le 10/11/2017 à 18h03

OM : c'est terminé pour Evra (officiel)

Evra n'est plus un joueur de l'OM
L'Olympique de Marseille annonce ce vendredi la fin de sa collaboration avec Patrice Evra. Les deux parties sont convenues d'une résiliation à l'amiable. Le défenseur avait été mis à pied pour un coup donné à un supporter marseillais en Ligue Europa.

La sanction est tombée ! Comme attendu, l'Olympique de Marseille a décidé de mettre fin à sa collaboration avec Patrice Evra. Coupable d'un coup de pied asséné à un supporter marseillais avant le match de Ligue Europa contre le Vitoria Guimaraes (0-1), le latéral gauche de 36 ans n'est plus un joueur de l'OM à partir de ce vendredi.

Contrat résilié

«D'un commun accord, l'Olympique de Marseille et Patrice Evra ont décidé de mettre fin à leur collaboration. Le contrat du joueur est officiellement résilié avec effet immédiat» , annonce un communiqué du club phocéen. Recruté sur la Canebière en janvier dernier, Evra quitte donc l'OM moins d'un an après son arrivée, sur une mauvaise image.

«Le 2 novembre dernier à Guimarães, il a commis l'irréparable en répondant à des provocations indignes d'une poignée d'individus. Toutefois, rien, dans le fond et surtout dans la forme, ne justifiait un tel dérapage, surtout de la part d'un joueur cadre aussi expérimenté dont l'attitude sur le terrain et en dehors doit inspirer les plus jeunes. Dans un tel contexte, les conditions n'étaient plus réunies pour que Patrice Evra puisse accomplir sa mission sereinement et surtout efficacement» , explique l'actuel 4e de Ligue 1.

Evra suspendu jusqu'au 30 juin 2018 par l'UEFA

Quelques minutes plus tôt, l'UEFA avait aussi annoncé sa sanction, puisque Evra avait été expulsé avant le coup d'envoi de la rencontre pour son geste. L'instance européenne lui a infligé une suspension jusqu'au 30 juin 2018 de toutes les compétitions européennes ! Une sanction qui s'applique uniquement aux Coupes d'Europe. Il a également écopé d'une amende de 10 000 euros.

L'OM a aussi pointé du doigt le comportement des supporters impliqués dans l'incident. «Cet incident a aussi mis en lumière l'attitude inacceptable d'un petit nombre de personnes qui a proféré des insultes et des menaces verbales d'une rare violence vis-à-vis du joueur et de sa famille, puis envahi le terrain au mépris de la réglementation. De tels comportements, qui exposent le club à des sanctions, n'ont pas leur place dans les tribunes d'un stade de football et à l'Olympique de Marseille» , ajoute le communiqué.

De la «tristesse» pour Eyraud

Le président marseillais Jacques-Henri Eyraud s'est aussi exprimé. «Aujourd'hui, il y a de la tristesse. Pour Patrice Evra d'abord, qui a bien évidemment compris toutes les conséquences de son geste et qui ne pourra plus exercer sa passion à l'Olympique de Marseille. Pour les supporters marseillais ensuite, qui sont stigmatisés à cause du comportement irresponsable d'une poignée d'entre eux» , a notamment déclaré le dirigeant phocéen. Reste désormais à savoir si Evra poursuivra sa carrière ou non.

Que pensez-vous de cette décision ? N'hésitez pas à réagir et à débattre dans l'espace «Ajouter un commentaire» ...

Par Romain Rigaux, le 10/11/2017 à 18h03