le 10/11/2017 à 12h50

Italie : Verratti le sait, il n'a pas le droit de se louper en Suède

L'heure de vérité est venue pour Verratti.
De retour à un bon niveau avec le Paris Saint-Germain, Marco Verratti est attendu au tournant ce vendredi (20h45) lors du déplacement de l'équipe d'Italie en Suède à l'occasion du match aller des barrages pour la Coupe du monde 2018. Le milieu de terrain le sait, il n'a pas le droit à l'erreur.

Pour la 2e fois de son histoire, l'équipe nationale d'Italie disputera un barrage pour se qualifier en Coupe du monde. Vingt ans après avoir battu la Russie (1-1, 1-0) afin de valider son ticket pour le Mondial en France, la Squadra Azzurra va tenter de franchir un redoutable obstacle, la Suède, dès ce vendredi (20h45), à Stockholm, lors du match aller. Une rencontre durant laquelle un joueur va être suivi de très près : Marco Verratti.

Le match le plus important de la carrière de Verratti

Car à 25 ans, le milieu de terrain n'a jamais réussi à se rendre indispensable en sélection. Pire encore, il déçoit énormément. Alors qu'Andrea Pirlo a rendu son tablier, l'Italie attend toujours son nouveau métronome. Si le Parisien a été désigné comme le plus à même de remplir cette fonction, jamais le natif de Pescara n'a réussi à briller pour son pays.

Moyen lors de la Coupe du monde 2014 au Brésil, Verratti a raté le bel Euro 2016 de son équipe en raison d'une pubalgie persistante. Avec seulement 1 but et 1 passe décisive en 23 capes, le «Petit Hibou» le sait, c'est ce soir ou jamais qu'il faudra montrer aux tifosi de la Squadra Azzurra, qui le connaissant finalement très peu, puisqu'il n'a jamais joué en Serie A, de quoi il est capable.

Verratti pressenti en 10

En tout cas, Giampiero Ventura compte énormément sur son joueur. Le 4-2-4 ayant montré ses limites lors des dernières sorties de la sélection transalpine, l'entraîneur de 69 ans va repasser en 3-5-2 pour affronter les Blagult. Un système qui convient mieux aux qualités des joueurs présents dans l'effectif, mais pas forcément à Verratti. Pourquoi ? Car le Francilien devrait être aligné au poste de meneur de jeu derrière les deux attaquants. Un positionnement que le joueur du PSG n'apprécie pas forcément.

Celui-ci s'est d'ailleurs entretenu avec son coach de manière individuelle, annonce TMW, qui précise que seuls Verratti et Leonardo Bonucci ont eu droit à cette conversation privée. Quand on sait le début de saison poussif du défenseur du Milan AC, on comprend que Ventura a dû lui transmettre un message très important. Celui de Verratti est clair : il ne faudra pas se rater en Suède car de l'autre côté des Alpes, tous les projecteurs sont déjà braqués sur lui.

Selon vous, Verratti réussira-t-il à faire taire les critiques en Italie ? N'hésitez pas à réagir et à débattre dans l'espace «Ajouter un commentaire» ...

Par Youcef Touaitia, le 10/11/2017 à 12h50