans l'axe. A bout portant, le Brésilien ne laisse aucune chance à Cech (3-1, 73e).

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a attribué une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Kevin De Bruyne (8,5/10)

Difficile de dire s'il est le meilleur joueur du monde actuellement, mais le Belge n'en est pas loin. Encore une fois, l'ancien joueur de Chelsea a été monstrueux. Efficace à la récupération, très bon dans l'organisation du jeu, le milieu offensif a été exceptionnel. Tout ce qu'il fait est une justesse diabolique. C'est d'ailleurs lui qui lance parfaitement son équipe suite à une frappe pure dans le petit filet de Cech. Un phénomène.

MANCHESTER CITY :

Ederson Moraes (6) : le Brésilien a réalisé deux arrêts importants devant Ramsey. Il est difficilement blâmable sur la réalisation de Lacazette. Un match assez réussi avec de nombreuses sorties autoritaires.

Kyle Walker (6) : un match correct pour le latéral droit. Moins offensif qu'à l'accoutumée, il s'est montré solide dans son couloir.

John Stones (7) : l'international anglais a encore une fois été impressionnant ce dimanche. Il a mangé Sanchez dans les duels, ne lui laissant aucun moment de répit. Impérial.

Nicolás Otamendi (6) : s'il a été solide, l'Argentin a en revanche manqué quelques relances qui ont débouché sur des opportunités pour Arsenal. Mais dans le duel, l'ancien joueur de Porto a lui aussi été au niveau.

Fabian Delph (5,5) : en l'absence de Mendy, blessé, l'ancien joueur d'Aston Villa a encore une fois été intéressant dans sa faculté à proposer des solutions. En revanche, il est absent au marquage sur le but de Lacazette, arrivé de son côté. Une action qui fait tâche...

Kevin De Bruyne (8,5) : lire commentaire ci-dessus.

Fernandinho (8) : l'infatigable travailleur de l'ombre a encore une fois été très précieux. Passeur décisif sur l'ouverture du score de De Bruyne, le Brésilien a régné en maître dans l'entrejeu. Il est également à l'origine du troisième but. Un vrai taulier.

David Silva (7) : bon match du capitaine mancunien. Il a fait terriblement mal aux Gunners en se positionnant toujours entre les lignes et finit par délivrer une passe décisive pour Gabriel Jesus en fin de match. Hors-jeu, certes, mais le 3-1 plie définitivement la rencontre.

Raheem Sterling (7) : l'international anglais est un autre joueur depuis le début de la saison. Fini le joueur qui fonçait tête baissée et qui réalisait trop souvent le mauvais choix, le Citizen fait désormais de grosses différences dans son couloir. C'est d'ailleurs lui qui obtient le penalty transformé par Agüero. Remplacé à la 77e minute par Ilkay Gündogan (non noté).

Sergio Agüero (6) : un match correct pour le meilleur buteur de l'histoire des Citizens. Il inscrit un penalty heureux qui permet à son équipe de faire le trou. Remplacé à la 62e minute par Gabriel Jesus (non noté), qui a mis son but hebdomadaire dans son style, c'est-à-dire en vrai renard des surfaces.

Leroy Sané (7) : comme Sterling, l'Allemand a fait d'énormes dégâts. Toujours disponible, il n'a cessé de provoquer ses adversaires, très souvent en difficulté sur ses prises de balle. Il n'a pas été décisif, mais il a toujours été dangereux sur ses percées. Remplacé à la 86e minute par Bernardo Silva (non noté).

ARSENAL :

Petr Cech (6) : le Tchèque a tout fait pour repousser le danger. Il prend certes trois buts, dont un sur penalty, mais sans ses arrêts de classe mondiale, les Gunners pouvaient repartir avec une valise bien plus lourde.

Héctor Bellerín (5) : l'Espagnol a joué offensif uniquement lors du premier quart d'heure. Les 75 minutes restantes ? Défendre et subir. Dommage, car il y avait la place face à Delph.

Laurent Koscielny (5) : match moyen pour le capitaine des Gunners. Souvent berné par Agüero, qui a eu la malice de le faire sortir de sa zone, il est complètement absent au marquage de Gabriel Jesus sur le troisième but. Sa meilleure action reste son sauvetage sur la passe de De Bruyne en fin de match, empêchant un éventuel 1-4...

