le 15/12/2017 à 19h43

Milan : demande d'accord volontaire rejetée par l'UEFA, vers la vente forcée des meilleurs talents ?

Le projet du Milan AC bat déjà de l'aile...
Dans le viseur de l'UEFA, le Milan AC a appris une mauvaise nouvelle ce jeudi. En effet, le club lombard a vu sa demande d'accord volontaire être rejetée par l'instance continentale, qui exige un rééquilibre financier à court terme. Pour éviter de lourdes sanctions, l'institution italienne va sans doute devoir céder quelques talents.

Mauvaise nouvelle pour le Milan AC. Comme pressenti la semaine passée, l'UEFA a rejeté la demande d'accord volontaire proposée par les dirigeants lombards afin d'entrer dans les clous du fair-play financier à moyen terme. En effet, mis sous pression, le septuple champion d'Europe a souhaité rééquilibrer ses comptes sur une période de quatre ans. Hors de question pour l'instance continentale.

Pas de cadeau de l'UEFA

«La chambre d'instruction de l'organisme indépendant de contrôle financier des clubs de l'UEFA a examiné la demande d'accord volontaire présentée par l'AC Milan dans le cadre de la réglementation relative au fair-play financier (FFP). Après un examen attentif de toute la documentation et des explications fournies, la Chambre a décidé de ne pas conclure d'accord volontaire avec le Milan AC» , a communiqué l'UEFA ce jeudi.

Et d'ajouter. «En particulier, la Chambre a estimé que, à ce jour, il subsiste des incertitudes quant au refinancement des emprunts à rembourser en octobre 2018 et aux garanties financières fournies par l'actionnaire principal. Le Milan AC continuera d'être soumis au processus de suivi en cours et la situation sera à nouveau évaluée dans les premiers mois de 2018.»

Donnarumma, premier de la liste ?

Résultat, le vainqueur de la Ligue des Champions 2007 pourrait être lourdement sanctionné. En effet, la formation italienne pourrait être exclue des compétitions européennes si une situation financière saine n'était pas garantie. Quelles solutions, donc, pour Milan ? La plus radicale serait de céder les joueurs à la valeur marchande la plus élevée. Parmi ceux-ci, Gianluigi Donnarumma (18 ans).

Le gardien, qui s'est mis les fans rossoneri à dos suite aux récentes déclarations de son agent, Mino Raiola, pourrait être vendu afin de renflouer les caisses. Une situation qui ne devrait pas échapper au Paris Saint-Germain, en quête d'un portier, ou encore la Juventus Turin, toujours à l'affût pour attirer les meilleurs talents transalpins. Dans tous les cas, le Milan AC va devoir réaliser des sacrifices pour que le projet des investisseurs chinois ne tombe pas à l'eau au bout de quelques mois seulement.

Que pensez-vous de la situation du Milan AC ? N'hésitez pas à réagir et à débattre dans l'espace «Ajouter un commentaire» ...

Par Youcef Touaitia, le 15/12/2017 à 19h43

Ça a fait le BUZZ depuis 2 jours