le 24/11/2017 à 10h31

Lyon : un contenu perfectible, Mariano trop perso... Malgré le 4-0, Genesio n'a pas tout apprécié

Bruno Genesio attend encore plus de ses joueurs.
En dépit de la large victoire contre l'Apollon Limassol (4-0) jeudi, synonyme de qualification pour les 16es de finale de la Ligue Europa, l'entraîneur de l'Olympique Lyonnais Bruno Genesio a trouvé plusieurs choses à redire sur la prestation de ses troupes et en particulier de Mariano Diaz.

La qualification et un festival offensif ! Jeudi, l'Olympique Lyonnais a fait plaisir à ses fans en étrillant l'Apollon Limassol (4-0) et en validant son billet pour les 16es de finale de la Ligue Europa. Cela étant, malgré la domination des Gones et l'ampleur du succès, tout n'a pas été parfait pour l'OL.

En première période surtout, la défense a connu quelques absences et les Lyonnais ont concédé plusieurs grosses occasions, non converties grâce aux parades d'Anthony Lopes et à la maladresse des attaquants chypriotes.

B. Genesio – «si on veut aller plus loin…»

Tant bien que mal, la série de 561 minutes sans but encaissé (toutes compétitions confondues) se poursuit donc pour le club rhodanien. Dans le jeu toutefois, les coéquipiers de Nabil Fekir, encore très bon, ont fait preuve de déchet technique par moment avant de gâcher plusieurs situations par excès d'individualisme en seconde période. Autant de points négatifs qui n'ont pas échappé à l'entraîneur Bruno Genesio.

«Le match n'a pas été complètement satisfaisant, ni complètement abouti. Je ne veux pas faire la fine bouche, mais on doit faire mieux», a souligné l'ancien adjoint en conférence de presse. «Si on veut aller plus loin, on devra être plus exigeants avec nous-mêmes. On a concédé trop d'occasions en première période, et on a retrouvé, parfois, un peu d'individualisme, qui nous a empêché de marquer davantage.»

Mariano est prévenu

Dans le viseur du technicien, figure notamment Mariano Diaz. Alors qu'il commençait à douter après deux occasions non converties, le transfuge du Real Madrid a été libéré par son but de la tête à la 67e minute. Mais l'avant-centre a ensuite eu tendance à retomber dans ses travers et à faire preuve d'un excès d'individualisme. «Il a marqué, mais il y a eu d'autres actions où il doit faire mieux, mieux jouer avec les autres», a prévenu Genesio. «Il reste qu'il ne faut pas oublier qu'il a seulement 24 ans, et qu'il débute à ce niveau.»

En effet, le coach lyonnais pourra aussi retenir les efforts dans le pressing de l'international dominicain et sa disponibilité dans le jeu malgré un déchet conséquent. Pas de quoi gâcher la joie d'une soirée positive donc. Surtout que Genesio sait qu'il dispose d'un groupe réceptif, à l'image d'un Memphis Depay beaucoup plus impliqué ces dernières semaines et auteur d'une passe décisive pour Fekir au terme d'un joli déboulé.

Et vous, qu'avez-vous pensé de la copie rendue par l'OL jeudi ? N'hésitez pas à réagir dans la rubrique «commentaires» ci-dessous…

Par Romain Lantheaume, le 24/11/2017 à 10h31

Ça a fait le BUZZ depuis 2 jours