le 24/11/2017 à 13h09

Wolfsbourg : disparu des radars, Ntep n'exclut pas un départ

Ntep avec le maillot des Loups, une image très rare...
Dans l'impasse depuis son arrivée à Wolfsbourg il y a près d'un an, l'ailier Paul-Georges Ntep va continuer à s'accrocher jusqu'à la trêve hivernale. Pour la suite, l'international français ne ferme pas la porte à un départ.

En signant à Wolfsbourg l'hiver dernier, Paul-Georges Ntep était loin d'imaginer qu'il mettait les pieds dans une telle galère. Car, près de douze mois plus tard, l'ailier de 25 ans ne s'est absolument pas imposé en Allemagne.

Gêné par des blessures durant les six premiers mois, l'ancien Rennais est enfin épargné de ce point de vue cette saison, mais cela ne se ressent pas sur son temps de jeu avec 129 petites minutes disputées toutes compétitions confondues depuis le début de l'exercice. Une misère…

Privé de match depuis bientôt deux mois

«Vu que je me suis blessé en fin de saison dernière, j'ai mis du temps à retrouver mes sensations. Et puis, l'équipe est sur une bonne lancée. Je ne joue pas pour l'instant, mais je travaille au quotidien pour pouvoir intégrer le groupe… Et on verra. Je suis dans un bon club, à moi de saisir ma chance», a positivé l'international français dans une interview accordée au journal Ouest-France ce vendredi.

Le natif de Douala n'est plus apparu sur un terrain avec les Loups depuis le 30 septembre, lorsqu'il s'était fait remarquer, mais pas de la meilleure des manières. Entré en jeu, il avait récolté deux cartons jaunes, synonymes d'expulsion, en seulement 11 minutes contre Mayence (1-1)… Boudé par son entraîneur Martin Schmidt, le joueur formé à Auxerre n'écarte aucune option à l'approche du mercato d'hiver.

«Si je continue à ne pas jouer, la question se posera»

«J'ai signé pour quatre ans et demi. Alors si je continue à ne pas jouer, la question se posera forcément parce que j'ai envie de jouer et que je suis encore jeune. Mais après, ça, c'est autre chose, pour l'instant, jusqu'au mercato, je m'entraîne pour jouer», a assuré le Tricolore, avant de faire le point sur les domaines dans lesquels il pèche depuis son arrivée en Bundesliga, où son club occupe actuellement la 13e place.

«Le championnat est différent avec beaucoup d'intensité. Il faut que je travaille tactiquement… Je ne pense pas que je sois en dessous sur le plan football, parce que j'ai retrouvé toutes mes sensations, je me sens bien physiquement. C'est juste une question d'adaptation à la mentalité de jeu allemande, où c'est beaucoup de pressing, contre-pressing, d'intensité», a expliqué Ntep. Si son temps de jeu n'évolue pas au cours des prochaines semaines, l'ailier devra se poser les bonnes questions. A 25 ans, il n'a plus de temps à perdre…

D'après vous, Paul-Georges Ntep doit-il s'accrocher à Wolfsbourg ou partir tenter sa chance ailleurs ? N'hésitez pas à réagir dans la rubrique «commentaires» ci-dessous…

Par Romain Lantheaume, le 24/11/2017 à 13h09

Ça a fait le BUZZ depuis 2 jours