le 07/12/2017 à 13h39

Europa League : Arsenal clame ses ambitions, les reversés de C1 ne demandent qu'à les contrarier...

Avec ses remplaçants, Arsenal s'est qualifié sans soucis pour les 16es.
Privé de Ligue des Champions cette saison, Arsenal rêve d'un sacre en Europa League. Mais pour aller au bout, les Gunners vont devoir se frotter à une rude concurrence avec notamment l'Atletico Madrid, Naples et le Borussia Dortmund qui viennent d'être reversés de Ligue des Champions.

Manchester United, Liverpool, Manchester City, Tottenham et Chelsea. Cette saison, pour la première fois, cinq clubs d'un même pays seront présents en 8e de finale de la Ligue des Champions. Une belle revanche pour l'Angleterre, peu à la fête dans la compétition ces dernières années. Un absent de marque tout de même : Arsenal.

Après 19 qualifications consécutives en C1, les Gunners ont terminé 5es du dernier exercice de Premier League et se retrouvent à fonder beaucoup d'espoirs sur l'Europa League. Surtout que cette saison encore, le club londonien est décroché dans la course au titre en championnat avec 15 longueurs de retard sur le leader Manchester City après 15 journées de Premier League.

Wenger rêve d'aller au bout

Malgré les choix du manager Arsène Wenger, qui a systématiquement aligné son équipe B, Arsenal a effectué une phase de groupes maîtrisée mais sans éclat avec 3 victoires, un nul, une défaite et une qualification actée dès la 4e journée devant l'Etoile Rouge Belgrade, Cologne et le BATE Borisov. Mais à partir des 16es de finale, le technicien français devrait aligner sa meilleure équipe puisqu'il a décidé de faire de la C3 une priorité.

«Je me dis, avons-nous une chance de la gagner ? Oui, alors essayons», a lancé l'Alsacien en conférence de presse. «C'est comme la FA Cup, nous allons désormais entrer dans des matchs couperets. Nous allons devoir aborder ces rencontres avec la volonté de tout donner.» Reste que les ambitions de Wenger pourraient bien être contrariées.

Un tirage corsé dès les 16es ?

Jusqu'à présent en effet, les Gunners faisaient figure de favoris pour le sacre avec le Milan AC et devant des outsiders comme la Lazio Rome et Villarreal, l'Olympique Lyonnais et l'Olympique de Marseille pour la France, et les habitués comme le Zenith Saint-Petersbourg. Mais les choses se sont sérieusement compliquées avec le reversement des 3es de la phase de groupes de C1.

Des équipes comme l'Atletico Madrid, Naples ou encore le Borussia Dortmund viennent ainsi d'intégrer le plateau des 16es de finale qui s'annonce très relevé. D'autant que les reversés ne comptent pas faire de la figuration. «On doit tout donner pour arriver le plus loin possible en Ligue Europa», a prévenu l'entraîneur du BvB, Peter Bosz. «On veut aller le plus loin possible en C3», a également annoncé le capitaine napolitain Marek Hamsik. Malgré la première place du groupe qui leur garantit un statut de tête de série, les Gunners pourraient donc tomber sur un gros morceau dès les 16es de finale, à l'image du Borussia et du Napoli qui vont figurer dans le second chapeau. S'ils espèrent aller au bout et succéder à leurs rivaux de Manchester United au palmarès, Olivier Giroud et sa bande vont devoir évoluer à leur meilleur niveau...

Quel est votre favori pour le sacre en Europa League cette saison ? N'hésitez pas à réagir dans la rubrique «commentaires» ci-dessous…

Par Romain Lantheaume, le 07/12/2017 à 13h39