le 10/11/2017 à 14h08

Coupe du monde 2018 : l'Irlande du Nord dénonce une injustice "pire que la main de Thierry Henry"...

Les Nord-Irlandais n'ont pas digéré la décision de l'arbitre
L'Irlande du Nord n'a pas digéré le penalty accordé à la Suisse jeudi lors du match de barrage aller de la Coupe du monde 2018. Les Nord-Irlandais affirment que la main sifflée, qui donne la victoire aux Suisses, est totalement inexistante.

Décidément, l'Irlande est poursuivie par des histoires de main en barrages de Coupe du monde. L'Eire avait la main de Thierry Henry avant le Mondial 2010, l'Irlande du Nord a désormais celle de Corry Evans. Le milieu nord-irlandais a provoqué la défaite de sa sélection contre la Suisse (0-1), jeudi en barrage aller de la Coupe du monde 2018, en concédant un penalty pour une main présumée. Mais existait-elle vraiment ?

Si l'arbitre Ovidiu Hategan a désigné le point de penalty, Evans semble pourtant toucher le ballon de l'arrière de l'épaule en se retournant sur la frappe de Xherdan Shaqiri. «Comment l'arbitre a-t-il pu accorder ce penalty ? Corry se retourne et le ballon frappe son dos. Tout le monde croyait que l'arbitre avait sifflé un hors-jeu et ne pouvait pas croire à un penalty. Comment mettre un carton jaune en plus pour ça ?» , a pesté le sélectionneur Michael O'Neill.

J. Evans - «l'arbitre a sifflé quelque chose qui n'existe pas»

Jonny Evans, défenseur et frère de Corry, ne comprend pas non plus cette décision de l'arbitre roumain et juge cette erreur pire que la main d'Henry. «C'est même pire que la main de Thierry Henry car là l'arbitre a sifflé quelque chose qui n'existe pas» , lance-t-il. Même Shaqiri n'est pas certain que la main existe. «Je ne sais pas s'il y avait penalty ou pas. J'ai essayé de cadrer ma frappe mais je ne sais pas s'il touche le ballon avec sa main ou non» , a avoué le milieu offensif de Stoke City.

Ce vendredi, la presse britannique est scandalisée. Le Belfast Telegraph dénonce le «penalty de la controverse» , tandis que le Mirror titre : «Pauvre, pauvre décision» . The Telegraph évoque aussi une «terrible décision» . Mais contrairement à l'Eire en 2009, l'Irlande du Nord aura encore l'occasion de prendre sa revanche lors du match retour à Bâle dimanche prochain.

 VIDEO : l'action de la controverse

Main ou pas main ?

Pour vous, main ou pas main ? N'hésitez pas à réagir et à débattre dans l'espace «Ajouter un commentaire» ...

Par Romain Rigaux, le 10/11/2017 à 14h08