le 26/12/2017 à 23h01

Manchester United : contrarié par Burnley, Mourinho pique Manchester City et envoie un message à ses dirigeants

Mourinho remonté en conférence de presse ce mardi !
A l'issue d'une nouvelle contre-performance ce mardi face à Burnley (2-2), le manager de Manchester United, José Mourinho, a adressé un tacle au voisin, Manchester City, tout en demandant un budget mercato encore plus conséquent à ses dirigeants.

Avec José Mourinho, la recette est connue. Lorsque son équipe n'obtient pas le résultat escompté, le manager de Manchester United n'est jamais à court d'arguments pour justifier une contre-performance. L'arbitrage, les intentions trop défensives de l'adversaire… Ce mardi, après une nouvelle déconvenue à domicile face à Burnley (2-2), le «Special One» a principalement pointé du doigt… le mercato.

En plus d'adresser un message à ses dirigeants à l'approche du mois de janvier, le technicien portugais a fustigé le voisin Manchester City, leader de Premier League avec 12 points d'avance et un match en moins, qualifié de «grande équipe» , mais pas de «grand club» .

J. Mourinho – «Manchester City achète des latéraux au prix d'attaquants !»

«Vous pensez que l'AC Milan n'est pas aussi grand que nous ? Vous pensez que le Real Madrid n'est pas aussi grand que nous ? Pareil pour l'Inter ? Il faut différencier un grand club d'une grande équipe. Manchester City achète des latéraux au prix d'attaquants !», a pesté le Lusitanien en conférence de presse. «C'est une chose d'être un grand club et une autre d'être une grande équipe parmi les meilleures du monde. On est dans la deuxième année où on essaye de reconstruire une équipe de football qui n'est pas (actuellement, ndlr) dans les meilleures du monde.»

320 M€ dépensés ? Pas assez pour Mourinho !

Interrogé au sujet des 320 millions d'euros dépensés sur le marché des transferts depuis son arrivée, l'ancien coach du Real Madrid s'est montré insatisfait, et très gourmand ! «Ce n'est pas assez, ce n'est pas assez», a martelé le «Mou». «Le prix pour les gros clubs est différent du prix pour les autres. Les gros clubs historiques sont punis sur le marché à cause de leur histoire». D'un côté, on comprend la frustration du Portugais puisque d'après une étude de l'Observatoire du football CIES parue en septembre dernier, Manchester City est le club qui a le plus dépensé pour bâtir son effectif avec 853 M€ injectés. Cependant, derrière le Paris Saint-Germain, MU n'est pas en reste et occupe la 3e place avec 784 M€. Du coup, Mourinho n'est pas forcément le mieux placé pour faire la fine bouche…

Une chose est sûre, alors que les rumeurs Alex Sandro (Juventus Turin), Danny Rose (Tottenham), Julian Weigl (Dortmund), Sergej Milinkovic-Savic (Lazio Rome), Malcom (Bordeaux), Justin Kluivert (Ajax) et même Paulo Dybala (Juventus Turin) circulent, Mourinho a bien l'intention d'animer les prochains mercatos !

Partagez-vous le point de vue de Mourinho ? N'hésitez pas à réagir dans la rubrique «commentaires» ci-dessous…

Par Romain Lantheaume, le 26/12/2017 à 23h01