le 07/12/2017 à 23h03

L'OM se contente du strict minimum - Débrief et NOTES des joueurs (OM 0-0 Salzbourg)

N'Jie et l'OM sont qualifiés pour les 16es de finale de la C3
A l'issue d'une rencontre moyenne, l'Olympique de Marseille a concédé le match nul face au Red Bull Salzbourg (0-0), ce jeudi, à l'occasion de la 6e journée de la phase de poules de la Ligue Europa. Un résultat suffisant pour les Phocéens, 2es du groupe I et qualifiés pour les 16es de finale.

Service minimum pour l'Olympique de Marseille. Pour s'ouvrir le chemin des 16es de finale, le club phocéen n'avait besoin que d'un petit point. C'est ce que les hommes de Rudi Garcia ont obtenu contre le Red Bull Salzbourg (0-0), ce jeudi, à l'occasion de la 6e journée de la phase de poules de la Ligue Europa.

Privés de Jordan Amavi et Florian Thauvin, les Olympiens ont manqué de réalisme pour se mettre à l'abri rapidement dans ce match. Qu'importe, ils joueront le prochain tour en terminant à la 2e place du groupe I avec 2 unités d'avance sur Konyaspor, accroché par Guimaraes Guimaraes (1-1).

L'OM pousse, Salzbourg tient bon

La partie débutait sur un rythme soutenu. Gênés par une formation de Salzbourg sans complexe, les Marseillais mettaient du temps à rentrer dans le match. Au fil des minutes, le pressing plus haut des attaquants permettait à l'OM de s'installer dans le camp adverse sans toutefois déstabiliser une défense autrichienne bien en place. Malgré la bonne occupation du terrain, les locaux ne se procuraient aucune occasion franche.

Dans un Vélodrome bruyant mais privé de son Virage Sud, suspendu après l'utilisation de fumigènes contre Konyaspor, les Phocéens peinaient à réaliser des différences. Le quatuor offensif, inédit, affichait plein de bonne volonté. Mais face à un bloc aussi bien regroupé, difficile de trouver la faille. Après la pause, l'OM accélérait la cadence. Lopez puis Sarr obligeaient Walke à réaliser deux parades décisives. Deux alertes qui enhardissaient le champion d'Autriche.

Germain aurait pu donner la victoire

Car dans la foulée, les protégés de Marco Rose se montraient de plus en plus menaçants. Une première fois sur un coup franc repoussé par Mandanda, une deuxième fois sur une frappe lointaine du milieu Berisha. De quoi remobiliser les Marseillais, proches de prendre les devants sur une tentative à bout portant de Germain dans le dernier quart d'heure. Finalement, les deux défenses restaient imperméables et aucun but n'était inscrit ce soir. L'OM passe, mais par un trou de souris…

La note du match : 4,5/10

Pas le plus grand match de l'année, loin de là. Même qualifiée, l'équipe de Salzbourg a joué le jeu face à un OM très peu inspiré dans les 30 derniers mètres. Peu d'occasions malgré de l'intensité, on aurait pu s'attendre à mieux

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a attribué une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Adil Rami (6,5/10)

Encore un bon match pour l'international tricolore. Solide, il a fait preuve de beaucoup de sûreté en prenant le dessus physiquement sur les attaquants adverses. Il s'est même permis des montées intéressantes en seconde période, preuve de sa grande confiance. Le patron de la défense marseillaise, c'est bien lui.

MARSEILLE :

Steve Mandanda (5,5) : pas grand-chose à se mettre sous la dent pour le gardien olympien. Tranquille en première période, l'international tricolore repousse un coup franc dangereux après la pause. C'est à peu près tout ce qu'il a eu à faire.

Bouna Sarr (6) : titulaire au poste de latéral droit, l'ancien Messin s'est montré plutôt à son aise, n'hésitant jamais à débouler dans son couloir pour apporter du soutien à Lopez. Certes, il a souvent manqué de précision dans le dernier geste, mais les bonnes intentions étaient là

Adil Rami (6,5) : lire commentaire ci-dessus.

