le 06/11/2017 à 09h05

Lyon : Fekir, une célébration qui met le feu aux poudres

Fekir célèbre son doublé à la Messi
Auteur d'une grande performance, Nabil Fekir a animé le derby Saint-Etienne - Lyon (0-5) dimanche soir avec un doublé et une célébration qui a provoqué l'envahissement du terrain. Pour l'OL, ce geste ne méritait pas une telle réaction des supporters stéphanois.

Nabil Fekir (24 ans) a été l'homme du derby. Tout d'abord de par sa performance puisque le meneur de jeu de l'Olympique Lyonnais a été étincelant sur la pelouse de l'AS Saint-Etienne (5-0) dimanche en s'offrant au passage un doublé. Mais aussi pour sa célébration qui a provoqué la colère des supporters stéphanois et l'interruption de la rencontre pour envahissement de la pelouse.

Genesio regrette un peu, pas Aulas

«Il n'y avait aucune méchanceté, j'ai célébré mon but comme ça, c'est tout. Peut-être que ce n'était pas un geste à faire, comme il y avait 5-0 ils étaient énervés. Mais ça reste du football. Ça aurait été mieux si je ne l'avais pas fait» , a reconnu le capitaine de l'OL au micro de Canal+, assurant toutefois ne pas regretter son geste. «Si cela avait été nous, on n'aurait pas aimé, a réagi Bruno Genesio. Il faut savoir rester modeste, il ne faut pas faire des choses comme ça.»

Ce geste de Fekir est-il si polémique ? «Faut pas exagérer c'est un geste de joie» , a lâché Jean-Michel Aulas sur Twitter. «De la provocation de Nabil ? Il faut demander à Messi qui a fait la même à Bernabeu. Il y a eu aussi le résultat. A 5-0, les supporters stéphanois étaient déjà chauds» , a réagi le gardien lyonnais Anthony Lopes. Le maillot retiré et présenté bras tendus aux supporters, cela rappelle en effet la célébration de Lionel Messi lors du Clasico en avril dernier.

Messi et Ronaldo, le petit jeu de la provocation

A l'époque, ce geste avait beaucoup fait parler. En mal ? Pas vraiment puisqu'il avait été présenté surtout comme une belle inspiration de la part de l'Argentin. Un jouet à l'effigie de La Pulga faisant cette célébration avait même été mis en vente en Espagne. Et en août dernier, Cristiano Ronaldo avait répondu à son rival sportif en l'imitant au Camp Nou. La différence, c'est que les supporters adverses n'avaient pas envahi la pelouse malgré la rivalité tout aussi prononcée entre les deux clubs espagnols.

«Je pense que le contexte du match a fait qu'il a décidé de célébrer son but de cette manière. Je n'ai aucun doute sur ce qu'il voulait faire passer comme message. C'était surtout un message de fierté, comme nous tous, de l'emporter ici et de l'emporter sur un score historique» , a ajouté Genesio après la rencontre. Une manière aussi de marquer ce derby de son empreinte avec une célébration provocatrice, certes, mais sans injure ni geste déplacé. Une célébration qui apporte un peu de piment dans un derby. Malheureusement, le Chaudron était déjà un peu trop bouillant...

Pour vous, cette célébration de Fekir est-elle trop provocatrice ? N'hésitez pas à réagir et à débattre dans l'espace «Ajouter un commentaire» ...

Par Romain Rigaux, le 06/11/2017 à 09h05