le 22/12/2017 à 10h57

PSG : Lucas, le rêve fou de Nantes

Lucas quittera-t-il le PSG en janvier ?
A la recherche d'un nom clinquant pour renforcer son attaque, le président du FC Nantes, Waldemar Kita, songe à Lucas Moura. Mais attirer l'ailier brésilien du Paris Saint-Germain semble être une mission impossible pour les Canaris.

Partira, partira pas ? Poussé vers la sortie l'été dernier mais resté à Paris pour que sa femme puisse accoucher dans la capitale, Lucas Moura (25 ans) se retrouve à nouveau dans la colonne des possibles départs cet hiver. Un club plutôt inattendu souhaite en profiter : le FC Nantes !

Kita pensait déjà à Lucas l'été dernier

Cinquième de Ligue 1 au terme d'une superbe première moitié de saison, le FCN s'appuie avant tout sur sa solidité défensive et n'a marqué que 18 buts, soit une moyenne inférieure à un but par match. Les victoires à l'italienne de Claudio Ranieri ne suffiront peut-être pas durant la seconde partie de saison à se maintenir dans le haut de tableau et le président Waldemar Kita serait prêt à faire un effort pour recruter un élément offensif.

Le patron des Canaris souhaiterait un renfort de renom. L'été dernier, Kita avait tenté d'obtenir le prêt de Rémy Cabella, finalement parti à Saint-Etienne. Selon L'Equipe, il avait ensuite pensé à Lucas, déjà peu utilisé en début de saison au Paris Saint-Germain. Mais l'idée ne s'était pas matérialisée par une offre. Elle trotte cependant toujours dans un coin de sa tête pour le prochain mercato.

Trop compliqué pour Nantes

Son idée est simple : offrir la possibilité à Lucas, qui n'a disputé que 80 minutes toutes compétitions confondues, d'obtenir plus de temps de jeu avec un prêt. Problème, le PSG a plus besoin de vendre pour rester dans les clous du fair-play financier et espère toucher 30 millions d'euros avec l'Auriverde. «Mais que Paris le vende en janvier ou en juin, ça revient au même, non ? Et d'ici là, il aurait rejoué» , fait remarquer le président du FCN dans les colonnes de L'Equipe.

Pour réussir une telle opération, il faudrait que Paris accepte de prendre en charge la totalité ou une très grande partie du salaire du Brésilien, et ça ne revient pas au même qu'une vente en janvier. De plus, l'autre critère important, à savoir l'envie du joueur de venir, est déjà compromis. Courtisé par le Betis Séville, Malaga et des clubs chinois, le Parisien ne veut pas entendre parler d'un départ cet hiver, à moins d'une approche d'un grand club européen. Un rêve inaccessible pour Nantes, donc.

Pensez-vous que Nantes pourrait être une bonne solution pour Lucas ? N'hésitez pas à réagir et à débattre dans l'espace «Ajouter un commentaire» ...

Par Romain Rigaux, le 22/12/2017 à 10h57

Ça a fait le BUZZ depuis 2 jours