Nacho Monreal (3) : l'Espagnol a vécu un calvaire. Il n'a jamais réussi à trouver la solution face aux attaquants adverses, concédant même un penalty évitable sur Sterling.

Sead Kolasinac (4,5) : comme Bellerin, le Bosnien a joué 15 minutes. Le reste du temps, il l'a passé à subir les attaques incessantes des Citizens.

Granit Xhaka (3) : le Suisse a été inexistant. Il n'a eu aucun poids sur le jeu de son équipe. Un vrai handicap. Remplacé à la 78e minute par Jack Wilshere (non noté).

Francis Coquelin (4) : le Français s'est rapidement positionné au poste de défenseur central. Un aveu de faiblesse de Wenger puisqu'en faisant redescendre le Français, Arsenal a complètement lâché la bataille du milieu. Remplacé à la 55e minute par Alexandre Lacazette (non noté), qui a effectué une belle entrée, inscrivant notamment le but de l'espoir. En vain.

Aaron Ramsey (5,5) : le Gallois a un été des Gunners les plus actifs. Il se procure deux belles occasions avant et après la pause puis offre une passe décisive à Lacazette. Il a au moins eu le mérite de tenter sa chance.

Mesut Özil (1) : à 29 ans, l'Allemand ne changera sans doute pas. Comme très souvent dans ce genre de rencontres, le milieu offensif a affiché un niveau affligeant, proche de l'amateurisme. Après une telle prestation, ce n'est pas demain la veille que le Gunner obtiendra la revalorisation salariale qu'il exige pour prolonger...

Alex Iwobi (4,5) : le Nigérian s'est démené, étant notamment à l'origine du but de Lacazette. Mais ce n'est pas forcément à lui d'être le leader offensif de cette équipe du haut de ses 21 ans. Remplacé à la 78e minute par Olivier Giroud (non noté).

Alexis Sánchez (2) : réputé pour son côté guerrier, le Chilien donne l'impression de ne plus avoir faim avec Arsenal. Il s'est fait balader par la défense mancunienne, qui ne lui a pas laissé une seule miette aujourd'hui.

+ Retrouvez les résultats et le classement de Premier League anglaise sur Maxifoot

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous !

MANCHESTER CITY 3-1 ARSENAL (mi-tps: 1-0) - ANGLETERRE - Premier League / 11e journée
Stade : Etihad Stadium - Arbitre : M. Oliver

Buts : K. De Bruyne (19e) S. Agüero (50e, pen.) Gabriel Jesus (74e) pour MANCHESTER CITY - A. Lacazette (65e) pour ARSENAL
Avertissements : N. Otamendi (73e), pour MANCHESTER CITY - Nacho Monreal (49e), A. Lacazette (59e), L. Koscielny (67e), G. Xhaka (75e), A. Sánchez (77e), M. Özil (90+1e), pour ARSENAL

MANCHESTER CITY : Ederson Moraes - K. Walker, J. Stones, N. Otamendi, F. Delph - K. De Bruyne, Fernandinho, David Silva - R. Sterling (I. Gündogan, 78e), S. Agüero (Gabriel Jesus, 62e), L. Sané (Bernardo Silva, 87e)

ARSENAL : P. Cech - Bellerín, L. Koscielny, Nacho Monreal, S. Kolasinac - G. Xhaka (O. Giroud, 78e), F. Coquelin (A. Lacazette, 56e) - A. Ramsey, M. Özil, A. Iwobi (J. Wilshere, 78e) - A. Sánchez

Grand fan des Citizens, le chanteur du groupe Oasis, Noel Gallagher, a dû apprécier le spectacle

Devenu meilleur buteur de Manchester City, Agüero a été honoré avant le match

La joie de De Bruyne, auteur de l'ouverture du score

Stones s'est régalé devant Sanchez

Le maestro Guardiola est à la tête d'une machine impressionnante

Agüero a marqué sur penalty après la pause

Entré en cours de jeu, Lacazette a réduit l'écart au score pour les Gunners

Par Youcef Touaitia, le 05/11/2017 à 17h11