le 11/12/2017 à 16h34

Ligue Europa : Lyon ne voulait pas de Villarreal, l'OM et Nice méfiants...

Bernard Lacombe craignait Villarreal.
L'Olympique Lyonnais, l'Olympique de Marseille et l'OGC Nice vont défier respectivement Villarreal, Braga et le Lokomotiv Moscou lors des 16es de finale de la Ligue Europa. Et les clubs français restent prudents face à ce tirage au sort.

Les formations françaises ont eu des tirages corrects lors des 16es de finale de la Ligue Europa. Evitant de tomber sur des cadors européens (Arsenal, Atletico Madrid, Milan AC), Lyon, Marseille et Nice vont respectivement affronter Villarreal, Braga et le Lokomotiv Moscou. Des équipes abordables, mais qui inspirent tout de même une certaine méfiance.

Lyon ne voulait pas Villarreal, la réciproque est vraie !

Equipe française la moins bien lotie sur ce tirage, Lyon va donc croiser la route de Villarreal. Actuellement 6e de Liga et habitué à cette compétition européenne, le club espagnol représentait un épouvantail pour Bernard Lacombe. «Villarreal me fait penser au Barça. Moi, je disais avant le tirage : 'Pas Villarreal !'. C'est vraiment une très belle équipe. C'est un match important. Mais si on veut aller au bout avec la finale chez nous, il faut faire le nécessaire», a indiqué le conseiller du président Jean-Michel Aulas au micro de beIN Sports.

L'OL ne voulait pas de Villarreal... et la réciproque est également vraie ! «C'est l'un des tirages les plus difficiles qu'on pouvait avoir, au même titre que les adversaires reversés de Ligue des Champions. L'Olympique lyonnais est un adversaire que nous aurions aimé éviter, mais bon, il faut battre tout le monde», a relativisé le coach ibérique Javi Calleja. Avec en ligne de mire la finale à domicile, Lyon va devoir assumer ses ambitions.

Marseille et Nice se méfient...

Du côté de l'Olympique de Marseille, le tirage a été plus clément avec Braga. Cependant, comme toujours, il ne faut pas sous-estimer la valeur des équipes portugaises dans cette compétition et le directeur sportif marseillais Andoni Zubizarreta l'a bien précisé. «Braga est une très bonne équipe. Il faudra monter notre niveau pour rester dans la compétition. Notre qualité, c'est l'équipe, d'être ensemble et de jouer ensemble. Nous jouons toujours à fond, on est l'Olympique de Marseille», a assuré l'Espagnol.

La prudence est également de mise du côté de l'OGC Nice. Auteur d'un début de saison poussif en Ligue 1, le Gym devra monter en puissance en février pour défier le leader du championnat de Russie, le Lokomotiv Moscou. «Ils sont premiers avec 5 points d'avance (en championnat, ndlr), c'est forcément du costaud. Ce sont tous des adversaires difficiles. Forcément, ça tient la route. C'est un tirage difficile, ils ne sont pas là par hasard. On a le temps de bien préparer cette confrontation», a confié le coach des Aiglons Lucien Favre. D'ici février, les trois représentants français en C3 auront le temps de bien se préparer.

Que pensez-vous des tirages des clubs français ? N'hésitez pas à réagir et débattre sur le tirage au sort dans l'espace «Publiez un commentaire» ...

Par Damien Da Silva, le 11/12/2017 à 16h34