Rolando (6) : une copie propre pour le Portugais. Comme Rami, il a fait preuve d'autorité, ne laissant aucune marge de manoeuvre aux attaquants autrichiens.

Hiroki Sakai (6) : Amavi suspendu, le Japonais évoluait à un poste inhabituel d'arrière gauche. Là-aussi, le Nippon s'est montré particulièrement frileux en ne montant qu'à de trop rares occasions. Défensivement, il a fait le boulot.

Luiz Gustavo (6) : le Brésilien était remonté comme un coucou ! Avant la pause, il n'était pas loin de commettre l'irréparable avec un tête à tête très chaud devant Haidara. Sur le terrain, du classique : de l'intensité et un gros travail à la récupération. A la hauteur, comme souvent depuis son arrivée.

Franck Zambo Anguissa (5) : match moyen du Camerounais. Comme trop souvent ces dernières semaines, il a perdu des ballons qui auraient pu mettre sa défense en difficulté. Malgré tout, il reste efficace à la récupération.

Maxime Lopez (4,5) : timide, le Minot. Certes, il se procure la première grosse opportunité de l'OM au retour des vestiaires, mais dans l'ensemble, ça reste beaucoup trop léger à ce niveau.

Morgan Sanson (5) : titulaire au poste de meneur de jeu, le joueur passé par Montpellier a été décevant. Il n'a jamais réussi à créer le décalage pour mettre hors de position le bloc de Salzbourg. Remplacé à la 68e minute par Dimitri Payet (non noté).

Lucas Ocampos (3) : un match très pauvre de l'Argentin. Incapable de réaliser des différences dans son couloir, il s'est systématiquement cassé les dents sur la défense adverse. Il n'est d'ailleurs pas loin d'être expulsé pour une faute sur le gardien à la 71e minute. Son jeu très limité pourrait devenir un handicap pour l'OM contre des formations bien regroupées comme Salzbourg.

Clinton N'Jie (3,5) : ni Mitroglou, ni Germain, c'est bien le Camerounais qui a débuté à la pointe de l'attaque. Malgré sa capacité à prendre la profondeur, l'ancien Lyonnais a été très moyen, notamment en raison de son faible niveau technique. C'est dommage, car il y avait la place de faire beaucoup mieux ce soir. Remplacé à la 76e minute par Valère Germain (non noté).

+ Retrouvez les résultats et le classement de Ligue Europa sur Maxifoot

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous !

MARSEILLE 0-0 RED BULL SALZBOURG (mi-tps: 0-0) - LIGUE EUROPA - Groupe I / 6e journée
Stade : Stade Vélodrome - 23.865 spectateurs - Arbitre : A. Kulbakov

Buts :
Avertissements : L. Ocampos (28e), pour MARSEILLE - D. Caleta-Car (57e), Hwang Hee-Chan (81e), pour RED BULL SALZBOURG

MARSEILLE : S. Mandanda - B. Sarr, A. Rami, Rolando, H. Sakai - Luiz Gustavo, A. Zambo Anguissa - M. Lopez, M. Sanson (D. Payet, 68e), L. Ocampos - C. N'Jie (V. Germain, 76e)

RED BULL SALZBOURG : A. Walke - Jonathan, D. Caleta-Car, A. Ulmer - D. Samassekou (R. Yabo, 61e) - S. Lainer, X. Schlager - A. Haidara (C. Leitgeb, 77e), Valon Berisha - F. Gulbrandsen (Hwang Hee-Chan, 59e), M. Dabbur

Malgré la faible affluence, les supporters marseillais ont fait le spectacle

Germain a bien failli donner la victoire à l'OM...

Ocampos a réalisé un match très moyen

Encore une prestation solide pour Luiz Gustavo

Par Youcef Touaitia, le 07/12/2017 à 23h03