le 08/11/2017 à 11h12

OM : McCourt sort du silence sur l'affaire Evra !

McCourt n'a pas apprécié la réaction d'Evra
Le propriétaire de l'Olympique de Marseille, Frank McCourt, s'est exprimé pour la première fois sur l'incident opposant Patrice Evra à des supporters marseillais jeudi dernier avant le match de Ligue Europa face au Vitoria Guimaraes (0-1). L'Américain dénonce le comportement du joueur et des supporters.

Critiqué pour ses performances décevantes depuis le début de la saison, Patrice Evra a craqué jeudi dernier en adressant un coup de pied à l'un des supporters de l'Olympique de Marseille avant le match contre le Vitoria Guimaraes (0-1) en Ligue Europa. Le propriétaire du club phocéen Frank McCourt s'est exprimé pour la première fois sur cet incident.

Interrogé la nuit dernière à Miami dans le cadre du jumelage entre Marseille et la ville américaine, McCourt ne prend pas la défense de son joueur, même s'il pointe lui aussi le comportement de certains supporters. «Ma réaction c'est que ce n'est pas un comportement acceptable, pour le joueur et pour les supporters. Ce n'est pas quelque chose que nous pouvons tolérer à l'OM, c'est aussi simple que ça» , a lancé l'homme d'affaires américain au micro de La Provence.

McCourt laisse la décision à Eyraud

Celui qui estimait récemment qu'Evra avait «un impact positif» a été déçu par la mauvaise publicité faite par cet incident. «C'est un évènement très regrettable et il est vraiment dommage de voir un grand joueur comme Patrice poussé jusqu'à un tel comportement. Je vais laisser à Jacques-Henri (Eyraud) le soin de décider quelles suites le club va donner à cette affaire» , a-t-il conclu. Reste donc à savoir quelle sera la sanction.

Evra aura un entretien avec son président Jacques-Henri Eyraud ce vendredi, le même jour que l'annonce attendue de l'UEFA concernant une possible lourde sanction pour le latéral gauche de 36 ans, expulsé avant même le coup d'envoi. A l'OM, un départ de «Tonton Pat» sous la forme de licenciement pour faute grave ou d'une résiliation de contrat à l'amiable paraît inévitable.

Pour vous, l'OM aurait-il raison de se séparer d'Evra dès à présent ? N'hésitez pas à réagir et à débattre dans l'espace «Ajouter un commentaire» ...

Par Romain Rigaux, le 08/11/2017 à 11h12