le 27/12/2017 à 13h24

Transfert : Chelsea et Conte prêts à jouer un vilain tour au Bayern pour Vidal !

Vidal à la croisée des chemins.
Pas pressé de prolonger au Bayern Munich, où son contrat s'achève en 2019, le milieu de terrain Arturo Vidal se trouve dans le viseur de son ancien entraîneur à la Juventus Turin, Antonio Conte, désormais en poste à Chelsea.

Quel avenir pour Arturo Vidal (30 ans) ? Moins intouchable que par le passé et récemment recadré par son entraîneur Jupp Heynckes, le milieu de terrain est sous contrat au Bayern Munich jusqu'en juin 2019. Une prolongation de deux ans est à l'étude mais les négociations traînent.

Au fait de la situation, certains prétendants du Chilien tentent d'en profiter, à l'instar de Chelsea, dirigé par Antonio Conte qui a déjà coaché le Sud-Américain à la Juventus Turin (2011-2014). Le média chilien La Cuarta affirme que l'entraîneur italien s'est mis dans l'idée d'attirer l'ancien joueur du Bayer Leverkusen l'été prochain et qu'il lui a même déjà passé un coup de fil afin de le convaincre de le rejoindre à Londres.

Conte encense le guerrier Vidal !

Le champion d'Angleterre en titre ferait aussi miroiter à sa cible un salaire de 15 millions d'euros annuel, soit 20% de plus que ce qu'il perçoit en Allemagne. Interrogé au sujet de cette rumeur, Conte a démenti très mollement tout en encensant son ancien joueur. «Je me dois d'être honnête, ce n'est pas bien de parler d'un joueur qui appartient à une autre équipe. Encore plus lorsqu'on essaie de lier ce joueur à nous» , a d'abord affirmé le Transalpin devant la presse. «Mais Arturo est un joueur merveilleux, j'ai un grand respect pour lui. Si nous devions aller à la guerre, je voudrais toujours l'avoir avec moi.»

Le Bayern vendeur à 60 M€ ?

Cette dernière phrase ressemble fort à un nouvel appel du pied adressé à Vidal, qui a bien des chances de quitter le Bayern cet été. En effet, en cas de non-prolongation, le géant bavarois consentira sans doute à se séparer du natif de Santiago afin d'éviter de le voir partir libre à l'été 2019. La Cuarta évoque même le prix de départ qui serait de 60 millions d'euros.

Si cette somme n'a rien d'insurmontable pour Chelsea, plusieurs interrogations demeurent. En premier lieu, Conte, que la presse anglaise annonce sur le départ en fin de saison, sera-t-il toujours en poste dans quelques mois ? Déçu par le mercato d'été, l'Italien attend des efforts de la part de ses dirigeants dès le mois de janvier. Et s'il n'est pas satisfait, le technicien pourrait bien décider d'aller voir ailleurs… D'autre part, l'Inter Milan disposerait déjà d'une longueur d'avance dans le dossier Vidal et un accord entre les deux parties était même évoqué en octobre dernier. Mais Conte peut encore tout changer…

Voyez-vous Vidal rejoindre Conte à Chelsea ? N'hésitez pas à réagir dans la rubrique «commentaires» ci-dessous…

Par Romain Lantheaume, le 27/12/2017 à 13h24