le 10/11/2017 à 16h17

Sa bagarre avec Coupet, son licenciement du PSG, sa fin de carrière... Les anecdotes croustillantes de Dhorasoo

Dhorasoo revient sur sa carrière dans un livre
Dans son autobiographie, Vikash Dhorasoo révèle quelques épisodes savoureux de sa carrière de joueur. Comme sa bagarre avec Grégory Coupet à la mi-temps d'un match de Ligue des Champions, son erreur au PSG ou encore sa triste fin de carrière. Extraits.

Retraité depuis 2007, Vikash Dhorasoo sort son autobiographie intitulée «Comme ses pieds» . On connaît le bonhomme, pas du genre à avoir la langue dans sa poche, et c'est donc sans étonnement que l'ancien milieu de terrain se livre sans filtre sur quelques épisodes marquants de sa carrière, avec notamment des anecdotes croustillantes.

Quand Dhorasoo se bat avec Coupet...

Dhorasoo revient notamment sur sa bagarre avec Grégory Coupet, son gardien de l'époque, à la mi-temps d'un match de Ligue des Champions entre Lyon et Arsenal en 2000. L'incident était connu mais l'ex-international français évoque plus en détail cette altercation. «Tu m'écoutes quand je te parle, sinon tu vas prendre mon poing dans la gueule ! C'est ce que me dit Grégory Coupet. Je suis en train de me faire masser. Après quelques échanges avec Greg, il me saute dessus. Le kiné a ma jambe sur l'épaule, mais il réussit à nous séparer» , raconte-t-il.

«C'est la mi-temps d'un match important et je viens de me battre avec un coéquipier, poursuit celui qui a été formé au Havre. Je m'assois à ma place et, tranquillement, je commence à enlever mes chaussures puis mon maillot et mon short, et je me dirige vers la douche. (...) Finalement, je reprendrai le match. Je rentre après tout le monde sur le terrain, complètement bouleversé. Je perds la balle, Arsenal marque.» Un but de Thierry Henry offrant la victoire (1-0) aux Gunners.

En 2011, Coupet avait expliqué que Dhorasoo n'avait pas respecté ses consignes sur le terrain, «il m'avait regardé et fait l'inverse, une manière de me montrer qu'il m'emmerdait...» , racontait alors l'ancien gardien. La suite, on la connaît... Malgré des relations tendues, les deux hommes évolueront ensemble à l'OL jusqu'en 2004, avec une coupure en 2001-2002 lorsque le natif d'Harfleur était prêté à Bordeaux.

Dhorasoo reconnaît sa maladresse avec le PSG

Après une saison au Milan AC, Dhorasoo rejoint le Paris Saint-Germain en 2005. S'il offre la victoire au PSG en finale de la Coupe de France contre l'OM, l'aventure se termine mal avec un licenciement en octobre 2006. «J'ai assez bien débuté avec Paris, puis ma lassitude, mon exaspération, mon arrogance ont repris le dessus» , raconte celui qui avait critiqué son entraîneur Guy Lacombe dans la presse après sa mise à l'écart du groupe professionnel, se déclarant «humilié» et accusant son coach de «menteur» .

«Quand j'ai parlé à la presse, je pensais que c'était le bon timing. C'était mal réfléchi, inopportun. J'ai jeté de l'huile sur le feu. (...) J'ai été rapidement reçu pour un entretien préalable à un licenciement. Seul. Mon délégué syndical avait ce jour-là d'autres choses à faire» , glisse-t-il. Le début de la fin pour Dhorasoo qui tente un essai à Fulham avant de se blesser : «C'est la fin, enfin presque.» Touché à un ligament, il tente une dernière opportunité à Parme.

Fin de carrière dans un aéroport...

«Je laisse les béquilles et passe la visite médicale, le résultat est sans appel. C'est fini. Mon agent italien me ramène à l'aéroport de Milan. Il me dépose, je sors et je m'en vais. Sauf que je n'ai plus les béquilles et que je ne peux plus marcher. J'ai mal. Je m'écroule. Et puis je fonds en larmes. Je suis touché. Un employé de l'aéroport passe en voiturette et me reconnaît. Il m'emmène jusqu'à la porte. Et il me laisse. Le plus grand moment de solitude de ma carrière» , soupire Dhorasoo. La fin d'une carrière à l'image de son parcours hors du commun...

Que vous inspirent les anecdotes de Dhorasoo ? N'hésitez pas à réagir et à débattre dans l'espace «Ajouter un commentaire» ...

Par Romain Rigaux, le 10/11/2017 à 16h17